Réinsertion des rebelles dans l’armée

Peut être que je me trompe mais je crois que vous vous faites partie de
ceux qui demandaient qu’on aille aux élections (pour certains même sans
Kidal). Si c’est faux je vous prie de m’en excuser sincèrement. Et si
c’est vrai qu’en dites vous ? Que vous aviez toujours eu raison de le
défendre !_Chouaibou

Bjr/Bsr Chouaibou,

Je mets en dessous la copie de notre echange sur cet accord, je pense
que cela rafraîchira les mémoires parce qu on ne peut pas vouloir le
tout et son contraire, a moins que le veritable leitmotiv est la
confrontation pour établir les comptes et toute autre chose n est que
rationalisation pour le rendre acceptable. Personne vous accuse de
tenir les positions que vous defendez, ce que je ne peux pas accepter,
par contre, est qu on se soutire de sa responsabilité morale. Et quand
vous classez les gens en patriotes ou prédateurs et apatrides, parce que
le navire chavirre, alors vous commencez a faire l echo de l
irrationalisme a la Rokia Sanogo après avoir participer a l élan qui
nous a mener a la situation actuelle. Personne est plus malien et
patriote que les autres, c est l inflexibilité dont a fait preuve IBK et
que vous avez demontrer et continuer a supporter aux sujets des
négociations qui finira pas faire perdre Kidal a jamais, y compris l
idee de justice pour les victimes un jour. Les idees ont des
consequences et l intellectualisme n est pas une profession, nous en
faisons tous chaque fois qu on envoie des messages sur ce forum. Il y a
eu une faillite de l intelligence et de l imagination sur ce forum comme
au sommet de l état, Barou Sam et vous peuvent s y associer si vous
voulez mais je me sens nullement responsable de la mauvaise gestion du
pays, on ne peut pas privatiser les benefices et les succès et
démocratiser les échecs, les responsabilités sont connues, elles doivent
être situées et sanctionnées ou moins être situées un jour ou l autre,
sinon on ne fera que tourner en ronds.

Soukouna

Subject: Re: [malilink] Le texte du Projet d’accord préliminaire aux
élections présidentielles et aux pourparlers inclusifs de paix au Mali
To: “malilink net”
Date: Thursday, June 13, 2013, 10:02 AM

S ce texte est l original alors je ne comprends pas du tout pourquoi le
President Dioncounda Traore ne signe pas, c est plutôt inquiétant. Mr.
Drame a apparemment fait un excellent travail, nous avons dans ce texte
tout ce que les gens demandent dans ce forum comme a travers le pays; la
presence de l AMA a Kidal avant les elections, meme encadre, le
cantonnement des forces armées sous le contrôle international qui est la
norme dans toutes les resolutions de conflit a travers le monde, aucune
restriction au deploiement de la police et de la gendarmerie ainsi que
le reste de l administration civil et surtout pas d impunité dans les
crimes de guerre et autres violations des droits de l homme, ainsi que
la suspension, pas l abandon, des crimes politiques. Si on avait un tel
document pour le reste du Mali, ce serait deja l esquisse d une
constitution qui promets.

C est vraiment un bon texte comme l a dit Fabius et étant donner que le
négociateur était pleinement habilite par le President et que celui ci
était surement informe sur la progression des négociations alors ce
retard est probablement du au Capi et ses potes. Ce document est le
meilleur que nous pouvions espérer de notre cote aussi pour entamer la
fin durable de ce conflit surtout que l objectif “officiel” était la
tenue des elections a Kidal, un problématique étrange que les maliens
eux memes avait pose en exigeant que les elections se tiennent a Kidal
sinon pas d election dans le reste du pays. Il était clair que sans l
intervention étrangère un tel objectif ne serait pas réalisable avec
uniquement les moyens locaux. Maintenant nous avons ce que nous
cherchions donc il faut vraiment être motive par autre chose que la paix
durable sans effusion de sang pour ne pas apprécier ce document a sa
juste valeur.

Dans l avenir, il serait une bonne pratique pour le gouvernement et l
intelligentsia malienne de ne pas poser des problématiques qu ils ne
peuvent résoudre d eux meme. Pas de vote sans Kidal est comme dire
pour le Mali pas de tele si je ne peux pas mettre des satellites en
orbite. C est evoque un problème sans en maitriser les tenants et les
aboutissants. L autre alternative plus credible aurait été de dire,
votons pour le reste du pays et par la suite un gouvernement légitime
mettra les conditions en place pour négocier par son propre calendrier
avec les groupes armes en commençant d abord a refaire de la tete au
pieds une armee encadree par une hiérarchie au compte d un capitaine,
refondre l administration et la justice en écartant aucune option et s
approcher enfin de Kidal en toute serenite. C est ce que j appelle
éviter le nationalisme et le symbolisme étriqués.

