Electricité Mali-Sénégal

 

Comme il y a des coupures d’électricité maintenant à
Bamako, j’ai vu que IBK avait sollicité l’aide du Sénégal. Je
me suis dit que le Mali est alors vraiment dans une situation
difficile parce qu’en matière d’électricité, les Sénégalais ne
sont pas ceux sur qui il faut compter
!” – Ndack
Bonjour Ndack,
J’avoue que quand IBK a dit ça m’a fait rire. Mais, il faut
voir tout cela dans le contexte des barrages hydroélectriques
que nous avons en commun (Manantali et Diema). Le Mali reçoit un
peu plus de la moitié de la production électrique du réseau mais
en dépend plus que le Sénégal et la Mauritanie – je crois que
c’est au moins 40% de toute l’électricité que le Mali utilise.
Le Sénégal et la Mauritanie sont plus dépendent du volet
irrigation. Ces barrages malheureusement ne produisent que ce
qui avait été promis par les études.
Pour produire plus d’électricité il faut plus de lâchers
d’eau, ce qui diminue le bassin de l’irrigation. Donc l’aide
serait de demander au Sénégal de rétrocéder une part de son dû
(le tiers de la production électrique) qui représente une
moindre part de la production au Sénégal (13%). De plus avec
l’augmentation de la production (non-hydro) au Sénégal,
Manantali représentera encore moins.
C’est comme ça je pense qu’il faut voir l’aide demandée au
Sénégal. N’étant pas dans le secret des dieux, c’est la lecture
que j’en fait.
Le premier problème de nos pays demeure celui de la
prévision.  La consommation électrique ne baisse jamais, elle ne
fait que s’accroître. Manantali a toujours été présenté au Mali
comme la clé de tous les problèmes. On a tendance à oublier que
c’est un problème qu’il faut gérer en continu.
Le deuxième est celui des priorités. Pour 13 milliards CFA,
le Sénégal a donné accès à l’électricité à 5000 familles avec un
réseau de petites centrales hybrides (solaire et diesel) dans
les zones rurales –  il y a un programme similaire au Mali. Mais
quand IBK devait choisir comment dépenser 17 milliards CFA la
priorité a été de s’offrir un jet privé – la même somme aurait
fournit l’électricité à 6500 foyers maliens. Bon, disons que
sans l’avion, il n’aurait pas pu se rendre à Dakar…pour
demander l’aide.______________________

A. Karim Sylla


Malilink Discussion Forum
Where The Malian Intelligentsia Meets
administrator@malilink.net
www.malilink.net
Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d’e-mails le
concernant, envoyez un e-mail à l’adresse malilink+unsubscribe@malilink.net.