Prise d’Otages au Radisson de Bamako

Une fusillade suivie d’une prise d’otages a eu lieu à 7 h du matin dans l’hôtel Radisson blu de Bamako, l’un des plus sécurisés de la ville. Après avoir déjoué les dispositifs de sécurité, les assaillants ont ouvert le feu à l’intérieur de l’établissement, alors quasiment complet.
Les militaires maliens, épaulés des forces françaises et de celles de la Minusma, sont entrés dans l’établissement. Des dizaines d’otages ont été libérés.
Selon le colonel Traoré, trois étrangers ont été tués dans l’assaut, toujours en cours, des forces spéciales. Un bilan provisoire qui devrait encore s’alourdir.
15h06 : Selon Amadou Sidibé, un journaliste malien présent à proximité, il n’y a plus de tirs depuis plusieurs minutes aux alentours de l’hôtel Radisson. Selon lui, le forum de l’OIF a été annulé.

14h53 : Au moins six américains ont été mis en sécurité après l’attaque de l’hôtel Radisson, selon l’AFP.

14h42 : Deux Allemands ont réussi à sortir de l’hôtel Radisson blu, selon le ministère des Affaires étrangères.

14h37: Une délégation de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), composée de 5 personnes, était présente dans l’hôtel au moment de l’attaque pour préparer la visite à Bamako de Michaëlle Jean, la secrétaire générale. Le numéro 2 de l’OIF, Adama Ouane, faisait partie de la délégation. Il a été évacué et mis en sécurité.

14h33 : La France « a décidé l’envoi d’un détachement français des forces spéciales » à la demande des autorités maliennes, a indiqué le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian. Ce détachement est chargé d’aider les forces de sécurité maliennes. Les éléments français sont en place depuis 13 heures.

Source: Jeune Afrique


Selon les derniers infos:

* Assaut en cours, 3 otages tues

*40 hommes du GIGN francais ont quitte Roissy pour Bamako

* On estime 2-3 terroristes avec des fusils d assaut et des papiers diplomatiques

* Terroristes avec 170 otages dans le parking

Soukouna


Exactly,
Malgré ces evenements malheureux je viens de voir des
agentsvde securité avec le programme du pmu pour la course
de demain.
Dommage

Amadou ABATHINA


Je comprends les maliens qui s’indignent à s’agissant de cette chaîne et de ses prestations.

Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga


L’attaque terrorisme de ce jour vendredi 20 Novembre 2015 contre l’hôtel Radisson, sis a l’ACI 2 000 a sûrement des objectifs visés notamment créer une situation de terreur et remettre en cause l’accord du 15 juin 2015,
En tout cas ça ne facilite pas la concrétisation des engagements des différentes parties signataires de l’accord car jusque là aucune relation ne semble être établie entre elles et les faits.
L’impact économique s’est déjà ressenti aujourd’hui car beaucoup de commerces ont fermé et beaucoup de personnes ne sont pas sorties .
Nous osons espérer que c’est la fin de la crise car les forces de sécurité ont joué pleinement leur rôle et méritent le respect des maliens.

Hamidou Touré


Je pense que l’impact économique sera considérable. Déjà en Mai 2015, le Département d’État Américain avait publié un “Travel Warning” pour le Mali; je ne sais cette fois-ci s’ils vont complétement déconseiller les voyages au Mali. Beaucoup d’ ONG vont probablement réduire leur personnels; les projets de développement vont prendre un autre coup.

J’espère qu’à partir d’aujourd’hui le terme “frères égarés” sera bannis à jamais du lexique du gouvernement.

Amadou O. Wane


Le gouvernement ne relâcherait plus de terroristes que la police et l’armée auraient attrapés. C’est sûre que personne ne demandera au gouvernement de jouer à ce petit jeu!

Bon attendons le conseil de ministre extra-ordinaire.

Salif


“J’espère qu’à partir d’aujourd’hui le terme “frères égarés” sera bannis à jamais du lexique du gouvernement”_Amadou Wane.

Le gouvernement travaille en toute confiance avec les groupes armés. Ils sont aux petits soins.

Malheureusement à vouloir composer avec des bandits et criminels en méprisant volontairement les hommes et femmes qui meurent pour le Mali, notre pays risque fort de se retrouver tout seul face à tous les groupes hostiles.

Les narco trafiquants se retrouveront chez AQMI, AnsarDine et autres Almourabitoune dès que la balance penchera du côté de ces forces obscures.

Ce sera d’ailleurs le cas dès que le cantonnement tant souhaité par le Mali sera une réalité. Les moins enclins au soutien du gouvernement malien se retourneront tous au sein des groupes terroristes.

Les groupes dits rebelles se radicaliseront et suivront les autres puisqu’ils veulent exister et faire vivre leur revendication raciste. Sinon ils mourront puisqu’ils seront absorbés par le Mali en attendant leur prochaine désertion qui sera plus rapide plus la présence des groupes djihadistes sera forte.

Par peur certaines communautés seront obligées de se rallier aux djihadistes de crainte de se faire anéantir par des hommes sans foi ni loi.

En fait la porosité entre les groupes dits rebelles et les djihadistes a été toujours existante. Les mêmes qui sont les rebelles le jour les mêmes sont les djihadistes dans la nuit.

Bien ! Maintenant que nous avons négocié avec les dits rebelles et que ces derniers ont réussi carrément à mettre le Mali sur une pente très glissante s’agissant de son intégrité, j’entend certains demander qu’une autre négociation avec les djihadistes est nécessaires.

Je souhaite alors que les auteurs aient plus de courage et qu’ils donnent des noms de personnes avec qui il faut négocier. Sinon je crois que de négociation avec des djihadistes il y en a eu (avec les HCUA qui sont les lieutenants de Iyad le djihadiste, avec le groupe MAA qui est une partie de l’ex-MUJAO).

Il faut aussi avoir le courage pour dire quel serait “la nouvelle ligne rouge” que le Mali actuel ne veut pas franchir. J’espère seulement que le Mali n’ira pas au delà de la bourde de 2006 lorsqu’il a fait déguerpir le nord par l’armée.

S’il s’agit aussi de cela il faudra plus clairement le dire aux maliens disons en français facile. Pas comme ce que fait l’accord qui dit “non nous ne voulons pas de fédéralisme” et signe “bon nous offrons à tous le fédéralisme et plus que ça; nous offrons une royauté à chaque région : le President de région sera un super homme”.

Bon ! Revenons au djihadisme. Je dis que les gars (dits rebelles et djihadistes) sont les mêmes : tous les mêmes criminels.

Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga