Première déclaration du PM!

Il faut craindre que la communauté Internationale ne soit
pas en train de tirer les léçons du cas du Rwanda.
Comment comprendre qu’au Nord du Mali  où vous avez
plusieurs populations qui cohabitent depuis des
siècles. Un groupe  qui se nommant MNLA  prend les
armes et decide d’imposer sa vision à tous les autres
habitants. Il proclame sans consulter  les populations
de la Zone l’independance du Nord-Mali . Avec comme
seul argument la violence,la menace de prendre des
armes contre qui en réalité contre les populations du
Nord qui sont obligées de tout abandonner pour se
refusier dans les pays voisins.
La question qu’il faut poser à la communauté
Internationale est la suivante: le MNLA est il le seul
à avoir le monopole de la violence ? En tirant trop
sur la corde, le MNLA  ne va t-il pas pousser les
autres populations à s’armer egalement pour se
defendre ? Que deviendra le Nord du Mali dans ce cas ?
A mon avis le MNLA  croit avoir des divergences avec
seulement l’Etat du Mali. Il se trompe car les
populations du Nord ne partagent pas les objectifs du
MNLA encore moins les autres Maliens.
Si nous voulons une paix durable et la reconciliation
nationale c’est à la base qu’il faut commencer les
negociations.
Le role de l’ Etat doit se reduire à l’organisation des
negociations au niveau des communautés de base et à
definir les règles pour le déroulement des
discussions, à faire l’arbitre pour eviter l’usage de
la violence, à faire valider les decsions
consensuelles.
Il n’est plus question que l’ Etat négocie avec des
groupes et achète la paix par des promesses et autres
avantages au detriment des populations paisibles qui
n’ont pas pris les armes. Il n’y aura plus d’impunité
et de dividendes pour ceux qui revendiquent avec des
armes. Car cette fois- ci c’est avec les populations
que les negociations se feront. Aucun n’accord ne sera
signé avec des rebelles sans que celui-ci ait été
negocié et approuvé par l’ensemble des  Populations du
Mali.
Pour differentes raisons la communauté internationale
accepte des raccourcis qui ne règlent pas toujours les
problemes cas du Rwanda, mais au Mali nous
n’accepterons pas des solutions injustes qu’on
justifie par la crainte d’une nouvelle guerre.Pour la
justice ,car c’est elle seule qui règlera de façon
durable la crise du Nord-Mali,nous Maliens sommes
prets à faires tous les sacrifices y compris mourir
tous.Nous le ferons parce que notre cause est juste,
nous le ferons pour règler de façon definitive les
rebillions armées.
Que les faux amis du Mali comprennent que personne ne
pourra plus nous diviser sur cette question du Nord.
Terminés les calcules politiques et geopolitiques, le
Peuple du Mali est débout et bien débout.
Vive le Mali,
Vive la Patrie,
Vive la Republique.
Harouna