Une excellente analyse de Sekou K Diallo

Bien Sidy,

Pour commencer, j’ai toujours ecrit que je suis ne US
RDA, et je le reste et n’est membre d’aucun parti politique
au Mali. J’ai aussi ecrit sur ce forum que ce que j’ai juge
avoir ete les points faibles de la Premiere Republique. J’ai
bien ecrit que l’USRDA a gagne les elections locales de 1957
ce qui lui a permis de former le premier gouvernement
territorial au Soudan; que le regime qui a fini par prendre
le pouvoir a l’independance qui fut effective le 4 Avril
1960 (dans le cadre de la Federation du Mali), devrait
preserver le systeme electorial avec le PSP comme parti
d’opposition. Mon argument est que la contradiction est
bonne pour une republique. Le Mali serait tout autre si le
PSP ne s’etait pas fusionne au  RDA. Il faut y noter le
controle du circuit commercial par l’etat qui n’y etait pas
habilite, et cela a engendre la mefiance et puis le rejet du
systeme par la population.
J’ai par ailleurs ecrit qu’un regime de democratie
sociale est ce qu’il faut pour nos pays – pas des
democraties liberales. Au Nicaragua, les Sadinistas ont
preserve l’opposition, Cette opposition pendant un temps a
pris le pouvoir mais sa politique de la democratie liberale
a mene au retour au pouvoir des Sandinistas. Donc
l’existence de l’opposition a montre qu’un peuple meme avec
peu d’education formelle peut faire des choix rationnels.
Qu’un regime socio-democratique peut repondre aux attentes
des populations.
Contrairement a certains partisans de la Premiere
Republique, je suis pragmatique. Je prefere le regime de la
Premiere Republique du debut a l’an 1966. En fin 1966, le
systeme a commence a basculer trop a gauche par l’agitation
des jeunes du parti (y compris les membres du Parti Malien
du Travail comme AOK). Pour ceux qui ont visite les
differents coins du Mali a l’epoque, il etait clair que
Sikasso c’etait le fief de Jean-Marie Kone, que Koulikoro
fut celui de DiarraH (le pere de celui qui vient de quitter
le ministere de la Reconciliation), qu’a Tombouctou ce fut
Mahamane Alassane Haidara, qu’a Gao ce fut Attaher Maiga
meme s’il fut de Bourem, qu’Idrissa Diarra etait un point
d’equilibre au centre du pouvoir, et qu’a Mopti c’etait
Barema Bocoum.  Jusqu’en 1966, le regime parlementaire en
place fut en sorte qu’il y’avait des hommes forts qui
pouvaient dire certaines verites  au President Modibo Keita.
J’avais note aussi que la Premiere Republique n’avait
qu’une quizaine de diplomes d’etudes superieures au moment
de l’independance. La capacite en resources humaines etait
faible donc la bonne execution de sa politique manquait
quelques fois; mais ces gens-la etaient de vrais patriotes.
Notre democratie de la Troisieme Republique cependant en a
des docteurs en gogo, mais il n’y a pas beaucoup qui sont
propres ( ils parlent nationalisme mais dans les faits ils
s’accaparent l’argent du pauvre contribuable). En
comparaison, nous voyons recemment certains cadres de la
Premiere Republique nous quitter pour l’infini, morts dans
leur maison paternelle alors qu’ils ont gere des milliards
de nos francs – et pourtant on ne leur reconnait pas ces
actes si patriotiques. On prefere idolatrer les voleurs de
notre patrimoine (Mr. Ba, ce n’est pas toi que je
critique-la). Mon espoir est que Mr. Mara saura faire usage
de son charisme et de son bagage intellectuel pour que ce
nationalisme se traduise en actes patriotiques ou les
responsables vivent de leur salaire tant qu’ils servent dans
une capacite quelconque dans le gouvernement.
Dans la democratie d’aujourd’hui, nous avons un regime
presidentiel – donc rien sans l’aval du
President. Le fait de mettre le Dr. Sy au poste de la
decentralisation est un bon indice. Le President donne un
fort engagement pour la decentralisation. Meme la France
cherche a faire de la decentralisation. Voir la loi qui
vient d’etre votee par le Senat francais:
20 février 2014 : adoption du
projet de loi en première lecture
Au cours de la
séance du 20 février, les sénateurs ont notamment :
adopté l’article
11 relatif au renforcement
des compétences des régions en matière de formation
professionnelle
. Les sénateurs ont modifié
cet article par plusieurs amendements dont :

– un amendement qui vise à préciser
que 
la région n’est pas simplement
l’animateur
mais le pilote de la
concertation 
sur les priorités de sa politique et sur la complémentarité des
interventions en matière de formation
professionnelle et d’apprentissage (amendement 
n°13
rect présenté par le groupe
Soc.) ;

Dans les democraties en general, les
chefs de l’Executif recompensent leurs allies et cela
n’exclut pas les membres de leur famille. Le jeune frere
de Kennedy fut Ministre de la Justice – un poste tres
puissant aux EU. Quand le pere Bush etait president, son
premier fils qui est devenu president aussi, etait
l’homme fort du pouvoir meme s’il n’avait pas un poste
formel dans le gouvernement. C’est son pere qui l’a aide
a etre gouverneur du Texas comme il a use de son poids
pour faire elire son autre fils comme gouverneur de la
Floride. Je crois que sur ce plan, nous ne devons pas
nous attaquer a IBK. Je suis pour son idee de s’assumer,
et il dit clairement qu’il sera le seul a vivre les
consequences des resultats de son gouvernement.
Attendons par ailleurs de voir s’il y’aura ou non un
partage de gateau. 

Abdoulaye Keita