Feuille de routes des négociations du MNLA

Ces propositions mettent à nue la duplicité des Mouvements.
L’acceptation de l’unicité et de l’intégrité du Mali n’est pas
compatible avec le concept de belligérants. Nous ne sommes pas en face
de deux Etats. A ce niveau déjà il y a violation des accords signés et
aussi du droit international qui ne reconnait que l’Etat du Mali.
Le conflit n’est pas seulement entre l’Etat et les Mouvements
armés,chaque citoyen malien est concerné notamment les populations du
Nord( non armés) au nom de qui les mouvements prétendent parler. Sur
quoi se fondent les mouvements armés pour justifier leur légitimité et
leur représentativité? Pour l’instant je ne vois que la puissance des
armés. Qui va accepter cela ? En quoi cette logique est elle durable ?
Les mouvements ont ils le monopole des armes sur le moyen et le long terme ?
L’accord de Ouaga parle de retour de l’Administration. Pourquoi ce point
qui est central dans les négociations est occulté par les mouvement ?
N’est ce pas là une violation claire de l’accord ? La question de
cantonnement/ désarmement des mouvements n’est elle pas un point
important de l’accord de Ouaga ?
A mon avis tous ces points doivent faire l’objet de discussion dès le
début des négociations.
Je reste très optimisme car convaincu ,que la cause du Mali est juste,
réaliste et la seule garantie pour une paix durable. Si le Gouvernement
signe autre chose, les populations ne seront pas d’accord et feront tout
pour que leur cause soit entendue, même s’il faut à nouveau faire parler
les armes épousant en cela la logique des mouvements armés

Harouna