Qui sème le désordre, récolte la guérilla

Voici ce que dit la Constitution du Burkina; le PM remplace le PR si son absence est temporaire; et le President de l’AN remplace le PR si c’est définitif. Blaise a dissout l’AN et démis le gouvernement; donc il n’y a plus de PM ni de president de l’AN pour le remplacer de façon légale; preuve (selon l’opposition) qu’il veut s’accrocher au pouvoir. L’opposition pense que le chef d’état-major est de mèche avec Blaise d’autant plus que ce dernier en parlant de la prise du pouvoir par l’armée (déclaration lue à la télé hier) n’indique pas qui sera le chef de cette junte – l’opposition pense que c’est effectivement Blaise qui sera ce chef.

Article 43
Lorsque le Président du Faso est empêché de façon temporaire de remplir ses fonctions, ses pouvoirs sont provisoirement exercés par le Premier ministre.
Alinéa 2 (Loi N° 003-2000/AN du 11 avril 2000)

En cas de vacance de la Présidence du Faso pour quelque cause que ce soit, ou d’empêchement absolu ou définitif constaté par le Conseil constitutionnel saisie par le Gouvernement, les fonctions du Président du Faso sont exercées par le Président de l’Assemblée Nationale.
Alinéa 3 (Loi N° 003-2000/AN du 11 avril 2000)
Il est procédé à l’élection d’un nouveau Président pour une nouvelle période de cinq ans.
Alinéa 4 (Loi N° 003-2000/AN du 11 avril 2000)
L’élection du nouveau Président a lieu trente et un jours au moins et soixante jours au plus après constatation officielle de la vacance ou du caractère définitif de l’empêchement. Dans tous les cas, il ne peut être fait application des articles 46, 49, 50, 59 et 161 de la présente Constitution durant la vacance de la Présidence.

______________
A. Karim Sylla