Sottise diplomatique : Le Mali replonge dans le piège du Mnla

Souleymane Soukouna

To:
malilink <malilink@malilink.net>

Il y a quelque chose qui m echappe dans ton raisonnement. Quelle est la difference entre le Roi du Maroc qui recoit le MNLA, l Algerie qui recoit sa sosie, le conseil de securite qui les recoit, meme en deplacement, et un officiel de la Russie qui les recoit? Surtout quand lle Mali lui meme pretends proner le dialogue avec ces groupes, et surtout que sans l accord de la Russie il n y aurait pas de MINUSMA? N est ce pas faire du nationalisme frileux et dangereux de convoquer l ambassadeur de la Russie quand ce pays est infinnement plus nuisible a la paix et moins sensible a la pression de notre pays? Ce n est pas seulement sur les mandats d arret que le pays est dans la contradiction, c est sur toute la ligne. La Tchechenie ou la Casamance n ont jamais ete internationalisees, ce qui fut une politique deliberee de ces pays, tandis que le Nord Mali ne peut pas etre plus internationalisee qu il est actuellement.

Soukouna
——————————————–
On Thu, 3/20/14, A. Karim Sylla  wrote:

Subject: Re: [malilink] “Sottise diplomatique : Le Mali replonge dans le piège du Mnla”
To: “malilink” <malilink@malilink.net>
Date: Thursday, March 20, 2014, 8:27 AM

Je pense que
c’est une chose de faire recevoir le MLNA par
l’ambassadeur de Russie à Bamako et c’est une autre
de le recevoir en Russie. La Russie ne va pas comprendre si
le Mali recevait des émissaires Tchètchènes; alors
pourquoi accepter ces gens-là à Moscou? Sur le cas du
Burkina, je suis d’accord que le Mali doit être clair;
mais quand le Mali lui même lève les mandats d’arrêt
contre des assassins, il est difficile de demander au
Burkina de ne pas les héberger.
Ceci
dit, il n’y aura pas de négociations avec le MLNA parce
que IBK ne peut/va pas donner une quelconque autonomie à
Kidal – même si dans la réalité lui même (ni le
gouverneur) n’y exerce aucune autorité. L’issue
c’est de défaire le MLNA par la force – il n’y a
pas d’autres alternatives. C’est d’ailleurs
pourquoi la formation des troupes et le réarmement doivent
être une affaire
nationale.  ______________
A. Karim Sylla

On Thursday, March 20, 2014 3:22 AM,
“malobbo.diag@” wrote:

Quelqu’ en soit ce qui s’ est passé, invitation de
l’ Ambassadeur de la Russie ou visite volontaire de ce
dernier au MAE, le Mali doit se garder de faire la
diplomatie pour les forts et une autre pour les présumés
faibles. Ainsi, je pense que l’ article a un mérite.

Bien cordialement
M. Diagayété