La Crise du Passeport Malien

L’affaire des passeports maliens.
C’est Rokia Traoré, l’artiste qui pose maintenant des questions et propose des améliorations.

Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga


Je remercie les agents de police Koné, Kanté, Diarra et tous les autres à l’intérieur de la direction nationale de la police de l’immigration du Mali à Hamdalaye ACI à Bamako. Je les remercie de leur amabilité et la diligence dans leur travail qui va me permettre, finalement, de faire le mien après avoir enfin réussi à déposer une demande de passeport malien.
Cependant j’aimerais poser une question à un système, donc à ceux qui l’ont mis en place. Après le parcours du combattant que j’ai dû entreprendre pour arriver aujourd’hui 13 juillet 2015 à déposer simplement une demande de passeport que j’obtiendrai le 10 août 2015 normalement, je me demande quel est le but de cette réorganisation qui crée une situation de crise?
-Est-ce de lutter contre la corruption? Dans ce cas c’est déjà un échec. Aujourd’hui dans Bamako les familles de malades en situation de nécessité d’évacuation médicale et les opérateurs dans le besoin de voyager se voient demander par des personnes douteuses entre 500 000 et 800 000 CFA (cinq cent mille et huit cent mille CFA ) pour pouvoir simplement déposer une demande de passeport. Autre fois avec 100 000 CFA
de pot-de-vin il était possible de faire accélérer la procédure et obtenir le passeport en une semaine, mais il n’était pas question de déjà payer autant d’argent en dehors des frais officiels (50 000 CFA) pour pouvoir déposer la demande.
– Le but est-ce de mettre en place un système où les demandeurs de passeports sont correctement répertoriés dans les données de l’état afin de contrôler d’une meilleure façon l’attribution du passeport malien? Dans ce cas pour quelles raisons est ce qu’on ne peut même pas accéder au bâtiment de la police de l’immigration? Pour arriver à accéder à n’importe quelle section de ce service publique, il faut rester dans la rue et appeler une connaissance à l’intérieur, afin qu’il vienne vous chercher et vous fasse entrer.
Pourquoi est ce qu’il n’est pas possible d’appeler un standard téléphonique pour fixer un rendez-vous pour entreprendre une démarche spécifique?
Le résultat, pour le moment, de cette réorganisation du système de dépôt de demande de passeport à Bamako (au Mali) est une file d’attente de trois cent mètres environ, dans laquelle attendent (sans possibilité de s’asseoir) des personnes qui arrivent là à 4 :00 du matin pour avoir une chance de déposer leurs demandes avant l’arrêt du dépôt des dossiers de demande de passeport à 8 :00 du matin.
Mesdames et Messieurs les protagonistes de ce nouveau système de demande de passeport malien, les décisionnaires concernant l’arrêt de la possibilité de se faire délivrer un visa d’entrée au Mali à l’arrivée à l’aéroport de Bamako Sénou, par ce qu’il ne s’agit pas que de ma petite personne je vous passe le détail des complications que j’ai du surmonter pour déposer une demande de passeport. Je vous prie, au nom de tous les opérateurs culturels et économiques du Mali, au nom de toutes les familles de malades en attente d’évacuation médicale, de reconsidérer les dispositions mises en place.
Je suis consciente que de vos bureaux vous n’avez pas une vision claire de la situation de crise et de blocage conséquence de ces nouvelles dispositions. Malienne lambda que je suis, je me permets de vous apprendre qu’il est simplement un enfer aujourd’hui d’introduire une demande de passeport. Ce jour lundi 13 juillet devant la police de l’immigration lorsque je suis arrivée à 7 :20 du matin, j’ai appris par des agents au bout de la rue (impossible d’entrer dans la rue de la police des frontières et de l’immigration : direction de la police nationale) qu’il aurait fallut que j’arrive à 5 :00 du matin pour faire la queue afin de pouvoir éventuellement déposer une demande de passeport avant 8 :00.
Nous maliens qui avons besoin de voyager pour nos métiers, nous méritons que vous travailliez au plus vite à l’amélioration de vos nouvelles mesures. D’une part nous nous retrouvons dans l’impossibilité dans certains cas de voyager pour nos métiers, d’autre part nous sommes confrontés à des problèmes supplémentaires pour faire entrer nos partenaires professionnels dans le pays une fois que nous avons réussi à les convaincre que tout va bien au Mali, que leurs vies ne sont pas en danger.
Nous sommes nombreux à avoir pris la décision de nous battre et continuer à croire en l’avenir de ce pays afin de remonter la malheureuse pente descente qu’il a connu.
Leaders de ce pays, pour le Mali aidez nous, laissez nous vous aider. Ne soyez pas une entrave à notre élan de citoyenneté.

