Le Foncier: Une Bombe à Retardement

Ce Monsieur a manque tout le point sur la question des terres de la zone
l’office du Niger. Nous voulons et savons tous que l’agriculture au
Mali doit être développée ou mechanisee. Ce n’est pas le problème. Le
problème se situe la: comment les terres sont attribuées au
entrepreneurs. Les contras sont signes a Bamako sans aucune consultation
des populations locales. On parle de sécurité alimentaire et nous sommes
en train de chasser les agriculteurs de leurs terres ancestrales sans
offres de dédommagement. Tous ces agriculteurs sans terres et métiers
seront des démunis dans leur propre pays parque les contras fonciers
sont signes en leur défaveur souvent sous la pressions des pots de vain
ou quoique ce soit.
Je voudrais voir la reaction de ce éloquent journalist quand il est
reveille le matin par le bruit des buldozes qui sont entrain de
détruire sa maison parceque un bureaucrate de sa mairie l’a vendu
supposant que le terrain est souhaitable a d’autres fins plus rentables
que le logement,
Je voudrais sa réponse a ma question s’il tient a prendre la parole sans
recherches ou s’il est paye pour écrire cet article. Un bon journalist
aurait du présente le point de gouvernement et interviver les
associations pour au moins une balance de vues.
Merci
Abdoulaye Niang
Concord, California