Morts et Déserteurs Reçoivent Leurs Salaires

Apparemment Moussa Mara a révélé beaucoup de choses depuis son départ de la primature. La question est comment instituer un système pour que le contrôle physique ne soit pas une nécessité. Quand un fonctionnaire décède ses collègues et sa hiérarchie sont forcement au courant; comment cela n’est pas enregistré? Pour les déserteurs, l’argent est payé mais n’arrive pas à destination. Au fait, qu’en est-il des 2 députés du RPM? Est ce qu’on continue à les payer?

Karim Sylla
__________

En un mot : Des morts et déserteurs perçoivent leurs salaires
2 Avril 2015 | L’Indicateur du Renouveau (via MaliJet) | Dramane Aliou Koné

Chaque contrôle physique des fonctionnaires apporte son lot de révélations, de scandales. La dernière opération n’échappe pas à cette règle, à en croire l’ex-Premier ministre. Lors d’une table ronde consacrée à la lutte contre la corruption dans notre pays au début de ce mois, Moussa Mara a révélé qu’il y a des milliers de morts qui continuent d’être payés mensuellement par le Trésor public.

En attendant les résultats de cette enquête dans les prochaines semaines, d’autres sources nous apprennent que les déserteurs de l’armée qui ont rejoint les mouvements armés depuis 2012, ont continué à percevoir leurs salaires. Une situation inacceptable qui a failli provoquer des remous au sein des Forces armées et de sécurité.

Reste à espérer que des sanctions exemplaires seront prises contre les agents impliqués dans ces affaires qui ne sont ni plus ni moins que des détournements de fonds publics en bande organisée. En tout cas, demandez à Me Mohamed Aly Bathily, il trouvera des qualifications pour ces crimes contre l’Etat.


C’est dommage que l’Etat lui même ne veuille pas prendre le risque d’aller plus loin sur ce sujet. C’est assurément une situation qui constitue un gouffre et une source d’argent pour certains et un nid de recrutements de gens sans titres ni qualifications pour d’autres. Sur ce plan, les partis politiques, notamment de gouvernement, ne sont pas sans reproches.

On a, par le passé, lancé des concours fictifs, de recrutement de fonctionnaires, pour réserver un quota de postes pour les officines que sont les partis politiques. Tout comme on a fait descendre dans la rue des volontaires de la fonction publique qui ont pris pour avantages acquis, leur présence sur deux années à la fonction publique pour revendiquer et obtenus des droits qui n’en sont pas. Ces dix dernières années, des centaines de personnes se sont retrouvées fonctionnaires de l’Etat dans ces conditions, sans compter l’incidence budgétaire.

La vraie démarche consiste à auditer la fonction publique en mettant en perspectives, le fonctionnaire et le poste, le fonctionnaire et le salaire perçu, le fonctionnaire et l’origine de son recrutement.

Dès lors, il est aisé de se rendre compte que tous les dérèglements viennent de là : les détournements de deniers publics, les conflits d’intérêts, les délits d’initiés, les fraudes en en tous genres, y compris sur les marchés et les délégations de services publics sont causés par ces fonctionnaires, peu scrupuleux.

Karim, les deux députés qui avaient déserté pendant longtemps à l’AN n’avaient pas été radiés des listes, tout comme le décret de nomination de Iyad Ag Aly comme fonctionnaire de l’ambassade du Mali en Arabie, alors qu’il était dans le maquis.

Des drôlerie il y en a…,

Mamadou I. Konate


Chers amis du Mali bonjour!

Le Contrôle Physique a donc été une peine!

C’est le lieu et le moment de vous dire toute la désolation de certains agents en pleines activités, mais sans aucune occupation aux services.
C’est le lieu de vous dire que la naturalisation du poste est devenue si patente que les agents servent ou ils veulent et quand ils le désirent!
Des agents se naturalisent dans des services secondaires, tertiaires en occupant des postes à ceux qui sont officiellement présents, mais sans emplois!
Cette mutation sur des bases claniques doit faire l’objet d’une sérieuse vérification de la fonction et du grade et de l’occupation!

Je me permet de prendre le paragraphe suivant de Me Konaté:

“La vraie démarche consiste à auditer la fonction publique en mettant en perspectives, le fonctionnaire et le poste, le fonctionnaire et le salaire perçu, le fonctionnaire et l’origine de son recrutement”__Mamadou Konete

Je suis tout à fait en accord avec lui, et la fonction publique doit mener jusqu’au bout sa fonction et sa responsabilité!
Donc les solutions sont attendues car l’injustice est très grande!!!

Mamadou Ba