Une excellente analyse de Sekou K Diallo

Pour alimenter la discussion par rapport a ce que vous
venez de dire “je dirais qu’en politique, il n’y a
pas de logique sauf celle du chef lui-meme. Voir le
premier gouvernement de la Republique du Mali” je me
posais la question de savoir si nous ne sommes
toujours pas embourbes dans nos tares historiques en
prenant pour modele nos travers du passe. De toute
evidence, notre passe que beaucoup parmi nous estime
glorieux (contrairement a ce que je pense!) ne nous a
pas permis a l’epoque moderne de hisser notre pays au
rang des nations properes. Et rien qu’a revisiter un
peu notre histoire, le destin commun de notre nation
m’apparait souffrir beaucoup des caprices de nos
dirigeants comme vous le soulignez en d’autres tremes.
Sommes-nous jamais arrives a batir une nation dont le
socle est ses institutions? Je doute fort. Pour parler
clairement du sujet actuel de la formation du nouveau
gouvernement, je pense que l’executif est suffisamment
informe, rien qu’en se referant aux differents posts
sur les media sociaux, pour savoir que l’espoir
suscite par la nomination de Mr Mara au poste de
Premier Ministre (PM) a vite laisser place a
l’incomprehension, a la deception voire meme la
colere. Et il faut dire que les premieres declarations
du PM lui-meme ne sont pas de nature a rassurer les
citoyens car tout semble se centrer sur le President
de la Republqiue (PR) donc du chef. Ceci est etaye par
sa declaration de servir “loyalement le PR et ses
idees”. Je m’etais dit que de telles declarations
resulteraient de l’emotion naturelle de reconnaissance
que suscite une manisfestation de la confiance
(quoique je doute personnellement qu’il n’y ait pas
d’autres calculs politiciens derrieres ce choix!)
placee en lui par suprise peut-etre. Ceci dit, je
pense que de tels propos dans le contexte actuel
devraient se tenir entre le PM et le PR mais pas
devant le peuple qui aurait surement aime entendre
qu’il (le PM) oeuvrevait a ce que le peuple se
reconnaisse dans son choix massif porte sur le PR. Et
le communique du conseil de cabinet d’aujourd’hui est
venu me rendre un peu plus perplexe (avec de nombreux
autres maliens surement) et confirmer ce que vous (Dr
Keita) disiez precedement, a savoir c’est la logique
du chef qui compte. En effet, dans ce communique, le
premier point des principes devant encadrer l’action
gouvenementale fait mention de la loyaute envers le PR
et le gouvernement dont le PR est vraisemblablement le
Maitre d’Oeuvre; il faut remarquer que reference est
faite au bien-etre des maliens dans le dernier point
de ces memes principes. Tout ceci traduit un certain
etat d’esprit car je ne crois pas que le choix des
mots et l’ordre de preseance des termes a ce niveau de
la gestion des affaires publiques soient anodins, meme
s’il peut relever des subconscients. A mon avis nous
devons mettre la pression sur nos responsables
politiques pour qu’ils soient loyaux envers le peuple
qu’ils sont senses representer et non le chef qui
n’est qu’un autre employe de ce peuple dans l’ordre
normal des choses.
Les incoherences releves par bon
nombres parmi nous dans la composition du gouvernement
a mon avis (mais que vaut vraiment mon avis?) emane de
la volonte a caser le maximum de representants de la
classe politique en echange d’un certain apaisement.
En d’autres termes on a morcelle le gateau du pouvoir
d’Etat pour mieux le partager n’en deplaise a ceux qui
nous diront que ce n’est pas un partage de gateau.
D’ailleurs ce gouvernement n’a rien a envier a un
gouvernement d’Union Nationale au vu des leaders
politiques y siegeant, il ne leur a manque que les
titres de ministres d’Etat pour boucler la boucle.
Mais bon, il y’a surement parmi ce beau monde de gens
de tres bonne volonte et nous osons esperer que le PM
en est un! Le peuple malien a ete tellement nargue par
cette classe politique que la naivete a laisse place a
la stupefaction.

Je ne saurai terminer ces mots sans
specifiquement adresser quelques questions concernant
le MESRS. Pourquoi nous a t-on amener un autre leader
politique a ce departement? Est-ce que le personnage
choisi est suffisament impregne des probleme de l’Ens.
Sup. dans les details pour aller vite dans la
resolution de ceux-ci? Y’aurait-il pas des
considerations politiciennes dans les decisions? Nous
esperons pour le meilleur….quoique le scepticisme
nous habite.

J’ai note dans le communique du
conseil de cabinet d’aujourd’hui quelques points tres
positifs concernant notamment la mise en place
d’institutions fortes (force qu’il ne faudrait pas
confondre avec celle d’un Etat police :D) et credibles
et la restauration de la securtite car ce sont la deux
bases essentielles pour qu’un Etat puisse assurer
l’essor economique duquel sortirai le bien-etre de sa
population. Nous l’applaudissons fortement.

Sidy Ba