Rokia Traore


Bonjour Chouaibou,

Toutes ces pénuries sont créées artificiellement par certains agents et cadres malhonnêtes dans le seul but de s’enrichir en volant l’argent du simple malien. Quand il y a une volonté réelle de mieux faire, on y arrive.
Je donne 2 exemples du Sénégal que j’ai vus lors des dernières semaines (avril 2015) et que je peux citer:

1. Je devais voyager dans ce pays et j’avais besoin d’un visa d’entrée. Pour avoir le visa, je suis simplement allé sur un site internet sécurisé, remplir un formulaire avec toutes mes informations personnelles et effectuer le paiement des frais. J’ai reçu automatiquement un reçu avec lequel on m’a délivré le visa (en quelques minutes) au point d’entrée (poste frontalier) que je voulais.

2. Durant le même voyage, j’étais avec un ami sénégalais qui détient et devait renouveler son passeport sénégalais. La procédure était la suivante: Il a appelé à un numéro pour prendre un rendez-vous. Le jour du rendez-vous, il a rempli sa demande et 3 jours après, il a eu son passeport. Tout le processus n’a pas duré plus d’une semaine.

Nos autorités savent tout ce que Rokia Traoré dit.

Salutations,

Mamadou Lamine


Dans notre Mali, il faut etre MNLA ou faire comme le fait souvent le SNESUP c’est a dire la maniere forte pour etre ecoute, sinon les voleurs professionnels sont vaccines contre les critiques.
Un fonctionnaire a construit sa 9em villa a Bko, mon cousin (qui reside aux USA) lui a dit “maintenant que tu as tout eu, tu dois arreter (le vol) et travailler pour le bien du pays qui t’a permis de realiser tous tes reves”. Il repond que son objectif est de completer a 15 villas. J’ai compris que ce monsieur n’arretera que lorsqu’il sera arrete, or il est presque sur qu’au Mali, on “humilie” pas les chefs de famille. Et puis il faut savoir qu’au Mali il y a des vols indetectables qui respectent toutes les regles compables definies en utilisant les failles du systeme, des failles qui ne seront certainement pas corrigees par les voleurs professionnels

Mamoudou Maiga


L’administration IBK fait tellement honte et je ne sais plus comment la qualifier. Nous qui espérions du changement avec régime sommes déçus. Le ministre Sada Samaké si fier de ses 40 ans de service public a osé mentir devant le peuple il y a quelques jours en disant qu’il n’existe plus de problème de passeport. Il s’est aussi comporté comme un gamin de la rue en répondant aux questions de Mariko. On ne peut pas construire ce pays avec ces personnes qui ont montré toute leur limite depuis belle lurette.
Il est temps que nous fassions tous comme le MNLA. Je ne vois plus d’autres solutions pour faire bouger ces dirigeants sourds, muets, aveugles ayant perdu le sens de l’honneur et de la parole donnée.

Barou Sam


Cher Maiga et tous bonjour!

