Le complot national et international contre le Mali se confirme

Bonjour Kader,
Concernant cette information, je pense que le journal Le Monde s’est
fait berné…

Selon nos informations, les services français ont fourni un avion
contenant 70 000 litres de carburant

70 000 litres de carburant font à peu près 52-53 tonnes. Le seul avion
français qui puisse contenir cette quantité d’essence et le KC-135R;
c’est un avion qui a besoin au minimum d’une piste de 2150m. Dans la
sous région, les possibilités en Mauritanie (où des combattants MNLA se
sont réfugiés) sont Nouakchott, Nouadhibou, Kaedi et Atar. Les 2
premiers sont sur la côte et Kaedi se trouve au Sud. Cela laisse Atar
comme réelle possibilité. Et la complicité de la Mauritanie. Si cela est
le cas, pourquoi ne pas acheter l’essence simplement sur place. Pourquoi
aller dans toutes les difficultés pour amener du carburant alors que le
cash est beaucoup plus efficace?

Au Mali, à part Bamako et Mopti (sous control Malien), il n’y a que Gao
et Tessalit qui ont des pistes assez longues – mais ces deux aéroports
étaient sous control des djihadistes qui ont chassé le MNLA et la piste
de Tessalit n’est pas praticable. L’Algérie est une autre option mais
cela voudrait dire qu’elle soit aussi complice de la France. Et si c’est
le cas, pourquoi ne pas acheter l’essence simplement sur place. Comme
dans le cas Mauritanien.

Le deuxième problème avec l’histoire de l’avion, est qu’il faut
transférer et transporter 70000 litres de carburant dans le désert. Les
grosses citernes 20-30000 litres ne peuvent vraiment pas facilement se
déplacer facilement sur les pistes du Sahara; donc il faut beaucoup de
petites citernes – qui feraient du MNLA le plus grand pétrolier privé du
Sahara.

Souvent si certaines histoires sont difficiles à comprendre c’est parce
qu’elles sont le fruit d’imaginations fertiles. Le Monde aurait pût
faire un peu plus de vérifications.

______________________
A. Karim Sylla