Le Pr Kalilou Ouattara récidive en s’attaquant aux «Nordistes»

Cher Ba,
J’ai toujours eu peur des différents types de
regroupement du genre “association des ressortissants de
telle ville ou de telle région”. Il est très clair que
les dirigeants surtout de l’époque AOK se servaient de
ces types d’associations pour se frayer un chemin pour
des postes. J’ai toujours rejeté les appels du genre. Au
moment de la création du COREN, pour ceux qui se
rappellent de mes messages, j’ai toujours dit de “mettre
le Mali devant et de se battre pour ce pays”. Mes
arguments étaient du genre “je suis né et j’ai grandi à
Ségou, mais je peux être le maire ou le gouverneur de
Kidal, de Kayes ou de Mopti. Pourquoi ? Parce que je
suis malien. Sinon les ressortissants de ces localités
ne sont pas moins compétents que moi.”

J’ai rejeté aussitôt les ambitions et programmes du COREN pas pour
son contenu, mais plutôt pour le mot “ressortissants du
nord”. Dans le même ordre d’idée je rejette le FORES
pour le mot “ressortissants du Sud” sans d’ailleurs
chercher à savoir quelque chose sur leurs textes. Je
condamne avec la dernière vigueur la partition de mon
pays en Nord – Sud.

J’ai demandé de mettre toujours les diversités
culturelles et régionales après la citoyenneté malienne.
J’ai donné mille exemples de par le monde. La Chine
compte 56 ethnies. Mais même en se rendant en Chine il
est difficile de le savoir. Il faut le lire dans les
livres. Tous les Chinois disent “la Chine”. Après les
diversités viennent : la cuisine du nord, les habitudes
des Mandjous…
En conclusion je suis très mécontent de la création du
FORES comme celle du COREN, pas du fait qu’ils
“marquent” l’un l’autre, mais plutôt qu’ils contribuent
tous deux à la partition de mon pays. Pour moi, ce sont
des organisations fascistes maliens.

Dr Moussa TAMBOURA