Que l’on arrête avec la provocation !

Merci cher Mohamed pour ce texte.

Effectivement Mahmoud Dicko a le droit de dire publiquement
ce qu’il pense de son pays autant que Mohomodou Houssouba a le
droit de lui répondre publiquement quand il juge
personnellement que Mahmoud Dicko dérape. Et autant tu as le
droit de choisir les morceaux de son discours qui t’intéresse
pour répondre à une autorité française qui elle-même pense
avoir le droit de donner son avis sur le Mali si c’est son
pays qui protège le Mali (on peut appeler cela la loi du plus
fort).

Mon point est que tant que le droit de chacun est
respecté, il n’y a pas de souci, tout est encore possible.
Pour ma part, et puisqu’on parle des femmes, j’espère
qu’il n’y aura pas d’État islamique en Afrique de l’Ouest et
tant que j’ai le droit de le dire librement et publiquement,
ma foi, tout va bien.
Cordialement,
Ndack
PS: 100% d’accord avec Malobbo sur le fait de laisser une
petite porte de 1% pour des gens comme lui ou moi :)))