20141121-Communique

Conformément à ses engagements de transparence, le Gouvernement informe l’opinion publique nationale et internationale, à travers le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, sur l’évolution de la maladie à virus Ebola au Mali.

Le point de la situation à la date du 21 novembre est le suivant :
Le nombre de personnes-contacts comptabilisé par les services de santé, et sous surveillance, est de 310.
Parmi les 2 cas suspects qui étaient en cours de test, l’un a été déclaré négatif, et l’autre positif. Ce dernier a été placé en centre d’isolement pour un traitement intensif.
Le bilan est de :

quatre (4) décès liés au patient guinéen, et un (1) décès à Kayes (fillette de 2 ans), soit un total de cinq (5) décès ;
une (1) personne malade placée en centre d’isolement

Au cours de la journée, deux (2) nouveaux cas suspects ont été identifiés, et sont en cours de test.
Le Gouvernement appelle les populations à la vigilance, et à ne surtout pas relâcher les efforts en matière de précautions et d’hygiène.
Il rappelle la nécessité d’une très forte mobilisation générale de l’ensemble des populations, dans toutes les régions, pour prévenir la maladie, en véhiculant les messages de sensibilisation.
Le Gouvernement renouvelle son soutien aux agents de la santé et aux services douaniers pour faire respecter avec rigueur les consignes de contrôle sanitaire.
Le Gouvernement remercie l’ensemble de la communauté internationale pour son appui conséquent dans la lutte contre la maladie, et ses témoignages de solidarité à l’endroit du Mali.
Le Gouvernement invite toutes les personnes ayant eu des contacts directs ou indirects avec les personnes déclarées positives à se faire identifier, pour un contrôle sanitaire, en appelant les numéros verts : 80 00 89 89 / 80 00 88 88 / 80 00 77 77.
Bamako, le 21 novembre 2014
Le Coordinateur du Centre Opérationnel d’Urgence
Pr Samba O. SOW