Le Chef de File de l’Opposition Devant la Presse

Le chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaïla Cissé, anime aujourd’huiune conférence de presse pour informer l’opinion nationale et internationale sur la situation sociopolitique du pays, notamment le statut de l’opposition, la mise en œuvre de l’accord de paix et la réconciliation signé par le gouvernement et les groupes armés et l’affaire de démolition des constructions anarchiques sur le site ACI de Souleymanebougou.

Source:maliactu.net
http://goo.gl/IP692e


Amadou O. Wane


Cher Wane c’est bien dit!

Ma crainte et est demeure que le chef dit de l’opposition ne soit pas le porte parole du Gouvernement!

Nous avons tellement d’irrégularités que toute l’opposition et les autres citoyens se doivent de frétiller très fort afin que le Gouvernement comprenne que:
1- pas d’intégration des bandits et criminels dans les différentes fonctions sans nos contractuels dans les divers accords des protocoles d’avec les divers Gouvernement!,
2- pas de ministres souillés de sang des enfants du Mali aux affaires!,
3- le jugement des coupables soit fait suivant les divers rapports du BVG, Médiateur, et des EID!
4- et alors; et ensuite!!!!,

Que Dieu Protège le Mali!

BA Mamadou.


Par sa façon de défendre les intérêts de la nation, un opposant donne toujours au peuple(les électeurs) une idée de ce qu’il sera, une fois parvenu au pouvoir. Nous devons donc juger l’opposition avec autant de rigueur que nous jugeons le gouvernement. Faire de l’opposition sans se mouiller n’est pas acceptable. Ce chef de file de “l’opposition” est vraiment aphone et amorphe. A bon entendeur salut!
Chérif Keita


Bonjour chers tous,

“Faire de l’opposition sans se mouiller n’est pas acceptable. Ce chef de file de “l’opposition” est vraiment aphone et amorphe. A bon entendeur salut!”_Chérif Keita.

Cà c’est la voix des citoyens. Merci Chérif pour cette mise au point. Heureusement qu’il y a des politiques (d’autres) dans cette opposition qui donnent de la voix et qui se mouillent.

Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga


Cher Keita vous avez tout compris!
Ces qualités sont dites dans votre message ci-dessus.
Nous voulons de lui un dynamisme syndical car il doit dire très haut les peines de ceux qui ne sont pas affaires!
Il doit interpellé tous les ministres moribonds dans la bonne marche des affaires de l’état, et cela suppose qu’il n’est pas souillé!
Nous nous devons de dire que l’argent et encore de l’argent ne doit plus jamais mettre les responsables aux affaires!
Les campagnes ne doivent plus être des monaies, et ou sources d’obtention des monaies!
Le Chef de l’opposition est l’ambassadeur de tous les syndicalistes contre les pratiques malsaines du Gouvernement!
Il faut que nous arrivions à cette connaissance des rôles!

Cordialement, le Mali ou rien est notre choix!

Mamadou Ba


C’est très bien dit Chérif ! L’opposition qui semblait donner un peu de la voix, s’est pratiquement éteinte depuis l’introduction du statut de chef de l’opposition. C’est très inquiétant et pas du tout rassurant.

Kalifa Goïta


Le silence de l’opposition est-il simplement du a l’octroi d’un statut a son chef? Est-ce un signe de sagesse ou de maturite? Ou encore, est-ce parce que Mara n’est plus le PM? Ou est-ce dans l’attente de nominations a des postes? Who knows? All the questions are on the table. Peut-etre que la prestation du chef de l’oppo devant la presse nous apportera des eclaircissements.
Bonne journee !

Talatou


Je crains qu’il ne faille rien attendre de telle prestation qui reste comparable sinon moindre que celle de porte parole du gouvernement. Tout au plus elle donnera l’impression de s’opposer car les mots ne s’accordent pas avec le personnage ni la réalité que tout le monde sait. Ibk, ses voyages, sa famille, son équipe, ses défaillances sont devant tous à voir, et la rumeur de décès la semaine dernière en donnent un brutal et regrettable rappel. Mais que seront ces catégories et ce rappel si c’était “un aphone et un amorphe” comme l’ont dit certains ici, ou une absence et un larron d’illusions? Où était ce chef de l’opposition à ces occasions où on avait besoin qu’il montât au créneau? En réalité, le jeu est plutôt, fuir le débat mais rencontrer la presse! C’est une tromperie bien connue et observée partout où certains prennent avantage de la crédulité des autres: par la fuite de la discussion tout en donnant l’impression qu’on veut discuter mais que ce sont les autres qui font problème! C’est un mal visible partout au Mali et dans ses foras et qui finira le jour où l’on aura marre de se mentir… Un opposant valant son pesant de sincérité et de compétence aurait changé plus que son statut et ses avantages personnels, c’est à dire, aurait remué ciel et terre devant les incapacités et dérives notoires dans la direction de ce pays. Certains avaient fait de leur mieux, mais c’est autre chose quand on est moins. Fuir le débat quand il faudrait le tenir montre l’extrême pauvreté et la prétention du fuyard. Ce n’est pas l’apparence ou les dires d’une personne qui compte, ce sont ses valeurs humaines et morales. Voilà pourquoi il faut toujours commencer par évaluer ces valeurs, chez celui qui se proclame homme politique, autour du thé à la menthe…

Diadié Alpha