Où est IBK? #76

Wane,

You wiull get tired of counting his trips. On dirait que rester au pays lui pique ou l’asphyxie.

Comment le president d’un des pays les plus mendiants sur terre puisse se donner autant de chance. Il voyage plus que ces homologues europeens et americains qu’il quemande jour et nuit.

Il veut faire le tour du monde avant la fin de son mandat. Ce president est vraiment un farceur
CM


Wane,

Ce regime est un regime budgetivore. Un petit calcul nous permettra de nous rendre a l’evidence que la presidence d’ IBK suce le sang des maliens. Nos maigres moyens ( d’ailleurs recus du “mendiantisme”) sont gaspilles pour le luxe et l’ostentatoire, et ils ne sont soumis a aucun controle.

Malgre tous les effets nefastes de sa gestion mediocre et nulle sur les poplulations , le president IBK n’en a cure et place ses priorites ailleurs telles que les depenses d’apparat, ses voyages que Wane compte sans fin ( esperons qu’il y ait l’energie de continuer).

Il nous faut vraiment une resistance dispositif de verouillage

CM


CM,
Le jour où on pourra répondre à la question du poète Juvénal, qui est “quis custodiet ipsos custodes?” ( Qui gardera les gardiens ?) on aura une solution.
Mais nos gardiens sont aussi à la table avec la bouche pleine. Donc il faut une force externe pour balayer tout ça.

Amadou O. Wane


La gestion que IBK attache au principal problème du Mali, irrite aussi les voisins par exemple Macky Sall, Président du Sénégal et Président en exercie de la CEDEAO.

Voilà ci-dessous le tract verbal que Macky Sall a distribué lors du “Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique”. Macky Sall n’ est certainement pas un “petit Monsieur”, mais un “grand et costaud Monsieur”, en stature physique et politique en Afrique de l’ Ouest.

Ce que Macky Sall dit à Ladessous était à dire par IBK et était, de mon avis aussi indirectement pour IBK, qui n’a jusqu’ à prèsent aucune conception pour la sortie de crise. Au lieu de cela, il se comporte comme si la crise n’ existe pas au Mali et que celle-là ne constitue pas une menace pour toute la région.

Macky Sall : « Il faut imposer la paix au Nord du Mali, sinon ce sont des cercueils qui vont continuer à revenir dans les pays contributeurs »

Par Malijet


Merci Amadou Wane de continuer cette vigilance sur ces voyages au nom d’un pays mais que tous autour du thé à la menthe savent être simplement de dilapidation et de jouissance.

Diadié Alpha