Résultats du BAC – Mali

Bonsoir Souleymane,

J’ai une de mes propres petites soeurs qui avait toujours 10 de moyenne
au pays et qui a reçu les félicitations de la doyenne de l’université
ici et a aussi deux masters aujourd’hui.

Effectivement, c’est l’inflexibilité du système français lui-même qui
n’a plus de sens à commencer pour la France elle-même. Alors nous les
suiveurs…

J’avais il n’y a pas longtemps envoyer sur le réseau des articles sur la
baisse de compétitivité du système français relativement à d’autres pays
occidentaux et asiatiques.

Chaque année, ce sont des milliers de jeunes français qui immigrent en
Amérique du Nord. Ils entrent généralement par le Québec qui est
francophone. Les français sont la première communauté immigrante au Québec.

Etienne Wasmer qui a été conseiller de Ségolène Royal et qui était
consacré meilleur jeune économiste de moins de 40 ans par Le Monde à son
arrivée à Montréal en 2004, a fait une intéressante étude là-dessus de
retour à Sciences-Po en France. Il dirigeait ici une chaire de recherche
sur les dynamiques du marché du travail. Je l’avais eu comme prof durant
mes études doctorales et c’est un excellent analyste, en fait l’un des
meilleurs que je connais.

Je t’envoie dans un post qui suit une interview de lui qui pourrait
t’intéresser. C’est simple, les français savent qu’ils ne pourront
continuer ainsi, les réformes seront nécessaires.

Autre point que je voulais souligner: cela ne sert à rien de réinventer
la roue au complet comme tu le précises, il faut savoir regarder ce qui
se fait partout ailleurs (et non pas juste en France) et s’en inspirer
en tenant compte des réalités spécifiques au Mali sur le terrain.

Enfin, les comparaisons avec les pays voisins ne doivent pas être
systématiques. “Le Sénégal n’est pas le Soudan”, dixit Seydou Traoré
(merci à Mohomodou Houssouba). Et c’est transposable pour chaque couple
de pays. Un ami avait proposé au gouvernement sénégalais un projet très
bien ficelé pour les jeunes justement. Il n’y a pas eu de suite, alors
il l’a tout simplement proposé au gouvernement du Togo et là il y a
semble-t-il des oreilles attentives, le projet serait en phase d’être
implanté. À chaque pays ses spécifiés de l’heure donc…

Un extrait du Défi asiatique de Mahbubani (à noter que le Japon est
devant la France en matière d’éducation en 2013:
http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/la-baisse-du-niveau-scolaire-preoccupante-se-confirme-2162/).

« Le Japon a été le premier pays asiatique à se moderniser. Apres avoir
vu l’Europe coloniser la majeure partie du monde, il a rapidement
compris qu’il devait changer et s’adapter à la nouvelle donne. »

« Le réformateur Meiji Iwakura Tomomi emmena cinquante-quatre protégés
avec lui durant une expédition, qui dura deux ans. Ils conçurent
ensemble un système éducatif fondé sur le modèle centralisé français, et
choisirent de développer des programmes basés sur le modèle américain.
(…) Pour l’embauche des professeurs, ils adoptèrent le système de
recrutement allemand par concours. »

Bien des choses,

Ndack

PS: Sur Etienne: http://www.uqam.ca/nouvelles/2004/04-101.htm