Logements Sociaux

Ci-joint , pour les éventuels intéressés, les informations générales relatives à l’attribution des 1.552 logements sociaux de N’Tabacoro.

J’en profite pour rappeler, surtout à nous frères et sœurs de le diaspora, qu’aucune personne physique ou morale ne peut garantir l’obtention d’un logement social. la commission d’attribution est constituée de tel sorte que les recommandations sont assez difficiles. Bien sûr, que nous savons comment les choses se passent malheureusement souvent dans notre pays, mais l’attention doit être de mise.

Ceux qui ont déjà commencé à sillonner l’intérieur et l’extérieur du Mali , rassurant les gens de leur capacité à faire obtenir un toit aux candidats éligibles sont généralement des marchands d’illusion. Faites attention .
Pour ouvrir une fenêtre en terme de réflexion possible sur les programmes de ses logements voici ci-dessous une courte histoire.

Il y a quelques heures, j’échangeais avant un des acteurs principaux des programmes de logements sociaux au Mali . Il travaille à l’Office Malien de l’Habitat (OMH). C’est cet établissement qui gère dans la pratique, l’ensemble des programmes de réalisation et de cession des logements sociaux au Mali …. L’OMH est représenté par une seule personne au sein de la commission d’attribution évoquée si-dessus.;;;

Pour revenir à mon ami, un haut cadre de l’OMH, il est harcelé de toute part par ces parents (proches lointains), ces amis d’enfance et de grain, ces beaux parents, cousins et cousines, les amis des cousins et cousines etc. Chacun veut un logement et son téléphone ne cesse de sonner. Voici ce qu’il m’a dit ” Fabou, tous ces gens là qui appellent ne savent pas que je ne dispose en réalité d’aucun pouvoir pour les obtenir un logement . Mais je ne peux pas leur dire cela car ils ne me croiront jamais et me traiteront simplement de méchant type. Tu vois dans quelle situation je suis? Je n’ai même pas envie d’ouvrir mon portable…”

Bien que J’ai beaucoup ri , j’ai ressenti sincèrement de la compassion pour mon gars. Cependant je lui ai expliqué ce que l’Etat pouvait faire , à mon avis , pour atténuer de tel stress sur ses commis et il a été à 100% d’accord avec moi. je vous part de ce que je lui ai dit.
Nous savons dans la réalité que quelque soit la fiabilité des instruments institutionnels misent en place pour la gestion de ses logements, personne ne pourra empêcher les cas d’attribution subjectifs, démagogiques et discriminatoires . Un des moyens d’encadrer les excès , serait par exemple , d’accorder légalement à certaines personnes physiques et morales de l’administration, le pouvoir discrétionnaire d’attribuer un quota de maisons à leurs proches, s’ils le veulent, ou en tout cas à des gens qu’ils trouvent méritant.

10% de l’ensemble des logements, dans le cas d’espèce, mis à la disposition de la Présidence de la république, du Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat et de ses services rattachés, permettrait non seulement à valoriser les acteurs principaux et intervenant directs dans l’organisation et la gestion de ses programmes mais aussi à donner plus de chance à des citoyens qui n’ont aucun soutien administratifs de bénéficier d’un toit s’il ont un bon dossier.
Bien à vous tous.

Fabou Kante