Affaire Tomi

Bonjour Mr Sylla,
Bonjour à tous
Oui, vous avez raison,
Tout ceci est tellement bizarre………pour la démarche et le moment
d’évoquer l’« affaire Tomi »,
On en veut au Mali et il faut jouer sur différents schémas (achat avion,
Kidal, motion de censure, accord de Ouaga, FMI et un nouveau embargo,
la tenue de Mme Le Ministre de l’économie, etc)
J’aimerai bien que nous nous posions certaines bonnes questions
Pourquoi cette « affaire Tomi » contre « le candidat » de
l’international socialiste ?
Le résultat des élections imposées ne répond t-il aux attentes des
pouvoirs occultes?
Regrette – t- on aujourd’hui de son soutien au Président du Mali ?
Pourquoi on ne pose pas ouvertement le débat républicain sur les vrais
raisons de l’opération Serval ?
Pourquoi des « républicains », « démocrates » se cachent-ils dernière
des chantages?
Nous ne devons pas tomber dans le piège de ceux qui veulent nous
distraire et nous détourner de notre vrai objectif qui est de sauver le
Mali.
Nous devons sauver le Mali de ceux qui sont au service des pouvoirs
occultes et qui commanditent des articles de presse, qui servent de
relais aux écrits internationaux, qui font des mises en scène, qui
veulent nous conditionner, nous orienter et nous utiliser pour leurs
objectifs inavoués.
Nous devons sauver le Mali de ceux qui selon les circonstances,
utilisent les réseaux internationaux d’organisation des droits de
l’homme, d’articles de presse ou d’interview aux médias hostiles au Mali.
Nous devons sauver le Mali de ceux qui pensent d’avoir le monopole sur
le Mali, qui pour maintenir ce monopole sont prêts à tout contre le Mali.
Nous devons sauver le Mali des responsables des massacres perpétrés à
Aguel hoc en janvier 2012 et à Kidal les 17 et 21 mai 2014.
Nos devons sauver le Mali de ceux qui sont atteints par la maladie de
vouloir être toujours au pouvoir au Mali.
Nous devons sauver le Mali de ceux qui sont responsables de la haute
trahison qui est à la base de la crise actuelle contre le peuple malien.
Nous devons sauver le Mali de ceux qui, malgré tout veulent se faire
passer comme des «sauveurs» certainement pour permettre à leurs
commanditaires de signer d’autres accords apatrides.
Les vrais masques de l’opposition sont tombés avec la motion de censure
contre le Mali. Ceux qui sont contre le Mali comme le MNLA et alliés ne
peuvent pas participer au vrais débat pour le Mali. Union sacré pour le
Mali, mais pas avec ceux qui ont un autre agenda contre le Mali.
Nous ne devons pas nous tromper de combat, la seule lutte que nous avons
à mener c’est la lutte pour le Mali et contre les ennemis internes et
externes du Mali.
Nous avons besoin de mobilisation de patriotes sincères et d’une unité
d’actions populaires comme cela a été le cas contre la motion de censure
apatride.
Nous devons nous mobiliser contre quelconque application de l’accord
Ouagadougou qui a déjà été la base des massacres de Kidal.
Nous devons nous mobiliser pour que toute la vérité soit dite sur les
responsabilités de Serval et de la Minusma sur ce qui est arrivé à Kidal
en mai 2014.
Bon courage à nous tous pour le Mali, rien que le Mali.
La patrie ou la mort nous vaincrons.
Pr.  Rokia Sanogo