Afrique, la mère de tous

Ndack,

Merci pour le partage. Je dois dire que le Senegal a une tradition intellectuelle tres riche et je trouve le niveau du debat entre ces intervenants tres eleve. Ces profs demontrent souvent une belle maitrise dans leur domaine et semblent etre assez decomplexes. Un petit aveu: un medecin bulgare des nations unies qui connait et aime bien l afrique m a declare une fois, quand je lui expliquai que le Mali partageait beaucoup avec le Senegal:”Ah, les Senegalais, ce sont les patrons de l Afrique”, pique a vif, mon sang de malien s est coagule instantannement et j ai repondu “Quoi?”, il expliqua par la suite “Oui, ce sont eux qui occupent souvent les directions des organismes internationaux parmis les autres africains”. Hmmm, je me suis qu il disait vrai et que je m etais meme pas rendu compte de cela. Il y a beaucoup de facteurs derriere cela evidemment, mais c est tout a l honneur du Senegal d avoir produit des fonctionnaires capables de sieger sans
complexe a cote de leurs pairs d autres pays au plus haut niveau. Le respect pour l education formelle me semble plus ancien au Senegal qu au Mali.

Soukouna