Maintenant que nous avons la chance d avoir un excellent moyen d aller
voter a Kidal sur le dos des autres, il faut arrêter la recreation et
aller signer. Ce document sera signe, j en ai aucun doute, car non
seulement c est un excellent document qui ramene les fils du pays dans
la paix tout en s assurant que justice soit faite, le Mali n ira pas a
la guerre alors que les groupes acceptent de signer et que la communauté
internationale s accorde a dire que c est un bon document, personne ne
cherche a humilier le Mali, ce sont les maliens eux meme qui posent les
conditions de son humiliation en s enfonçant dans l incoherence. La
raison finira par s imposer, de l extérieur comme d habitude, et c est
tant mieux.

Soukouna

Ce document sera signe


— On Thu, 6/13/13, Chouaibou Maiga wrote:

From: Chouaibou Maiga
Subject: [malilink] Le texte du Projet d’accord préliminaire aux
élections présidentielles et aux pourparlers inclusifs de paix au Mali
To: “malilink net”
Date: Thursday, June 13, 2013, 4:35 AM

Bonjour chers tous,

Trouvez en attache le texte du projet d’accord ” bidons” que je
juge trop contraignant pour le Mali.
Je rappelle que conformément aux résolutions du CS et à la décision
de la conférence des chefs d’états de la CEDEAO, ces pourparlers
n’auraient pas du avait lieu avant le désarmement des groupes armés.
Blaise et les autres patrons négociateurs en ont passé outre.

L’accord impose :
– le cantonnement de l’armée malienne
– l’abandon (suspension !) des poursuites judiciaires contre les
bandits
– aux autres mouvements non signataires une acceptation en l’état
de cet accord au cas où ils désirent s’adjoindre.
– etc.

Il est mauvais en tout point.

Cordialement
__________________
Chouaibou


 

2014-07-16 7:37 GMT-04:00 Chouaibou MAIGA :

Soukouna bonjour quand même,

Je m’étais fait une idée claire de ce que le papier de Ouaga qui
n’aurait jamais du être signé, aura comme conséquence grave pour le Mali.

Ce n’est pas aujourd’hui. Je suis convaincu que si nous ne l’avions
pas signé nous aurions pu avoir mieux que la situation que nous avons
aujourd’hui. Et celles qui vont suivre.
Autre chose, C’est vous qui pensez que la situation était meilleure
avant. Moi je vous dis que l’armée malienne n’a jamais été que cantonnée
au nord du Mali. Vous aurez souhaité que cela continue sans qu’elle se
batte ? C’est votre droit comme celle de tant d’autres personnes. Vous
n’êtes pas seul vous aussi. On connaît désormais l’esprit de patriotisme
et d’engagement pour la paix et la concorde de certains intellectuels et
des prédateurs dirigeants de ce pays.

Vous voulez savoir ce que le pense des “négociations” à Alger et de
négociations tout court ? Simple et vous le savez déjà : NE PAS LES
FAIRE. REFUSER DE LES FAIRE.
Non Soukouna je suis au sérieux et très sérieux là.
JE SUIS DEMANDEUR. Et vous le saurez encore d’avantage parce que je
continuerai à le demander. Ne vous en faites pas.

Je ne suis pas un intellectuel si vous voulez. Je suis un
combattant, un soldat du clavier. Je défend par tous les moyens dont je
dispose mon pays. Par tous les moyens. Peut être que

Et puis dans tous les cas (si je m’en tient à une certaine logique
et des déclarations faites ici même, sur ce réseau) qu’est ce que cela
fait si le pire arrivait ? N’est ce pas ? Nous ne perdons rien non ?
Qu’allons nous faire dans ces sables peut être mouvants là-bas ? De quoi
on se mêle même, nous sommes si différents d’avec les gens de là-bas,
n’est ce pas ?

Ce doit être vachement mieux comme ça que les choses soient ainsi,
n’est ce pas ? Ces idées là ne sont pas de moi. Et elles ne datent pas
de mai 2014, mais de bien avant cette date.

Reconnaissons comme le dit Barou Sam que nous n’avons rien fait
pour défendre notre pays. Bien au contraire.

Je n’ai jamais été pour ce qu’on fasse même des élections dans les
conditions que l’on savais. Je suis membre d’un parti politique et mon
candidat était un autre. Ce n’était pas Ibrim.

Peut être que je me trompe mais je crois que vous vous faites
partie de ceux qui demandaient qu’on aille aux élections (pour certains
même sans Kidal). Si c’est faux je vous prie de m’en excuser
sincèrement. Et si c’est vrai qu’en dites vous ? Que vous aviez toujours
eu raison de le défendre !

Je pense que c’est la conception même de ce que vivre en commun
veut dire que nous ne partageons pas nous deux de la même façon. Or
c’est important cela. C’est pourtant primordial.

Cordialement
____________________
Chouaibou


 

Le 16 juil. 2014 à 06:56, Souleymane Soukouna
a écrit :

> Le scénario auquel des hommes et femmes de ce réseau avait mis en
garde les autorités maliennes depuis la transition est donc en train de
se mettre en place. Pan par pan, ça vient._Chouaibou
>
> Chouaibou,
>
> Ne pensez pas vous pas qu il est temps que vous vous assumez un
peu? Depuis que j ai commence a lire vos interventions, vous avez
refuser toute idee de négociation, continue de rejette l Accord de Ouaga
et ne cesse de répéter qu il faut s aligner derriere notre president. L
election d IBK ne pouvait être meilleur scenario pour vous puisque il n
était pas interresse a l accord de ouata et aux négociations, et le
pourrissement de la situation a fini par l offensive sur Kidal. L
écrasante majorité des intervenants sur ce site, comme la plupart de la
presse nationale et des intellectuels qui sont actifs, vous inclus, ont
appuyé sa decision.
>
> Ce que nous vivons en ce moment est la consequence directe de
toutes ces decisions qui ont suivies votre logique. Votre position n a
pas été minoritaire, bien au contraire, c était la position officielle
de l Etat malien que personne a interdit de faire de sa defense sa
priorité. Le Mali a perdu la guerre, pas parce que vous étiez en
minorité ou on ne vous a pas écouter, mais parce que les va en guerre
nous ont mene au désastre. Qu on ne me dit surtout pas qu il fallait
plus de temps avant d engager les hostilités, la stratégie du jour d
après n est pas credible.
>
> Le fait qu on en a tout ignorer, meme la réalité, est ce qui nous
a mener a une position infiniment plus faible qu avant ou après l accord
de ouata, que vous continuez a fustiger d ailleurs comme si on avait d
autres options a l époque. Si jamais, vous auriez du surtout en être
satisfait puisque il a permis l election d IBK, qui était le plus va en
guerre de tout les candidats. On ne peut pas se victimiser quand l
edifice, qu on a aider a construire ou participer a faire la promotion ,
s ecroule après la defaite. Il faut être consistent et coherent. Vos
idees de la rebellion ont été les idees de l état malien jusque a la
defaite de Kidal.
>
> Soukouna
>


> 2014-07-16 2:14 GMT-04:00 ‘Chouaibou MAIGA’ via malilink
:
>
> “Donc, il faut les réinsérer dans l’armée afin qu’ils nous
aident à combattre le terrorisme dans leur zone”_Moussa MARA.
>
> Dans leur zone ? Ah! Attention non ?!?
> La zone leur appartient désormais. Ou quoi ? Le mot à-t-il un
sens pour le PM ou est ce simplement une erreur de langage ?
>
> Du côté des partis politiques, Voilà donc où nous sommes
rendu par notre peu de conviction à prioriser la défense du Mali. Ça n’a
jamais été la priorité des leaders du Mali. On était tous plus préoccupé
par comment accéder au pouvoir que par la sécurité du Mali lui même.
>
> Du côté de certains intellectuels voilà où nous sommes rendus
par le peu d’engagement pour la sauvegarde de l’entité malienne telle
qu’elle existe actuellement. Certainement que d’aucuns ne se plaindront
pas de ce qu’une zone soit désormais reconnue pour les “rebelles”, c’est
à dire la scission de fait du pays ? Leur zone “autonome” ou “fédérale”
et la zone des autres.
>
> Les intégrer dans l’armée et les services de sécurité ? Non
ce n’est même plus la peine. Il faut juste leur donner leur pays à eux.
Dans leur zone. Directement. Pourquoi pas ? Ils sauront eux mêmes quoi
faire.
>
> Le sort des autres citoyens de leur zone qui ne sont pas
d’accord ? Ils n’ont qu’à se débrouiller. Ii y a une nouvelle done. De
toute façon une fois cette décision prise il y a plus rien à citer
la-bas. Comme dirait l’autre, Qu’est que le “le Mali ?” gagne là-bas,
dans ces sables où il n’y a que désolation et nostalgie ?
>
> Non franchement. Je ne crois pas qu’on puisse laisser à
Modibo Keita un rôle aussi pénible pour un vrai patriote qui se soucie
de ce que l’histoire dira de lui et de son pays. Si c’est cela le
résultat qu’on lui aurait demandé d’atteindre. Rôle ingrat.
>
> Le scénario auquel des hommes et femmes de ce réseau avait
mis en garde les autorités maliennes depuis la transition est donc en
train de se mettre en place. Pan par pan, ça vient.
>
> Tant pis pour les plus faibles et ceux qui n’ont jamais
compris et accepté qu’il faut avoir des armes et les prendre pour
assurer sa propre sécurité comme ceux du MAA ou pour dicter sa volonté à
tout un peuple. Pauvre de vous. Débrouillez vous.
>
> Cordialement
> ____________________
> Chouaibou
>
>