Attaque de Jihadistes à Sévaré

Les tirs sont intenses actuellement devant le camp de l’armée de l’air à Sévaré, ville située à une dizaine de kilomètres de Mopti. Les jihadistes ont lancé tôt ce matin une attaque contre la ville. Selon une source locale, toute l’armée est mobilisée pour faire face aux assaillants. La même source indique que certains jihadistes se sont infiltrés hier soir et ont passé la nuit à l’hôtel Débo.
Certainement que c’était pour bien étudier la cible et mener à bien leur opération lâche et barbare. Pour l’instant on ne saurait parler de bilan encore moins du courant jihadiste à l’origine de l’attaque, mais on sait que dans cette contrée opèrent les hommes d’un certain Amadou Kouffa.

A suivre

Abdoulaye Diakité

Source: Malijet


Des militaires de la fama têtes nues se battent sur le front sans même des casques de protection, pendant qu’on justifie dans le même pays l’achat d’avion présidentiel et d’autres dépenses de fonctionnement, tant pour le gouvernement que pour l’assemblée nationale. C’est aussi cela le disfonctionnement. S’ils l’ont et ne l’ont simplement pas porter ; c’est aussi un disfonctionnement.

Merci,

Soumaila Mariko


Les attaques de ces bandits ne sont pas surprenants, ce qui l’est c’est surtout la facilite avec laquelle les Maliens sont arrives a adopter le discours calculateurs qu’imposent les occidentaux sur le drame qui se deroule au nord du Mali. Ce discours justifie leur soutien a une frange des bandes de criminels narco-trafiquants qui ont prit notre pays en otage. L’adoption de ce discours marque le triomphe mediatique d’experts en mensonge. Je puis comprendre que le gouvernement du Mali, affaibli et deboussole, se sente oblige d’accepter ce jeu, mais il est inacceptable que nos journalistes et autres intellectuels n’arrivent pas a faire la part des choses. La distinctions “rebelles” et “Jihadhistes” n’est qu’une fabrication de l’ occident. Sur le terrain “blanc bonnet et bonnet blanc” sont le meme bonnet et cela malgre les idiosyncrasies qui semblent les distinguer les uns des autres. Ils sont “Rebelles” et “Jihadhites” aujourdhui pour qu’on puisse, d’un cote, enrichir et entrenir des criminels au frais de l’etat et de l’autre continuer a faire la chasse aux sorcieres au nom d’une “guerre globale contre le terrorisme.” Pourtant la complicite des deux larrons dans les crimes odieux commis a Aguelhoc, Gao, et Kidal n est meme plus un secret de polichinelle puisque n’etant point un secret du tout.

Amadou Niang


Tu as absolument raison Niang; même racailles.

Amadou Wane


Deux verres d’honneur du thé à la menthe sont à partager à égalité entre Soumaila Mariko et Amadou Niang pour n’avoir pas fui la vérité dans le débat et la dire telle qu’elle est. Le premier relève que les militaires de la Fama se sont battus aujourd’hui à Sévaré la tête nue sans casque de protection contre les assaillants alors que l’on justifie dans le même pays l’achat d’avion présidentiel et des fonds de souveraineté démentiels pour président de la république et de l’Assemblée. Le second estime que la distinction “rebelles” et “jihadhistes” n’est que fabrication de l’occident car sur le terrain c’est “blanc bonnet et bonnet blanc”. Ce bonnet distingue aujourd’hui “rebelles” et “jihadhistes” pour entretenir et enrichir des criminels aux frais de l’Etat et en même temps continuer à faire la chasse aux sorcières au nom d’une “guerre globale contre le terrorisme.” En réalité, la complicité des deux larrons se confirme dans les crimes odieux commis a Aguelhoc, Gao, et Kidal, voire Nampla, Gourma-Rharous et Sévaré. Ainsi donc se boit le thé à la menthe quand on se libère dans la vérité…

Diadié Alpha