Projet de Contribution de la Société Civile Malienne à La Paix

Projet de contribution de la Société Civile malienne à la Paix et l’Unité Nationale, la CONASCIPAL et son partenaire SIPRI s’activent

CONASCIPAL et son partenaire SIPRI organisent un séminaire de deux jours sur La vision Stratégique de la Société Civile pour la Paix et l’Unité Nationale les 15 et 16 Septembre 2015 au Centre International des Conférences de Bamako;
C’est le Mardi 15 Septembre 2015 qu’est la lancé un séminaire de 2 jours par La coalition Nationale de la Société civile pour la paix et la Lutte contre la Prolifération des Armes Légères (CONASCIPAL) et son partenaire stratégique SIPRI dont le Directeur Général Adjoint Monsieur Jakob HALLGREN sur le thème: Présentation de la vision Stratégique de la Société Civile pour la Paix et l’Unité Nationale.
La société civile est un acteur incontournable dans la consolidation de la Paix et la promotion des valeurs positives pour l’édification d’une société informée participative et solidaire, ainsi que la promotion d’une culture associative et le bien être des citoyens en général d’où la question Quelle est la pertinence de ses idéaux dans le contexte actuel du Mali?

C’est entre autre à cette question que tente de repondre l’ensemble des acteurs de la société civile réunie pour deux jours, les 15 et 16 Septembre au Centre International des Conférences de Bamako (CICB).
Une société civile qui se heurte à d’énormes défis dans la mise en œuvre de ses activités.
ce n’est un secret pour personne le rôle combien important et même nécessaire que la société civile malienne dans son ensemble a joué dans la recherche de la paix, sa contribution a été tant qualitative que quantitative,

Souhaitant faire encore mieux elle cherche encore des possibilités de contributions à la politique Nationale de réconciliation et dans sa mise en œuvre.
Aussi comme l’Accord de paix prévoit des reformes administratives pour la promotion d’une gestion participative des collectivités, la société civile cherche à décelé le rôle actif qu’elle pourra jouer dans ce processus et s’enquérir au niveau de l’État des plans immédiats pour qu’elle s’inscrive dans la dynamique.
Voilà de grands enjeux qui ont fait que la CONASCIPAL a sollicité l’expertise de la MINUSMA, de la CEDEAO, du PNUD, de l’Union Européenne qui ont répondu présents.
Madame l’Ambassadeur de la Suède s’est dite très honoré de la prise de conscience de la société civile malienne dès les premières heures de la crise et réitère la disponibilité de son pays à accompagner et le Mali et la société civile pour le retour d’une Paix durable.
C’est avec plaisir que le Représentant du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile en présence de son homologue du Ministère de la Réconciliation Nationale a engagé l’Etat pour donner à la société civile toute la place qu’elle mérite.
Le Directeur Général Adjoint de SIPRI Monsieur Jakob HALLGREN dit qu’il atteint à la sortie de ces deux jours de conclave, l’enclenchement d’un processus participative.

TOURE Hamidou El Hadji