Le Drapeau Français Brûlé à Bamako

Sincèrement je pense que c’ est de la merdre de brûler le drapeau
français et d’ écrire que “Hollande = MNLA”.

Le GRM/la justice malienne doit rappeler ces imbéciles et
irresponsables à l’ ordre et les poursuivre.

M. Diagayété
————————————————————————————–

[1] La grande marche de la société civile qui a mobilisé des milliers de Bamakois ce mardi matin a été le lieu de toutes les expressions de colère à l’endroit de l’ancienne puissance
coloniale, la France, et de son président, François Hollande. Après avoir écrit sur les pancartes : ‘’A bas la France’’ ; ‘’Hollande égal MNLA’’, des extrémistes sont allés jusqu’à brûler le drapeau français en témoignage du degré de colère qu’ils nourrissent envers l’hexagone. Et dire que ce sont les mêmes Maliens qui avaient applaudi des deux mains l’arrivée de cette même France un certain 11 janvier 2013 !

C’est dire qu’entre temps beaucoup d’eau a coulé sous le pont de l’Opération Serval convertie aujourd’hui en Barkhane. La France que les Maliens ont vue venir un certain 11 janvier 2013 à
Konna était-elle aussi sincère avec le Mali jusqu’à mériter des Maliens leur plus grande sympathie ? La France et ses avions rafale étaient-ils aussi sincères avec le Mali jusqu’à procurer au président Hollande ‘’la journée la plus importante de sa vie’’ un certain 2 février 2013 au monument de l’Indépendance à Bamako ? Ironie du sort, c’est au même monument de l’Indépendance que les Maliens sont venus manifester leur colère noire contre son ‘’prétendu sauveur’’. En tout cas, l’élan de sympathie n’est plus le même entre Français et Maliens. La France applaudie à son arrivée au Mali, est aujourd’hui une France haïe, indésirable puis qu’accusée d’être de connivence avec les vrais ennemis de la paix au Mali, les rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). Tout çà, à cause de ses intérêts colonialistes. Les Maliens ont fini par retenir aussi la dure leçon d’un dirigeant français : ‘’La France n’a pas d’amis, elle a des intérêts’’.
————————————

Source: Malijet


What about free speech?

Comment IBK peut justifier ca apres s’etre plante a Paris avec “Je suis Charlie”?
What is good for the goose is good for the gander.

Amadou O. Wane


Bonjour,
Ces gens ont ils la mémoire courte? Si ce n’est pas les Français et la minusma au Mali, nous serons devenus une somalie en Afrique de l’Ouest. Les jihadistes comme ils l’avaient planifié le 09 janvier 2013 en attaquant seraient aujourd’hui notre émir et notre constitution laïque jetée à terre. Nos dirigeants binationaux retourneront dans leur deuxième pays.
Je condamne ces attaques irresponsables de brûler le drapeau de la France et les attaques perpétrées contre les forces onusiennes. Les Français et les casques bleus occupent et osent aller dans des coins et recoins que nos forces armées, nos civils n’osent pas y aller même pendant les périodes calmes sans crier haro et sanctions.
Les forces françaises et onusiennes font mieux que certains de ces marcheurs qui n’osent pas à aller à Gao même en temps de paix sans menacer de démissionner de leur fonction ou crier à la punition.
Demander à ceux qui ont fait le trajet Bko – Gao et vice versa, ils vous diront le mépris et le traitement mal sain dont ils font l’objet de la part de ceux qui sont être les représentants de la sécurité et de l’Etat.
Ces gens ne me représentent pas et je ne me reconnais dans leurs actes anti patriotiques en prenant de façon pas policées aux forces internationales au mali.
Vive la paix et la justice pour tous

Salutations meilleures

Ahamadou SAMBEL


Bonsoir,

Ce n’est pas raisonnable et acceptable de brûler le drapeau de la France.

La France est un pays ami du Mali. Elle a versé le sang de ses fils pour le Mali reconnaissons le.
Ceux sont des français qui nous aident chaque jour. Certains sont sur notre forum même. Ce drapeau que ces énergumènes brûlent est le leur aussi. Ce n’est pas correct de la part de maliens conscients de faire ça.

Il y a des excès qui ne peuvent pas être tolérés. Jusqu’à date il n’a été demandé à personne de ne pas parler et dire son opposition aux attitudes de dirigeants français ou comportements de ressortissants français. Ce ne saurait l’être. Mais brûler ce drapeau est une autre chose grave quand même.

Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga


Chers amis du Mali bonsoir!

