DEF (et conjugaison à l’impératif présent)

Dr Assadek,

Merci de l’éclaircissement.
Vous devriez alors vous joindre à moi dans mon cri pour
deux raisons principales:

1. Exiger une meilleure éducation pour votre fils. Ce à
quoi on expose les enfants à l’école est extrêmement important
parce-que les enfants croient plus à ce que dit le maitre qu’à
ce que disent les parents. Nous sommes tous passés par là. Un
exemple: Mon doctorat est vieux de près d’un quart de siècle
(l’occasion de le dire) mais quand j’expliquais certaines
choses relevant de ma spécialité à ma fille alors en
quatrième, et qui contredisaient sa maitresse, j’étais
toujours perdant. C’est cette attitude qui permet
l’apprentissage à bas-âge. Et c’est pourquoi les parents
doivent placer la qualité des éducateurs au-dessus de la
protection de ces derniers.

2. Vous êtes du corps enseignant et vous exigez beaucoup de
vous-même. J’en suis témoins pour avoir fait classe avec vous.
La mauvaise qualité dans votre profession vous donne mauvaise
réputation. Il vous appartient d’exiger de votre profession.
Auriez-vous simplement fini par baisser les bras?

Enfin, comme je le disais dans le message précédant, le
gnomon soutoura (en français c’est simplement la complicité)
est un TGV vers l’Etat failli. C’est pourquoi je demande à
tous sur malilink de se joindre à moi pour que quelqu’un paye
au Ministère de l’Education Nationale.

Les choses sont mal faites au Mali pour cette raison
culturelle qui condamne la critique. Les ingénieurs tolèrent
les erreurs d’autres ingénieurs, pour la simple raison qu’ils
en font eux-mêmes. Il est de loin plus acceptable de faire une
erreur humaine après tout) que de fermer les yeux sur une
erreur quand cela compte.

Une étude a montré que les accidents fréquents d’avions
coréen étaient dus au fait que les copilotes s’en remettaient
toujours aux décisions des pilotes sans leur apporter leurs
soupçons qui auraient pu sauver des centaines de vies. La
hiérarchie est sacrée dans leur culture. Pas besoin de dire
qu’à la lumière de ces études, la Corée a rééduqué son
personnel à tous les niveaux.

Je rêve d’un Mali où les gens acceptent d’être corrigés et
où les gens sont prompts à corriger quand cela compte. Je rêve
d’un Mali où les gens se corrigent sans gêne et ont un désir
ardent d’améliorer en s’améliorant.

Je sais que beaucoup ont constaté la faute dans les
épreuves du DEF. Mais quand cela est acceptable dans tout le
pays, jusqu’à où allons-nous baisser la barre?
Regardez nos constructions échafaudées et tout le reste
autour de nous au Mali. Tout semble être “Exigence zéro”. Chez
d’autres c’est plutôt “tolérance zéro”.
Passez un merveilleux weekend, dr Assadek et tous.

Sabu Nyuman