France inter : 3D avec Aminata Dramane Traore comme invitée

Bonjour de très bonne heure Amadou !

Je confirme que nous sommes d' accord sur l' essentiel. Je confirme aussi que j' apprécie beaucoup les réflexions de Joko Ni Maaya et Abdoulaye Niang. Il faut le reconnaitre. C' est bien que le Mali aient de tels intellectuels et que malilink offre une  tribune à ceux-ci. Le défi pour chacun est d' avoir une vision basée sur des solutions pratiques aux problèmes actuels brûlants. Helmut Schmidt, ancien chancellier de la RFA, pratique et visionnaire en même temps, disait: celui qui n' a que des visions doit aller (se faire soigner) chez le médécin opticien. Je me permets, pour clôturer cette partie, une métaphère venant du football: je compare solution pratique et vision en même temps aux balles en volet. Elles ne sont pas trop hautes pour être reprises et envoyées aux buts; elles ne sont pas non plus trop basses, c' est à dire terre à terre,  pour être à la portée de n' importe qui.

 Peut-être qu' une base française au Nord n' est pas la solution pour assurer la sécurité et la séreinité nous permettant d' oeuvrer vers le "Standard S2" et la "Défence économique". Je ne peux présager de l' avenir.

Jusqu' à présent en tout cas, l' oeuvre de Serval nous a permis d' éloigner le danger immédiat et d' avancer vers la sécurité et la séreinité. Ceci est une réalité qui n' était pas évidente, il y a seulement 12 petits mois. Je me permets une autre comparaison/métaphère. La démocratie et la justice ne seront jamais complètes. Ce sont des lignes d' horizon. Faut-il pourtant donner tort à Churchill quand il dit que la démocratie est la pire des formes de gouvernement, mais en même la meilleure jusqu' à présent dans l' histoire de l' humanité? 

Bien cordialement
M. Diagayété

-----Original-Nachricht-----
Betreff: Re: AW: [malilink] Fwd: France inter : 3D /Document important
Datum: Tue, 14 Jan 2014 01:09:54 +0100
Von: Amadou Niang <niangam2@yahoo.com>
An: "malobbo.diag@t-online.de" <malobbo.diag@t-online.de>, Abdoulaye Keita <abdoulaye.keita@gmail.com>

On est d'accord sur l'essentiel. Des que nous reconnaissons que tout travail intellectuel, en principe,  s'articule autour d'un objectif precis qui peut ne pas faire l' unanimite parmi les lecteurs, il devient plus facile d'apprecier les efforts de l'auteur a leur juste valeur.  En ce qui concerne les Jihadistes, il est facile de deviner qu'ils n'attendent que le bon moment pour refaire surface. La fin de leur menace sur le Mali n'est malheureusement pas pour demain. les autorites Maliennes le savent. On peut esperer la prise de mesures consequentes par le gouvernement pour parer aux attaques terroristes qui risquent de se multiplier, mais vu l'etat de deconfiture de notre systeme de defense et peut etre celui du renseignement, je me demande quand nous seront reelement pret a faire face a ces menaces. On peut penser qu' une base Francaise au Nord est une solution, mais ce ne serait qu'une solution de dupe.  Amadou Niang

On Monday, January 13, 2014 3:16 PM, "malobbo.diag@t-online.de" <malobbo.diag@t-online.de> wrote:
Oui, Amadou Niang!La réflexion est très bonne en soi, car elle reveille. J' ai reconnu ceci et mentionné avec de l' admiration beaucoup des réalisations locales de Aminata Dramane Traoré que j' ai eu l' occasion de connaitre. Je suis d' accord qu' elle est un exemple.Mais, cela n' empeche de se pencher sur le coté pratique de certaines réflexions globalistes, si elles sont avancées en l' endroit de chercher des solutons à des problèmes actuels et pressants: que faire pour chasser les islamistes, pour parer à la scission du Mali, que faire pour relancer l' économie, que faire pour avancer vers une bonne gouvernance. Ce n' est pas en condamnant la globalisation et la mondialisation, certainement pas meme en l' évitant si possible, que ces objectifs se rapprochent.Ma faiblesse est que je pense que la population, en l' occurrence celle du Mali, a besoin de manger, boire potablement en qantité et qualité, se loger, s' habiller convenablement, etc.Je continue avec le papier de la société civile Jo ko ni Maya. Le pivot de l' argumentation c' est "Standard S2" et la "Défense économique", qui devraient rendre la "Défense militaire" facile, sinon obsolète. Comment et quand atteindra-t-on S2 et accomplira-t-on la Défense économique? Encore 50 ans ou en cinq ans? Que se passera pendant ce temps de transition? Et si les Jihadistes viennent encore pendant que S2 et Défense économique ne sont pas encore atteints? Nous nous rappelons certainement des études/investigations de nos frères Houssouba et compaganons auprès des réfugiés au Burkina eu au Niger. Pendant le règene des Jihadistes au Nord Mali, tout,  mais vraiment tout, meme les petits acquis socio-économiques s' étaient totalement détériorés. Pas suffisant, les forces productives étaient totalement entravées par des "lois divines" qui ne font qu' emputer, flagellater, violer, etc... La négation de "S2" et "Défense èconomique" était devenue la règle d' or. Retour à mes questions au début du paragraphe ....Pour terminer, la "Défense économique" veut s' accomoder l' exploitation de l' uranium (AREVA). Personnellement je reste radicalement contre l' exploitation et l' emploi des matières radioactives qu' il est - en tout cas à présent, sinon à jamais - impossible de maitriser. Meme les nations les plus avancées en technologie ne le font pas. Elles ne savent pas encore que faire avec les débris et si un accident se passe, elles n' arrivent pas à en maitriser les conséquences. Pour le moment c' est, contradictoirement, la nature de la radioactivité qui "régle" les graves problèmes: perte dans des milliers d' années de la capacité radioactive.
Bien cordialement
M. Diagayété

