Je le jure, je confirme, je persiste et je signe

Oumar,
Karim a la formation des journalistes américains – ils sont dans la
logique de mettre de la lumière dans les actes des politiciens. Il n’est
pas facile de les contourner. Le President Bill Clinton avait declare a
la tele “I did not have sex with that woman”. Ce fut le debut d’une très
longue et miserable aventure pour le president. C’est la leçon que nos
politiciens doivent apprendre. Il vaut mieux dire “I did have sex with
that woman, and I am sorry I disappointed the American people and all
those who trusted me”. Le President Nixon a dit:”I am not a crook”! et
il a fini par l’exil.
Mon conseil a notre jeune PM est qu’il evite d’etre la cible au compte
du President. La politique est très sauvage. On t’utilise et on te
débarque au moment propice. C’est le President qui est comptable de ce
qui s’est passe. Il devrait aller a la tele et dire aux Maliens qu’il
prend la responsabilité entiere et accepte les mauvais choix et
permettra a une commission d’éclairer tout le monde sur les actions de
sa premiere année de gestion, et qu’il demande au pays de s’unir pour
faire face aux reels problèmes du pays. Il doit dire qu’il doit être un
bon exemple pour tous, et a besoin de tout le monde pour changer pour
réussir le développement des secteurs clés du pays:la santé, l’education
et la sécurité”. En réalité un tel geste du President peut toujours se
faire. En Afrique, les gens pardonnent facilement. Donc, il vaut mieux
les distractions.
Keita