Manifestation anti-MINUSMA à Gao: au moins deux morts ?

Bonjour
C’est dommage tout ça. La MINUSMA a cedé à la pression du MNLA, qui comme toujours sait comment manipuler la communauté internationale. Seulement, la MINUSMA doit comprendre que si elle veut la paix au Mali, ses accointances avec le MNLA dans un manque de transparence totale n’arrangeront rien. Pour la grande majorité des maliens, le MNLA est l’ennemi No 1. On n’a pas besoin de caricatures ou de sondages pour démontrer cela. La MINUSMA par définition est une force neutre. Elle doit donc agir dans la transparence face à l’ensemble des acteurs.

La population largement majoritaire du nord subit l’humiliation depuis 2012. Si elle sort massivement pour manifester à Gao, c’est que la MINUSMA, sur laquelle elle comptait, n’est plus dans la neutralité et dans la transparence depuis un certain temps. Cette population ne peut pas se tourner vers les autorités maliennes. Elles n’existent pas, faute de leadership au sommet de l’État. Le Mali a adopté un profil de lâcheté extrême, sous prétexte qu’il respecte les accords. On peut bien respecter les accords sans être muet, pour ne pas dire sourd-muet. Les autorités maliennes n’entendent pas le cri de la population et elles n’ont pas de bouche pour parler. D’ailleurs elles ne savent même pas communiquer, une incompétence notoire qu’on traîne depuis le début de la crise et qu’on n’a jamais réussi à corriger à cause de changements cosmétiques. Résultat – le MNLA a le champ libre pour manipuler qui il veut, même sans tirer un seul coup de fusil.

Le Gouvernement malien doit comprendre que son profil de lâcheté extrême n’est pas la solution. Une guerre se mène de plusieurs façons. Ce gouvernement peut-il se donner les moyens d’être excellent au moins sur un des aspects ?

Kalifa Goïta


Le 27 janvier 2015 09:15, malobbo.diag a écrit :

Voilà une confirmation de ce qui se passe à Gao, réçue d’ un ami qui est originaire de Gao:

“Oui absolument et mon frère faisait partie de ceux qui (ont) lever les corps. Je te confirme 4 morts et plusiers blessés. La ville est entrain de s’embraser, les villageois affluent de tous les côtés et c’est dramatique!!!”

De mon avis la MINUSMA, en tout cas les troupes rwandaises sur place, ont perdu comme ça toute légitimité de parler de la protection des civils s’ ils ne peuvent pas se maitriser et maitriser une démonstration de civils.

La MINUSMA a perdu de crédibilité en:

– traitant différemment les manifestants de Kidal et ceux de Gao;

– signant discrètement des accords (qui sait combien en existent?) avec une partie élligérante, le MNLA, justement avec ceux qui engendrent tout le malheur du pays hôte qu’ est le Mali et de toute la sous-région;

– ces accords sans se consulter avec les autorités maliennes; il parat aussi sans se consulter avec l’ Algérie qui est Chef de file des médiation.

Très douloureux tout ça !

M. Diagayété