Modibo Keïta

Je trouve l’ idée de Amadou O. Wane aussi simple qu’ éfficace si elle était réalisée: premier voyage de Modibo Kéita dans les camps de réfugiés un à un, car c’ est vraiment ceux qui souffrent et on souffert de cette guerre, à coté de la population à Tombouctou, Gao et Kidal.

Malheureusement et IBK (qui a déjà fait le tour du monde en 80 jours, littéralement – Karim Sylla ait le calcul!), ni Modibo Kéita ne pensent à cette simple idée qui aura un effet incontestable. Effet pas publicitaire (seulement), mais exprimera l’ essentiel: engager l’ apaisement des esprits et des coeurs des victimes.

Franchement dit, Djaladjo, je pense que l’ AMA peut matter le reste des “combattants”, du MNLA éparpillés par ci par là, sans meme faire “une guerre” digne de ce nom, d’ ailleurs insouhaitable. Ce qui l’ empêche c’ est la pression de la France qui se révolterait et laisserait au moins dans un premier temps jouer les Islamistes. La MINUSMA suit la France dans cette stratégie. En fait, je pense qu’ il n’ y a meme pas de “combattants” MNLA. Ils sont démoralisés et dépourvus de tout moyen de survie. Les Islamistes quant à eux peuvent encore se reconstituer, car ils ont dans l’ ombre des soutiens financiers puissants, peuvent disposer facilement d’ armes par tous les moyens et ont leur foi obscurantiste qui peut encore mobiliser y compris le HCIM sous la direction de Mahmoud Dicko. Le MP22 les flanquent démagogiquement à la gauche.

C’est, comme je le repète tirs, la poignée de dirigeants dispersés et sonores du MNLA, son lobby et ses soutiens plus ou moins ouverts qui causent problème.

Bien cordialement

M. Diagayété


Modibo Keïta cherche à plaire aux deux parties, c’est de bonne guerre; c’est aussi ça la qualité d’un bon négociateur. Il faut chercher à caresser l’adversaire dans le sens du poil. Si on avait les moyens de mâter les rebelles on n’allait pas négocier, ou bien pourquoi IBK ne négocie-t-il pas directement avec la François Hollande?

Assadek


Le 24 avril 2014 20:14, Mohamed Ag Acharom a écrit :

Allahou Akbar!
Chaque jour qui passe on continue de se moquer de nous et insulter les victimes de ce groupes de criminels.
Quand est ce qu’on va cesser de mentir au monde et de nous mentir nous mêmes.
Ne nous étonnons pas que l’Onu soit du côté de ces criminels et contre nous.
Nous ne savons pas ce que nous voulons.

Allez y M. Keita, vous dites qu’ils sont maliens, eux ils disent qu’ils ne sont pas maliens. Qui d’entre vous a raison?
~~~~~~~~~~~~~~~~
Mohamed Ag Acharom
Compensation & Benefits Advisor


De : “Oumar Abibou Maiga”
Envoyé : 24 avril 2014 19:46

Si c est comme ca qu il commence cette négoce, we are heading droit la tete vers le mur ,fracassée on se rendra compte que le mur est en matériau dur, faire la part belle aux enfants gatés de la rue publique , c est faire de la démagogie, hamadoun n a toujours pas reccuperé sa pirogue, never il n yaura pas de reconciliation entre AgMai et bagna beri djeri comparé tant que justice n est pas faite….. prendre un serpent comme ceinture , il va vous mordre la ou vous vous attentiez le moins… Ohh il ma mordu en bas ,ohh quel faux jeu la politique

AgMai-Keita


From: Djibril Kone Kone

Vous avez parfaitement raison M. Wane. Dommage qu’au mali nous n’ apprenons pas de nos erreurs. Nous avons tous des preoccupations au Mali du Nord au Sud et de L’ Est a l’ Ouest. Cela ne nous donne pas le droit de prendre des armes contre son pays .

Djibril Kone
Bowie, Maryland


Date: Thu, 24 Apr 2014 15:12:32 -0400
From: Amadou Wane
Subject: Re: [malilink] Modibo Keïta

I completely disagree. On est entrain de faire les memes betises and trying to sugar coat the fact that the MNLA is a terrorist group.
When will Mali have the backbone to stand for any principle?
Tout est permis dans ce pays. Peut-etre que Mr. Keita doit d’abord aller parler aux victimes des ces terroristes.
Nobody is standing up for the voiceless.

Amadou O. Wane


On 4/24/14, 3:00 PM, Aboubacrine Assadek wrote:

Modibo Keita le nouveau Haut Représentant pour le Dialogue : « Le mot ’groupe rebelle’ me heurte. Ceux que je rencontre là, ce sont des Maliens, des Maliens qui ont des préoccupations. Ça suppose des concessions, ça suppose une ouverture d’esprit… » Quelle sagesse! Cet homme donne de l’espoir et mérite d’être soutenu dans sa mission.


Dr ASSADEK aboubacrine