Sur la piste du parrain des parrains

Je joins ma voix pour dire que ce sont ici des
allegations tres serieuses.Si une seule de ces allegations
est vraie, il serait plus utile que le President de la
Republique reconnaisse son erreur de jugement par rapport a
ce groupe mafieux. Comme beaucoup d’entre nous le
disons ici, c’est le meilleur moment de “coming out clean”
pour emprunter les mots d’Abdoulaye Keita. Lorsque cela sera
fait, a mon avis le peuple malien comprendra… Les maliens,
comme les peuples de beaucoup d’autres pays
africains, sont habitués a entendre parler de ces reseaux
mafieux qui tele(commandent) malheureusement nos pays depuis
des decennies. Les noms de (et les moyens utilises par) ces
reseaux n’ont fait que changer par moments (de la
Francafrique aux cartels, en passant par les francophonie,
les Bob Denard et autres mercennaires, etc), mais au fond
leurs objectifs et degats restent les memes. En cas d’aveu
de l’erreur de jugement, IBK pourra toujours continuer a
travailler avec son equipe d’avocats Maliens et
Francais (cf. le communique du Gouvernement) pour cerner les
autres contours politico-judiciaires de la question. Bonne
soiree/journee a tou/te/s !

Talatou A. Maiga
University of Utah