Demission de Ly et Nomination de Mara

La nomination de Mara nous sort, positivement, des sentiers battus et parfois il faut que l edifice tremble pour que les choses changent. Je pense que la demission fracassante de Omar T. Ly a ajouter a la fragilite de l edifice IBK apres les revelations du Monde. Fausses ou vraies, ces revelations ecornent l image du president chez ceux qui sont parmis ses plus chers, l opinion de l elite francaise chez ce francophile avere.Il a desormais un probleme d image serieux, a lequel s ajoute une opinion de plus en plus en decalage sur ses choix et ses methodes. Le nepotisme est une distraction et surprenante dans un Mali qui veut le changement profond. Le Mali change et la lettre de demission de Ly, si authentique, prouve qu on ne peut plus controler l information et que les maliens se sont sophistiques dans la bataille mediatique. Ce problem d image peut se transformer potentiellement en un desastre diplomatique et economique pour le Mali si IBK est veritablement mele dans le detournement d argent et la mafia francaise. Personnellement, je preferre qu il soit innocent parce ca risque de se compliquer avec un Mali qui a crucialement besoin de direction On voit deja la distraction a travers la presse qui “oublie” encore ses responsabilites d informer objectivement.

Mara, en acceptant ce poste, prends enormement de risque pour sa credibilite parce qu il aura a composer avec un president sous suspicion et qui a deja demontre ses limites dans son sens du jugement. Pour compliquer d avantage les choses, la demission d un technocrate, qui n a apparemment pas d ambition politique, sur des telles bases objectives est inquietante. Sa lettre souleve enormement de questions et eleve le barreau pour Mara. Nous savons tous que le Mali a besoin de reformes institutionnelles profondes et que IBK a professe en faire une priorite pendant sa campagne. Alors quel pouvaient etre les blocages entre lui et un technocrate si tout les deux voulaient faire avancer les choses au Mali?

On ne peut qu esperer que Mara est finalement un aveu du president sur la necessite profonde de reformer le Mali et de changer ses propres methodes avant qu il ne s enfonce dans une logique qui finit en cul-de-sac. Il a pris enormement de risques en minimisant l effet de nepotisme sur l opinion des gens, et les accusations francaises doivent lui rappeller que les etats n ont pas d amis mais seulement des interets. Hollande devait probablement etre informe de ses frequentations et pourtant les francais sont restes professionnels dans leur traitement du Mali parce qu ils voient plus loin qu une seule personne. Ce n est pas de la precision de son francais qu IBK doit s inquieter quand il se retrouve a cote de Hollande, mais plutot de la precision de ses analyses et de sa strategie qui doivent se reposer sur ce que le meilleur de la matiere grise de son pays a a offrir a travers des thinktanks neutres.

En ce qui concerne Mara, il est desormais en position unique de changer profondement les choses sur le plan national. Non seulement il sera tenu a des resultats, ce qui est desormais une donne dans le Mali d aujourdhui, il devra aussi saisir son moment pour laisser une empreinte profonde a sa generation et au dela par l integrite et le professionalisme qu on lui conferre temps, comme le fit un moment Soumana Sako. Ce sont des moments rares et excitant dans la vie d un homme et ce serait malheureux de finir dans une de ces oubliettes de l Histoire par lequel tant d hommes etat maliens sont en train de languir. Meme apres son bref et silencieux passage au sommet, OT Ly vient de marquer les esprits par sa lettre. A Mara maintenant de demontrer ses competences et puiser dans son potentiel.

Soukouna

PS: il y a un probleme avec Yahoo, j avais envoyer une version courte de ce message ce matin.