Les Patrouilles Conjointes

Bonjour chers tous,

Voici un article qui confirme la couardise du gouvernement malien et le manque d’intérêt réel de ce gouvernement dirigé par Modibo KEITA à résoudre le problème du nord.

C’est constant de la part de Modibo depuis qu’il représentait le chef de l’état malien aux négociations. Son action n’a eu que l’effet de livrer cette partie du Mali pieds et mains liés à ceux qui le réclament. Les beaux discours n’y feront rien : le constat est patent.

Comment comprendre qu’un gouvernement qui se réclame comme tel gouvernant des citoyens puisse laisser passer des choses aussi bizarres que la signature d’un pacte entre un général français et des bandits sans qu’il en soit même avisé ; comment comprendre cette attitude de la MINUSMA qui s’allie dans ce mariage illégal avec des groupes de rebelles, alors que l’armée nationale est laissée à quai ? Comment comprendre cela que le gouvernement du Mali ne se plaint pas.

Patrouille conjointe avec la Plateforme et la CMA avec le concours de la MINUSMA. Des arrangements techniques ? Non. C’est un abandon de sa souveraineté par le Mali dirigé par des maliens qui sont englués dans les compromissions vilains avec quelques représentants de la dite communauté internationale au Mali. Des individus qui décident pour tous les maliens du nord et des maliens tout court.

Je l’avais dit ici. Tant que les groupes ne sont pas cantonnés et surveillés comme dit par l’accord, les mouvements de ces gens sur le terrain ne peuvent être considérés que celles de bandits armés. Et il y aura vraisemblablement des problèmes avec les éléments des groupes d’autodéfense que ces messieurs tenteront de désarmer parce que non prévus dans le dispositif de “patrouilles conjointes”, ni dans le cantonnement non encore effectif.

C’est une route directe vers la reprise des inimités entre ceux qui ont signé entre eux à Anefiss (Touaregs, arabes) et ceux qui ne l’ont pas fait (peuls, sonrais, bellas, etc). La guerre entre le Mali et des individus s’est transférée et va continuer de l’être de plus belle entre les “touaregs” et “arabo-berberes” bien armés et les autres communautés.

Mais je crois que c’est plus clair ainsi. C’est l’une des raisons pour lesquelles je maintenais que l’accord ne devait être signé par le Mali au nom de tous. Parce que je n’ai jamais eu le doute que ce gouvernement et depuis la médiation dirigée par Modibo KEITA n’avaient comme objectif de libérer cette partie du Mali. Ce gouvernement est totalement carnet. Et il le cache dans le verrouillage de l’information exigé de ses commis et dans son attitude de commis qui comme sa fonction lui exige, exécute juste les instructions de sa hiérarchie. Il est incapable de prendre des initiatives à l’avantage des citoyens. Son style est encore calée sur des méthodes du temps colonial. Il ne sait même pas faire en sorte que les nombreux maliens déçus des “affaires” puissent renouer avec la confiance énorme qu’ils avaient après le vote de 2013. Incapables !

C’est clair (que ceux qui ne sont pas encore convaincus le sachent) : le Mali n’a pas les moyens de son intégrité du territoire qu’il veut (ou ne veux pas) garder. Chacun doit alors s’en convaincre à son niveau et organiser sa propre sécurité. Comme le font les “touaregs” et “arabo-berberes” depuis toujours et maintenant appuyés par la MINUSMA et la France.

Cette dernière qui est très alerte à retirer des armes lorsque ce sont des sédentaires qui détiennent des armes et non dans le cas contraire des autres communautés. Non là elle signe même un pacte avec ses amis.

Mon œil ! Les commis et grands commis de l’état ! Je fouille et je ne les vois pas en réalité.
Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga

——————————
http://goo.gl/qQdxCs


Cher Chouaibou, IBK et son gouvernement savent que rien ne fait mal aux maliens.

Est-ce vraiment du je m’en-foutisme ou d’une lachete individuelle et/ou collective?

Nous ne sommes pas plus forts que nos gouvernants. Nous sommes tous a la cause de ces groupes armes. Nous vivons tous pour ces gens la. Ils valent mieux que nous les autres maliens. Ils vont ce qu’ils veulent et tout le monde le concoit sans exception du haut de la pyramide a la base de la pyramide.

