Feuille de routes des négociat

A. Karim,

Le plus inquiétant est que le plan d integration et de reinsertion du
cote malien n est pas seulement une idee farfelue, c est leur best case
scenario! C est l equivalent d ATT qui pensait pouvoir tout régler en
offrant de l argent aux réfugies libyens. En offrant le pire qu on
pouvait imaginer base sur nos experiences, ils s accrochent a l idee que
les rebelles sont encore interresses a l idee d un Mali qui les dirige,
comment peut t on accepter d être diriger par des gens qu on vient de de
mettre en déroute??!! Surtout que le plan consiste a la dilution d une
armee victorieuse pour intégrer une armee de relieurs, comme si le Mali
est le standard alors que c est le modele a fuir. Ils suivent une
logique qui date des années 90s et qui assume un rapport de force qui n
existe plus et un concept du pouvoir qui est anachronique, car meme les
pots de vins officiels ne sont plus attrayant pour des gens qui sont a
ce stade mental et militaire de leur rebellion. Tout ceci montre la
profondeur de l indigence de nos dirigeants, le gouvernement en est
reduit au désespoir et aux souhaits, ce n est meme plus nous ne voulons
pas d une federation, le language officiel est devenu “nous ne
souhaitons pas”. Ils ont complètement perdu l initiative, ne savent
plus a quel saint se vouer, et sont reduit a offrir l inimaginable pour
les maliens, aussi longtemps qu ils arrivent a extraire un semblant de
compromis des rebelles, alors qu en réalité meme l inimaginable de il y
a 6 mois ne suffit plus. Ils sont complètement depasses. De l autre
cote, les rebelles ont appris la leçon de l Accord de Ouagadougou, l
Etat Malien n est plus credible après avoir ignorer un accord signe par
tout le monde, et toute chose autre qu une implementation graduelle
serait une folie pour quelque un qui négocie avec un pays si incoherent.

Soukouna