Recit des combats de Kidal

Bonjour à tous,

La démission du ministre de la défense, l’humiliation de
l’armée à Kidal la semaine dernière et les bruits courant
sur les relations entre le PM M. Mara et le minsitre
démissionnaire ne vous évoquent-elles rien ? Moi oui, elles
me rappellent surtout la guerre berets verts et berets
rouges. En effet, pendant que l’armée continuent à déguerpir
devant quelques hommes et femmes moyennement armés, les
autorités de l’Etat se déchirent à Bamako. Les politiens ont
demandé :

– la restauration de l’ordre constitutionnel, ils l’ont eu
-les élections présidentielle et législattive, ils les ont eues
– le pouvoir, ils l’ont eu
Mais la situation du pays se dégrade de jour en jour. Après avoir
accompagné ATT dans sa stratégie d’irresponsabilisation, les
politiciens adulent et applaudissent aujourd’hui IBK dans sa
folie de grandeur inconsciente.
Leurs
comportements me désolent mais ne me surprennent pas quand
on se rappellent aussi que c’est avec IBK qu’ils ont écremé
les fleurons de l’industrie agroalimentaire du Mali comme
par exemple Huicoma dont les ex salirés sont envoyés dans la
misère aujourd’hui.
Certains parlaient il y a quelques semaines de fierté nationale à
propos de l’achat de l’avion IBK. On marche sur la tête, on
est fiert quand il faut dépenser l’argent des pauvres
maliens et prendre des crédits sur la tête des générations
futures mais on oublie le mot fierté quand il faut défendre
ces mêmes populations. Après bientôt un an de pouvoir et de
discours kilométriques, quelle stratégie l’équipe
présidentielle et les politiques ont élaboré pour résoudre
le problème crucial du nord et pour cesser d’envoyer les
maliens à l’humiliation et à la mort.
Pour terminer, l’avion présidentiel est
pour tous les maliens sauf les populations du nord car ils
ne sont pas de le voir, n’est ce pas ?
Bien à vous tous
M’Paly Diaby