Le groupe d’auto-défense touareg Imghad

À. Karim,

Alors que les autorités s’occupent vite de cette protection des
personnes et des biens.
Au vrai sens du mot. Pas cette arnaque française à laquelle on assiste.
Mais une vraie protection qui puisse éviter aux autres, dans le
désespoir, de prendre les armes.

On ne peux continuer à dire depuis bientôt 3 ans que l’armée est mal
entraînée, qu’elle n’a pas ceci ou cela. Ça ne suffit pas pour sécuriser
des gens.
Il faut se grouiller parce qu’entre temps les gens (la majorité) sont
écartés des négociations qui vont décider de l’avenir du territoire.
C’est plus que préoccupant non!
Et qu’on ne nous sert pas encore cette question d’intégrité sauvegardée
et consorts. De toute évidence ça ne rassure pas ceux qui sont prêts
là-bas à prendre les armes.

Je ne peux plus me contenter de cette explication de l’infériorité de
l’armée malienne parce qu’elle serait sous équipée ou sans véritable
commandement. Je ne peux comprendre que des citoyens ordinaires arrivent
à s’organiser en milice et arrivent à faire subir des pertes énormes au
leurs agresseurs et qu’une armée n’en soit pas capable.

Nous avons eu bientôt 3 ans pour corriger toutes ces lacunes dont on
accusait l’armée malienne d’être porteuse. Il fallait comprendre que les
autres ne vont pas nous attendre jusqu’à ce que nous soyons prêts.

Donc oui, l’armée républicaine doit assurer la sécurité des citoyens et
de leurs biens, assurer en partie ses fonctions, si tout n’est pas possible.

Si cela ne se fait pas, je suis d’accord avec vous que tôt ou tard, le
nord de ce pays pourrait devenir un désordre pire que le Liban et la Libye.

Apparemment pour le moment à part quelques intellectuels, personne ne
s’en convainc ni le Mali même, ni la France qui s’en fiche, ni la
communauté internationale qui ne s’occupe que des problèmes dont elle
est saisis.

Au nord du pays, l’état malien a failli (totalement).

Cordialement
____________________
Chouaibou