Rejet d’un rapport sur l’égalité hommes-femmes

Chers tous,

Les références d’Abdoulaye sont très pertinentes, les questions de Mohamed le sont tout autant et Amadou a bien raison d’ailleurs de le préciser.

Mais ces questions de Mohamed et leurs réponses éventuelles ne sont pertinentes qu’à titre privé. C’est-à-dire nous pouvons y réfléchir individuellement ou collectivement, en débattre, Mahmoud Dicko peut donner son avis ou son opinion, mais cela restera sont avis PERSONNEL. Tant que les principaux concernés, à savoir les populations maliennes elles-mêmes, notamment les femmes, n’auront pas toutes lues le Coran et ne sauront pas entièrement tout ce qui s’institutionnalise en leur nom, ce sont opinions personnelles qui sont érigées en loi. Et des opinions personnelles ne devraient faire l’objet d’une loi dans un État de droit, dans une République. Autrement, il faut déclarer un État islamique et puis voilà.

Ce qui sera fait concrètement ne regarde que l’homme et la femme concernés dans leur union, que celle-ci soit monogame ou polygame – et quand je dis polygame, j’inclus les hommes monogames qui ont d’autres compagnes non officielles. Mais en termes de législation, de lois, ce qu’il faut privilégier, ou en tout cas là où il faut tendre, c’est vers l’égalité des droits entre les hommes et les femmes. C’est-à-dire mettre à la disponibilité de chaque malien, qu’il soit un homme ou une femme, la possibilité de subvenir librement à ses propres besoins – le principe même de non discrimination. Ensuite ceux qui veulent vivre en union polygame officielle ou non, libres à eux. Ceux qui veulent vivre en union monogame, libres à eux. Ceux qui veulent rester célibataires, libres à eux.

La moins pire des sociétés que nous avons pu construire pour le moment est celle qui garantit au mieux les droits humains. Une société basée sur l’idéologie avec la couverture de la morale est vulnérable car il suffit que les gardiens de la morale soient absents ou transgressent leur propre moralité pour que tout s’effondre. C’est l’histoire de notre Afrique, remplie de populations chrétiennes, musulmanes et de spiritualisés anciennes hautement morales, mais complètement désarmée quand n’importe qui décide d’agresser et de violer ses femmes. Souvenons-nous en longtemps.

Quand Mahmoud Dicko saura comment protéger les femmes de son pays comme son Prophète le lui recommande, je pourrai en tant que femme le laisser expliquer que la France doit s’occuper de ses affaires. Mais comme c’est l’armée française qui protège mes soeurs et mères…

Cordialement,

Ndack


Date: Mon, 17 Mar 2014 23:13:09 -0400
From: amadou@am…..com
To: malilink@malilink.net
Subject: Re: Re : Re: [malilink] Rejet d’un rapport sur l’égalité hommes-femmes

Very interesting questions Mohamed worth pondering on.

Amadou O. Wane


On 3/17/14 11:00 PM, Mohamed Ag Acharom wrote:

” La sourate An-Nisa “Women” est claire sur la question de la polygamie. Les gens la lisent de facon a se donner le droit de faire ce qu’ils veulent des femmes.”

Quelle est l’interprétation des gens? Quelle est votre interprétation?
Quelle est la vrai interprétation?
La polygamie est elle autorisée en Islam?
Un homme polygame est il moins juste qu’un homme monogame?
Un homme monogame est il plus intelligent ou respectueux des “droits” de la femme qu’un homme polygame?

……………………………………………….
Mohamed Ag Acharom