Par ailleurs, nos gouvernants savent que le malien ne sait que parler sous les arbres et sur les reseaux sociaux. S’ils etaient conscients qu’on pouvait les manger crus suite a certaines decisions et a certains comportements; ils allaient mesurer la portee de leurs actions/decisions avant meme d’y penser.

Plein de choses ne se passeraient pas si nous avions vraiment ce pays au coeur. Plein de choses ne se passeraient pas si nous etions impliques. Tout le monde est commentateur, spectateur.

Je ne sais plus ce qui fera encore mal aux maliens? Comme le Pr Issa N’diaye l’a toujours dit ” Tout le monde s’en fout “. Tout le monde est comme tetatinise.

L’un des maux de l’humanite est l’indifference. Elle peut meme rendre le plus cruel des satans faible. Par indifference, le peuple malien est devenu sourd et aveugle. Au nom d’une paix indigne et aberrante nous nous faisons manipuler comme des sans espoirs.

Ce pays doit renaitre de ses cendres car notre indifference delictuelle est du Jamais vue


Chers tous bonjour!

Je propose que des sensibilisations soient faites a travsers
conferences debats, meeting, et autres pour toucher la masse populaire
dormante.
La prise de conscience de nos populations est loin d’etre atteinte!

Changeons nos strategies de luttes SVP!

BA


“Par ailleurs, nos gouvernants savent que le malien ne sait que parler sous les arbres et sur les reseaux sociaux. S’ils etaient conscients qu’on pouvait les manger crus suite a certaines decisions et a certains comportements; ils allaient mesurer la portee de leurs actions/decisions avant meme d’y penser.

Plein de choses ne se passeraient pas si nous avions vraiment ce pays au coeur. Plein de choses ne se passeraient pas si nous etions impliques. Tout le monde est commentateur, spectateur”_Le RECAM.

Vous avez raison que les maliens ne se soucient que peu de ce qui leur arrive. C’est peut être l’aveu d’une impuissance collective face à des gouvernants qui eux devaient prendre l’enthousiasme pour le changement exprimé par les maliens au sortir des urnes en 2013.

Par ailleurs il est important que nous comprenions aussi que le peuple ne peux pas se retrouver dans la rue à marcher spontanément; il faut des gens qui l’y invitent au moins :’; des leaders convaincus de ce qu’ils veulent et qu’ils font.

A propos de marches à Bamako, je crois que les bamakois ne sont pas organisés et assez conscients que c’est eux qui doivent imposer le changement y compris aux gouvernants. Le leader providentiel n’existe plus.

Par ailleurs j’ai constaté que dès que les forces du progrès s’activent pour dénoncer les travers, il y a ces associations politisées, de la société civile surtout, (sponsorisées certainement par le pouvoir corrompu) qui s’érigent contre les premiers. Il faut continuer à avoir un courage d’enfer pour tenir face à ces messieurs. Manifester même à deux personnes avec des pancartes, des choses pour se signaler.

Le RECAM, à propos d’action je crois que personnellement j’ai toujours fait ce que je devrais quand cela a été possible. Partout. Ici même à Bamako mais aussi ailleurs. J’agis sur le terrain. Si vous parlez de ma personne en disant ce que vous avez dit, je voudrai rectifier.

Dans tous les cas je suis d’accord avec vous que ce que nous faisons n’est pas assez. Ça n’a pas suffi pour faire ne serait-ce qu ‘amorcer un semblant de réaction positive chez les dirigeants de ce pays.

Je ne sais pas mais à mon avis tant que les partis politiques de la place ne se mettent pas à la tâche à éduquer leurs militants et même à les mettre en garde contre le pire qui se prépare pour eux les jeunes, il n’y aura pas Gand chose du côté de ce pays. La société civile malienne dans sa majorité (qui est religieuse) est trop inféodée au pouvoir en place et coureur derrière les privilèges pour oser (avoir le courage) manifester contre le bras nourricier.

Vous avez raison nous avons tellement parlé qu’il ne reste plus que l’action.

Me concernant c’est l’insouciance de ce gouvernement face à des actes extrêmement graves qui sont posés au nom du Mali; c’est cette irresponsabilité qui me fait hurler de temps en temps. Je ne peux simplement pas ne pas le faire.

Courage à nous tous.

Cordialement
____________________
Chouaibou
Twitter : @chbmaiga