Un carnage se profile à l’horizon

En

tout cas, si ça continue comme ça, à savoir ces faveurs
continues pour  des éléments d’ une communauté ultra
minoritaire arrosant régulièrement la terre malienne de sang,
toutes les communautés seront obligées de chercher leurs
propres solutions. Et c’ est bonjour à l’ anarchie sanglante.

Tabital
Pulaaku International refuse strictement l’ emploi de la
violence. Même en Guinée (Conakry) où il existe depuis Sékou
Touré des poursuites contre les Peuls, Tabital Pulaaku
International et Tabital ,Pulaaku Guinée refusent strictement
l’ emploi de la violence et prônent les moyens pacifiques
légaux.

J’
ai tantôt cité ici Zéidane Ag Sidalamine, ancien porte-parole
des mouvements rébelles des années 1990, ancien conseiller de
AOK, maintenant dans le Ministère de la Reconciliation
Nationale et du Développement du Nord. Donc Zéidane Ag
Sudalamine disait, en l’ occurrence, que les rébellions
touarègues répétitives vont finir par propager l’ ethinicisme
dans tout le Nord et dans tout le Mali. Je pense que cette
prophétie est en train de prende corps, au vu que l’ impunité
et les faveurs pour les malfrats ne cessent pas.

Il
faut souligner que le Mali n’a jamais connu de l’ ethinicisme
digne d’ être mentionné. Or les plus modérés commencent à se
poser des questions. Et la communauté peule, la culture
peule et Tabital Pulaaku International leur  organisation,
vont du Cap Vert Sénégalais loin au délà du Lac Tchad. Chacun
doit être concient de ce que l’ instinct ethiniciste peut
produire. L’ injustice éclatante est la nourrice de cet
instinct.

Bien
cordialement

M.
Diagayété