Electricité Mali-Sénégal

En la matière, il faut intégrer la complexité du marché de l’énergie
électrique.
Si le Mali, le Sénégal et la Mauritanie ont en comment des barrages qui
fournissent un quota à chacun des pays, on peut imaginer que plus tard
la Mauritanie ou le Sénégal ayant des projets de centrales sur leur
territoire pour leurs propres besoins puissent vouloir rétrocéder au
Mali leur quota dans l’électricité produite par la centrale commune…..
De même, le Mali, en déficit de puissance, peut louer une centrale
thermique et la localiser au Sénégal ou en Mauritanie pour éviter de
transporter le fioul du port vers le Mali. L’électricité produite peut
être cédée au Sénégal ou à la Mauritanie et ainsi le Mali peut garder le
quota de ce pays pour ce qui est de l’électricité produite dans les
centrales OMVS. Le Sénégal et la Mauritanie peuvent octroyer (ou non) au
Mali le privilège du hors taxe sur le carburant des centrales louées
par le Mali et situées sur leurs territoires…
Ce sont là les prémisses d’un marché Ouest africain de l’électricité qui
a de beaux jours devant lui …
Bien sûre tout cela demande du travail surtout que le secteur de
l’électricité demande quelque chose que nous répugnons à faire : prévoir
et anticiper.
Cordialement.

*****************************************************************************

Amb. Ret. Mamadou Traoré
Ing. Thermo-Electricien.
Economiste de l’Innovation
Expert industriel assermenté près les Cours et Tribunaux
Consultant: Stratégie; Systèmes à Energie Renouvelable.