Sottise diplomatique : Le Mali replonge

Quelqu’ en soit ce qui s’ est passé, invitation de l’ Ambassadeur de la Russie ou visite volontaire de ce dernier au MAE, le Mali doit se garder de faire la diplomatie pour les forts et une autre pour les présumés faibles. Ainsi, je pense que l’ article a un mérite.

Bien cordialement
M. Diagayété

—————————————————————————————————-
http://www.malijet.com/actualite-politique-au-mali/96691-sottise-diplomatique-le-mali-replonge-dans-le-piege-du-mnla.html

Sottise diplomatique : Le Mali replonge dans le piège du Mnla

Par Le Prétoire , 20/03/2014

Avaler tout ce qui se présente, sans analyse et sans investigation, tel est le point faible des autorités maliennes; et le Mnla sait bien en profiter. Le gouvernement du Mali vient, une fois de plus, de démontrer son altérabilité en montant sur ses grands chevaux parce que les autorités russes ont reçu à Moscou une délégation du Mnla.

Les autorités de Bamako doivent, avant toute chose, savoir qu’à la vitesse avec laquelle le monde tourne, une rébellion dont les revendications ne sont pas miroitantes n’attire plus les gens, surtout sur le plan diplomatique. De surcroît une grande nation comme la Russie.

D’autant plus que les doléances du Mnla ne sont aucunement défendables, tout le monde est unanime là-dessus. Sincèrement, la Russie a mieux à faire que de soutenir une rébellion dans un pays subsaharien.

C’est une mesquinerie que de convoquer l’ambassadeur de ce pays au Mali, Alexeï Doublian, au ministère des Affaires étrangères, et de lui demander des comptes sur la visite de certains membres du Mnla à Moscou. Aussitôt sorti de son audience, le diplomate a contacté le chef de la diplomatie russe.

Ce dernier, selon une source diplomatique, se poserait des questions sur la volonté de Bamako d’en finir avec la crise. « Puisqu’à chaque fois qu’un pays se met à écouter sérieusement le Mnla, le pouvoir de Bamako en fait un ennemi », a ajouté notre source.

Quand le Mnla est allé en France, les autorités de Bamako ont-ils demandé des comptes à l’ambassadeur de France ? Quand il est allé en Suisse, a-t-on interpelé Genève ?
La quasi-totalité des membres du Mnla crèchent au Burkina Faso, a-t-on blâmé ce pays ? Non. Alors pourquoi se ridiculiser aux yeux du monde en interpellant l’ambassadeur de Russie ? Ou bien c’est la Russie qui effraie plus? En tout cas aucune loi n’empêche le Mnla d’aller et de venir où il veut et quand il le désire.

En se comportant de la sorte, le pouvoir de Bamako est en train de faire exactement ce que le Mnla attend de lui : jouer le rôle protagoniste tortionnaire. Par la faute de l’amateurisme de sa diplomatie, le Mali replonge, une fois encore, dans le piège des rebelles.

Si les nouvelles autorités de Bamako ne traitent pas avec intelligence cette histoire de Mnla, le Mali risque de perdre gros. Mais aussi, de rompre des liens fraternels de longue date avec certains pays amis.

Rappelons que les relations diplomatiques entre la Fédération de Russie et la République du Mali ont été établies depuis octobre 1960. Dès l’accession à l’indépendance elle a octroyé une assistance substantielle au devenir et au développement de l’Etat malien.

En outre, la dette du Mali à l’égard de la Russie (124 millions de dollars US) a été supprimée dans sa totalité en décembre 2003. Environ 130 citoyens russes, essentiellement les femmes, ayant épousé des Maliens, et leurs enfants, résident en permanence au Mali.

Rokia DIABATE
Source: Le Prétoire, 20/03/2014


Malilink Discussion Forum
Where The Malian Intelligentsia Meets
administrator@malilink.net
www.malilink.net

Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d’e-mails le concernant, envoyez un e-mail à l’adresse malilink+unsubscribe@malilink.net.