Directives de Réduction de la Fracture Numérique au Mali

Le Jeudi 6 mars 2014 1h24, Bakary Sylla  a écrit :

Bonjour tout le monde,

Pour votre information vous trouverez ci-joint un ‘white paper’ de DeveloPeace Labs sur les Directives de Réduction de la Fracture Numérique au Mali.

Résumé du document:

Le PIB (produit intérieur brut) par habitant aux Etats-Unis est quarante fois plus élevé que le PIB par habitant au Mali. Le tarif du téléphone prépayé aux Etats-Unis est 150 FCFA par minute contre le tarif moyen de 100 FCFA par minute au Mali [Figure 2]. Le taux de pénétration du téléphone cellulaire aux Etats-Unis est de l’ordre de 93%  comparé à un taux de pénétration de 30% au Mali. Ces inégalités en pouvoir d’achat des  services de communications et la disparité dans la disponibilité des infrastructures de communications exemplifient la définition de la fracture numérique. Il est très facile de renverser cette tendance au Mali en offrant des services de téléphonie cellulaire disponibles dans toutes les communes rurales et urbaines à 5 FCFA par minute représentant une réduction de  95% du tarif actuel.

La fracture numérique est la résultante conjuguée de l’insuffisance d’infrastructures TIC de support, la régulation inadéquate du secteur et l’absence d’un contenu numérique adapté  aux réalités socio-culturelles des utilisateurs. La réduction de la fracture numérique englobe une stratégie cohésive de construction des infrastructures de TIC, la création du contenu numérique soutenu par une régulation du secteur de télécom propice à l’émergence des PME. Les présentes directives s’inscrivent dans la perspective de renforcer la capacité nationale en  infrastructures de TIC et de téléphonie mobile. A cet effet l’accent sera mis sur :

i. Les barrières institutionnelles à la réduction de la fracture numérique.

ii. La réduction des dépenses de l’état en matière de téléphonie cellulaire, fixe et internet par l’adoption des réseaux privés de communication par les agences et services étatiques appropriés tels que le ministère de la sante et l’administration etc.

iii. Les nouveaux mécanismes innovants d’octroi du spectre de fréquences aux services et agences publics, a l’administration, aux municipalités, aux services de sécurité et aux forces armées qui servira de catalyseur a une couverture locale et nationale en infrastructure de TIC à faible coût.

iv. Les solutions techniques économiquement viables basées sur la source libre.

v. L’impérative de promouvoir l’émergence des petites et moyennes entreprises (PME) capables d’offrir des prestations de services d’internet et de téléphonie aux communautés rurales et urbaines a un cout proportionnel au pouvoir d’achat du consommateur.


Merci,

/Bako
pdf icon smallDeveloPeace Labs WhitePaper_Directives De Réduction de la Fracture Numérique au Mali 14-Juin-2011