-----Original-Nachricht-----Betreff: Re: AW: [malilink] Fwd: France inter : 3D avec Aminata Dramane Traore comme invitée
Datum: Mon, 13 Jan 2014 18:02:55 +0100
Von: Amadou Niang <niangam2@yahoo.com>An: "malobbo.diag@t-online.de" <malobbo.diag@t-online.de>, Abdoulaye Keita <abdoulaye.keita@gmail.com>

Je ne pense pas qu'il soit juste de tourner cette discussion vers l'engagement civique de Mme Aminata D. Traore alors qu'il est ici question de sa contribution intellectuelle qui, au premier coup d'oeil, s'avere etre de taille. Sa pensee m'est familiere a travers ses discours politiques et culturels que j'apprecie beaucoup meme si le pragmatiste en moi les trouve trop proche de l'extreme gauche. Par contre, je ne savais pas qu' elle avait autant publie. J'etais donc, a l'image de "Sabu Nyuman,"  agreablement surpris de decouvrir son oeuvre litteraire que je compte lire des que possible.  Dans un contexte social comme le notre ou tout reste a faire,  le travail d' Aminata D. Traore est un model a suivre. Si la proposition de solution n'est pas ce qu'elle fait, comme l'affirme Diagayété, il n'en demeure pas moins que le reveil des consciences aux causes qu'elle defend serait deja d'une importance capitale chez nous.  Si son travail intellectuel lui permet d'amener  son audience a reflechir sur ces questions, elle fait deja beaucoup et merite d'etre prise en exemple par plus d'intellectuels Maliens.  Amadou Niang

On Monday, January 13, 2014 6:43 AM, "malobbo.diag@t-online.de" <malobbo.diag@t-online.de> wrote:
Oui, j' espère bien aussi qu' elle prendra note de ce que nous suggérons.Effectivement, notre soeur à la lisière de Médine et Missira I fait beaucoup localement. En particulier j' ai beaucoup apprécié:- le carreautage de rues avec des produits de sur place;- l' hotel "le Djenné" avec des idées originales et un service qui s' étend même à des recommandations, enter autre pour des taxis; - le Santoro, un restaurant avec aussi beaucoup d' idées originales;- en face de l' Hotel "le Djenné" le Centre Culturel Amadou Hampâthé Bâ" et la "Fédération des Associations de Protection de l' Environnement" (la désignation peut dévier);- le soutien d' étudiants dans la rédaction de leur mémoires d' études;- l' action sociale en donnant du travail à des employés.Ce sont des activités sur place très adéquates qui aident concrètement et pratiquement à résoudre des problèmes locaux.Dans le domaine global il faut noter avec fierté son engagement. Mais là, il faut voir le monde comme il est, sans l' accepter (contester donc, elle le fait merveilleusement). Le prochain pas c' est aider à imaginer des solutions pratiques qui ne peuvent avoir comme but immédiat le "bouleversement". Après tout, un adage, résumé de sagesse millénaire comme tjrs, dit que c' est à force de tomber sur le rocher, que la goutte arrive à le creuser. Je pense, dans le cas précis de la situation du Mali,  que tout mondialiste doit lutter par tous les moyens contre le jihadisme absolutiste et obscurantsite.
Bien cordialement
M. Diagayété

-----Original-Nachricht-----Betreff: Re: [malilink] Fwd: France inter : 3D avec Aminata Dramane Traore comme invitée
Datum: Mon, 13 Jan 2014 13:22:02 +0100
Von: Abdoulaye Keita <abdoulaye.keita@gmail.com>
An: malobbo.diag@t-online.de

Bonjour Malobbo,Tu as bien vu le cote que ma soeur promotionnaire et voisine de Medina Coura doit ameliorer. Elle fait beaucoup neanmoins dans les efforts d' education. De mobilisation des femmes maliennes et surtout du travail de control de l' environment social des quartiers de Bko. Elle est sur nos reseaux donc les critiques lui feront du bien.
Keita Sent from my BlackBerry 10 smartphone.

From: malobbo.diag@t-online.deSent: Monday, January 13, 2014 2:42 AM
To: Amadou Niang; Sabu Nyuman; Mamadou Diaoune
Reply To: malobbo.diag@t-online.deCc: malilink@malilink.net
Subject: AW: [malilink] Fwd: France inter : 3D avec Aminata Dramane Traore comme invitée 

Je l' a félicite aussi pour ces/ses publications. Bien sûr que je ne peux lire tous ces/ses livres et je ne dispose que des résumés. Mais j' ai lu beaucoup de ces contributions. J' admets qu' elle essaie d' analyser la situation du tiers-monde et du Mali en particulier. Il n' est pas important et nécessaire d' être d' accord. Ceci n' est pas primordial dans les discussions d' idées.Ce qui me manque, c' est:- une sythèse (rassembler/résumer) après avoir analyser (décomposer)- et surtout des propositions de solutions pratiquables/réalistes dans le contexte socio-économique, polici-réligieux et militaire réel.En un mot il ne suffit pas "d' interpréter le monde, mais de le changer" (Marx).
Bien cordialement
M. Diagayété