Les externalisations en opérations extérieure

“J’avoue que je trouve cela très décourageant et que je me demande par
moments si je ne ferais pas mieux de cultiver mon jardin plutôt que de
me mêler de questions, qui finalement, ne me concernent pas …” –
Francis Simonis

Oui, c’est décourageant mais en même temps ne vous laissez pas
décourager pour si peu. L’Afrique, que vous connaissez bien, n’est pas à
un président susceptible près, ni à un ambassadeur ombrageux près
(d’ailleurs ils vont très bien ensemble)…

Fort heureusement il y a d’autres canaux pour exprimer la parole libre.
Ces canaux sont peut-être même plus efficaces que ceux qui sont balisés
par la pensée unique et la langue de bois des rencontres officielles.

Profitez des vacances pour cultiver votre jardin et vous éloigner un
temps des fureurs tropicales, mais revenez quand bon vous semble car
après tout ça vous concerne comme le rappelait John Donne (même si ça a
davantage été popularisé par Hemingway) :

“Nul homme n’est une île, un tout en soi; chaque homme est partie du
continent, partie du large; si une parcelle de terre est emportée par
les flots, pour l’Europe c’est une perte égale à celle d’un promontoire,
autant qu’à celle d’un manoir de tes amis ou du tien. La mort de tout
homme me diminue parce que je suis membre du genre humain. Aussi
n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : il sonne pour toi.”

En espérant vous (re) lire très bientôt.

Stephane Kader