Je suis vexé avec les autres militants du SNESUP dans ta comparaison.
Il est dommage de comparer un syndicat qui se bat pour mettre ses militants dans les conditions minimales de travail, avec un mouvement que je ne souhaite même pas nommé à cause des inconduites sociales qu’il a osé faire!
Je suis désolé de dire que les militants qui ne vivent pas la réalité malienne connaissent mal les peines que nous vivons et les souffrances que nous endurons.
C’est dommage que ces militants à distance qui ne payent même pas les cotisations syndicales ont les avantages des efforts de la lutte syndicale.
Ils ne savent pas et ne vivent pas les peines des frustrations administratives que nous tentons de jugguler en actons syndicales. C’est d’ailleurs ces militants qui ont le double, voire le triples des traitements on éthiques, car ayant fait le Renom de la Fonction publique!
Si vous savez combien de peines nous traversons la comparaison n’aurai pas due être faite et avec le mouvement et avec ton exemple, car pour nous du SNESUP, ces exemples sont du vol et des crimes!!!
As tu demandé aux militants qui avaient les salaires retenus s’ils sont comparables?
As tu demandé au Pr Djibonding Dembele, la peine qu’il a vécu dans l’insécurité en milieu universitaire, pour laquelle le SNESUP est allé en grève?
As tu demandé à l’ensemble des militants qui vivent et souffrent des abus du Gouvernement dans l’impunité totale?
Donc de grâce retire ta comparaison car un syndicat n’est pas comparable avec des criminels et des voleurs.
C’est la méconnaissance et même la non reconnaissance des différents avantages que nous SNESUP avions fait pour toi, et tout ceux qui vivent à distance du combat frontal que nous menons ici!
D’ailleurs, ils sont nombreux nos militants qui ne mserent pas les effotrts de notre lutte, car bénéficier des acquis sans le combat est doux. Nous connaissons des militants qui ont fait virer leurs salaires ailleurs pour éviter les retenues lors de nos grèves qui ont abouties au peu que tu apprécies mal!
J’ai cette chance de le dire car plusieurs parmi eux sont de mon comité syndical.
Je suis le SG de ton comité SNESUP-FMOS et FAPH, aussi Adjoint aux revendications du CEN-SNESUP!
Je sais ce que je dis et donc je comprends la portée de ta comparaison!

Bonne journée!
Mamudu Ba


Bonjour,
je pense que la penurie de passeport est volontairement créee et entretenue par les autorités elles mêmes. Il est temps que le mali se mette au niveau des autres pays voisins en matière de la mise à disposition des documents d’etat civil et de voyage.Aujourd’hui quand vous voyagez dans la zone CEDEAO, vous allez observer que la majorité de ces pays ont adopté la carte NINA et la carte d’identité formule Mali est totalement erronée et n’espire plus confiance. J’ai vecu cet état de fait lorsque je me suis rendu au mois de juin passé dans une banque au Ghana pour retirer de l’argent que j’avais transferé la bas. Au moment du traitement de mon dossier on m’a demandé le passeport, et ayant pas le passeport, j’ai fourni la pièce d’identité (le N° de la carte d’identité était sur la lettre de mise à disposition des fonds). A la vue de cette pièce inscrite à la main, la dame qui traitait le dossier était surprise et m’a posé la question:
what is this? It is my ID I said. She said I do not believe in this document if you have your passport, please give me this. I said to her, this document is an official document signed by mali government, therefore you cannot refuse to take it.C’est ainsi qu’elle a accepté le document. Après les operations elle m’a dit monsieur s’il te plait la prochaine fois il faut venir avec ton passport ou ta carte NINA et elle m’a brandi une carte NINA en disant monsieur regarde on ne peut pas changer cette photo et mettre une autre, ok, En réalité paprès cette scène, je me suis posé la question suivante: pourquoi la carte NINA ne peut pas remplacer la carte d’identité actuelle, pourquoi lea autorités tardent à le concretiser?

Amara Sidibe


“France 24 s’est appropriée de l’histoire incompréhensible de la pénurie du passeport malien et j’espère que le régime d’IBK va se secouer un peu. Ce régime méprise le peuple qui l’a l’élu et n’a peur que du maitre occidental et de sa presse”_Barou Sam.

Comme si cela est la réaction de cette diffusion par France 24 (ou MNLA24) le President a lâché aujourd’hui dans son adresse à l’occasion de l’eid “… trop de déviance. Ça suffit”. C’était à l’attention de son gouvernement.

Espérons maintenant que les sanctions contre les déviateurs tant attendues soient administrées. On en a entendu pour l’affaire de engrais. Pour le moment il n’y a rien; alors que c’est un problème assez grave.

Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga


L’adresse de la page facebook créée par un demandeur de passeport :

https://www.facebook.com/JeSuis307?fref=ts
—————
Thierry CADENET