Toujours la Corruption

Achat de plus de 100 000 ordinateurs sur le Fonds d’accès universel au compte du Ministère en charge de l’Enseignement supérieur : UN DéTOURNEMENT PROGRAMMé DE PLUS 40 MILLIARDS DE NOS FRANCS


Je me demande si le Mali ne devrait pas temporairement réinstaurer la peine de mort dans certains cas de corruption; le temps de contrôler le cancer qui détruit le pays à petit feu.

Amadou O. Wane


Quand les plus grands corrompus et criminels reignent et que les autres autour d’eux font leur propagande, on pourra à la rigueur parler de réinstituer la peine de mort, mais on ne le fera pas. Il faut bien trouver quelqu’un pour réinstaurer une peine qui lui serait applicable. Tel fut le constat quand on en a parlé autour du thé à la menthe avec la réalisation que la violence populaire est inévitable pour balayer tout ça. Ainsi plusieurs verres levés et bus au kokajè!

Diadié Alpha


Si il faut acheter 100.000 ordinateurs, ne faudrait-il pas encourager la mise en place d’une ou plusieurs unités de montage au Mali? Ça coûtera moins cher, créera des emplois, assurera un transfert de technologie, permettra un meilleur SAV, pourra servir de plateforme d’exportation dans la sous-région et surtout enrichira des Maliens entreprenants.

______________________
A. Karim Sylla


En tout cas, ce serait plus qu’anormal que des gens bouffent des milliards du contribuable et que les interesses aillent savourer une retraite calme et doree.
Un premier verre de 4011 a tous(sans menthe sur recommandation de Sabu Nyuman !). Mais, attention, le 2e sera forcement a la menthe !
Bonne nuit !

Talatou


Oui, bonne idée qui conduirait à un développement durable et très raisonnable.

Quant à “plateforme d’exportation dans la sous-région”, là je doute car les autres aussi viendront certainement à cette idée s’ ils n’ en sont pas déjà. En tout état de cause, le marché (des encore) analphabètes maliens est à croitre si l’alphabétisation et l’ éducation avec perspective est enclenchée parallèlement.

“enrichira des Maliens entreprenants.” seulement et si – de mon avis – s’ il y a aussi fabrication effective de quelque chose de ces ordinateurs si bien qu’ on obtienne de petites industries secondaires fournisseurs.

Bien cordialement

M. Diagayété