Le complot national et international

déré comme extrémiste au Mali? Je n’ai aucune preuve – one way or another – mais c’est un discours qu’on entend dans les grins à Bamako. L’idée est que

nous sommes où on est à cause de la France, des occidentaux, de
l’impérialisme ou d’un autre bouc émissaire.

Si il y a la corruption, c’est eux; si notre armée n’est pas
performante, c’est eux; si l’école ne marche pas, c’est eux;
etc. Si ce n’est pas eux, c’est à travers leurs suppôts qui
varient au gré du temps – aujourd’hui c’est la CEDEAO ou encore
le Burkina.

Et quand on donne des exemples de mal-gouvernance comme
causes de nos problèmes, on te dit “toi, tu n’a rien compris –
c’est la France qui nous impose ces leaders”.
Quand L’Inter de Bamako ou Le Tijkan publie un article, il
faut comprendre qu’il y a aussi des raison pécuniaires – les
journaux écrivent aussi ce qui peut les vendre.
On est tenté de dénoncer ces articles et discours; mais il
faut aussi donner quelque chose en contrepartie; un article peut
être combattu par un autre.
______________________
A. Karim Sylla