La Banque mondiale repousse le versement de son aide

Bonjour Sylla
Merci pour tes informations fouillées et tes arguments toujours très
clairs. Le Président est le vrai problème du Mali actuel. Le
gouvernement d’obligés qu’il a ne fait que satisfaire ses désirs et
camoufler autant que possible ses déboires. Les conséquences sont
dramatiques pour nous tous. Ceux parmi nous qui s’accommodent avec la
situation actuelle ne font qu’encourager le PR et son gouvernement dans
l’irresponsabilité. Ce n’est pas tant l’avion qu’il faut regarder, mais
les circonstances et l’opportunité de son achat. En effet, rien
n’empêche celui qui achète un avion pour son confort, pendant que son
peuple crève, de s’adonner à d’autres dépenses qui relèvent de
l’insouciance. Notre PR se croyait tout permis! C’est justement là que
nous devons tous dire NON. Mais hélas, nous arrivons rarement à nous
tenir debout devant les abus et les mensonges. Nous poussons même
l’audace jusqu’à encourager les dirigeants dans leurs errements. Après
nous nous plaignons d’avoir un pays qui n’avance pas. Comment peut-il
avancer sans rigueur ? Cette histoire d’avion et de contrats gré-à-gré
aurait déjà été consommée, si le FMI n’y avait pas mis son nez ! Comme
peuple, nous ne pèsons pas face à nos dirigeants. Ils nous méprisent et
non pas grand respect pour notre intelligence. Il faut que cela change
si nous voulons progresser.

Kalifa Goïta