Je trouve qu’avec cet acte les auteurs ont fait une grave erreur qui
souille l’honneur de notre Nation du Mali.
Je souhaite vivement que cette erreur soit corrigée avec des excuses
profondes du Gouvernement face à l’effort de l’euphorie de la colère!
J’ai exigé et insisté que l’Accord de guerre soit signé avec la Russie
et ou la Chine avec le vote de l’AN de cette loi qui sera remise
immédiatement à l’ambassade de la puissance de choix!
Nous avons beaucoup à faire et surtout faire attention à la
composition Gouvernementale car de telles erreurs relèvent de la non
maturité politique, en tentant de foutre le Président dans la merde,
et méconnaître qu’il s’agit de chacun et de tous!
De grâce que les coupables soient punis pour cette peine causé à la France!

Cordialement!

Mamadou Ba


C’est quand meme incroyable ce que je lis ici.
C’est justement ce genre d’expressions qui doivent etre protegees; qu’on soit d’accord ou pas avec le message.

It is unpopular speeches which specially need protection.

Amadou O. Wane


Amadou,

Je suis entièrement d’accord avec toi. C’est une maniere de protester. C’est vraiment incroyable qu’on est pret à defendre Charlie mais on est pret à museler les autres lorsque ceux-ci s’expriment ou protestent selon leur maniere. Pour certains la republique est la chose la plus importante, mais pour d’autres Jesus, Mohamed ou le Komo sont les figures les plus importantes de leur vie. Si on juge admissible d’insulter Mohamed, alors il est aussi admissible d’insulter la republique. Si on veut que les autres respectent tes valeurs, il faut aussi respecter les valeurs des autres.

Barou Sam


Pour moi dire son opinion et rapporter un fait font deux.
L article parle d un fait isole et veut le faire passe comme si c est tout le Mali qui brulait le drapeau francais, c est cela qui rend cet article dangereux.
Bonne journee,
/Sénou.


Oui Wane, il est vrai que la liberté d’expression n’est pas respectée au Mali. C’est absolument vrai; absolument.

Mon problème c’est que le symbole “drapeau de la république du Mali” est sacrée aussi. Je supporterai pas qu’il soit souillée par des gens comme ce fut le cas à Kidal il n’y a pas longtemps.

Je ne souhaite donc pas que les miens en face pareil avec le drapeau d’un autre pays; surtout qu’il y a 2 ans que le drapeau français nous l’exhibions fièrement à côté du drapeau malien partout.

Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga


A mon avis‎, l’ acte de bruler le drapeau francais est un facteur destabilisateur. . Cela n’ est pas desirable pour une situation aussi fragile que nous vivons au pays. Nous devons rester sereins et permettre a la restoration de la stabilite politique.

Quand la Chine etait a feu suite a l’ envahissement du pays par les troupes japonaises, Mao a fait alliance avec les nationalistes de Chang Kai -Shek pour eviter un dementellement de la Chine.‎ Les communistes ont meme collabore avec les experts militaires americains pour lutter contre les japonais.

Le Mali aujourd hui a besoin de tous ses allies – il nous faut ne pas sombrer dans l’ etat des faits de 2012! Ca sera du catastrophe‎ et un beau cadeau au MLNA.

Abdoulaye Keita


Je reprend cette discussion en vol…

Que dit la loi pénale au Mali concernant le drapeau du Mali:

ARTICLE 146: Sera punie d’un mois à deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 20 000 à 400 000 francs, toute personne qui, pour manifester son mécontentement ou son opinion, aura publiquement déchiré ou brûlé le drapeau national. Sera punie des mêmes peines toute personne qui, pour les mêmes motifs et dans les mêmes circonstances, aura profané le drapeau national.

Dans le code de la justice militaire, on trouve un article similaire:

ART. 146: Est puni d’un emprisonnement d’un à trois ans, tout militaire ou tout individu faisant partie d’une formation, de l’équipement d’un navire, aéronef ou de tout engin militaire qui commet un outrage au drapeau ou à l’armée.

Il n’y a cependant aucune disposition de la loi (que j’ai pu trouver) concernant un drapeau étranger. La constitution du Mali dit (article 11) “Tout ce qui n’est pas interdit par la loi ne peut être empêché et nul ne peut être contraint de faire ce qu’elle n’ordonne pas.”

Donc, il me semble que — et Me Konaté me corrigera — ces gens qui auraient brûlé le drapeau français n’ont violé aucune loi au Mali. Personnellement je trouve que brûler le symbole d’un autre état est d’un mauvais goût, surtout si on ne ferait pas de même pour son propre symbole. Mais comme beaucoup d’autres, je pense également qu’il est impératif de ne pas museler les différentes voix, même si on n’est pas d’accord avec elles. La liberté d’opinion ne peut pas être sélective.

______________
A. Karim Sylla