Le Mali Privé de Vote à l’ONU pour Non-paiement de Cotisation

20160127-UN

Le Mali privé de vote à l’ONU pour non-paiement de cotisation (RFI)
Le Mali ne peut plus voter lors des Assemblées générales des Nations unies. Ses droits de vote ont été suspendus par l’institution internationale pour arriérés de paiement. Bamako n’a pas payé ses cotisations d’Etat membre depuis au moins deux ans, ce qui représente un montant d’au moins 200 millions de FCFA (environ 300 000 euros). Une négligence qui fait évidemment bondir l’opposition, tandis que les autorités cherchent à calmer le jeu. « Cela peut arriver à tous les pays », justifie un porte-parole de la présidence malienne qui assure que « les dispositions administratives ont déjà été prises » et que « la mise à jour est en cours. Ça doit être payé, et ça va l’être. »
Du côté de l’opposition, c’est le Parena qui dégaine le premier en dénonçant un « coup de massue pour l’honneur et la dignité nationale ». Le parti d’opposition estime qu’« un pays qui bénéficie autant de la solidarité internationale ne saurait se mettre dans une si mauvaise posture » et conclut : « Ainsi est la gouvernance actuelle du pays. »
Deux autres pays concernés en Afrique
Cette suspension des droits de vote lors des Assemblées générales de l’ONU à New York est l’unique sanction prévue et le retard dans le paiement des cotisations n’aura aucun impact sur la présence onusienne au Mali. Au total, neuf pays dans le monde ont vu cette année leurs droits de vote suspendus pour non-paiement de leur contribution, dont trois en Afrique : le Mali donc, la Libye et le Burundi.
http://www.rfi.fr/afrique/20160125-mali-prive-vote-assemblee-general-onu-non-paiement-cotisation


Dans le journal TV (ORTM) de ce soir, entre les 5e et 11eme minutes, le PM Keita explique ce qui s’est passe:

ORTM / Journal TV 20h du 26 Janvier 2016


Il y parle (en substance)de fonctionnaires des Affaires Etrangeres peu soucieux qui auraient communique un numero de compte different de celui qui devait recevoir les cotisations de l’ONU. Ensuite le PM avance que lorsque l’argent a ete retourne, ceux-ci n’auraient pas cherche a savoir ce qui se passait…
Comme le PM le laisse sous-entendre, il serait tres important de tirer cette affaire au clair et, je pense, chemin faisant, chercher a identifier a qui appartiendrait ce numero de compte.
Bonne soiree !

Talatou


Wow!!!
Pendant 2 ans on s’est donc trompé de comptes!! Pendant que 190 autres pays ne se trompaient pas!! C’est l’excuse la plus ridicule au monde!!
Le PM ment mal, ou se moque de nos intelligences collectives.

________________________
Karim Sylla


Un Premier Ministre (PM) qui s’exprime de cette manière très basse, n’est pas vraiment à la hauteur de diriger un bon Gouvernement dans un pays du 21ème siècle et qui veut se relever. Le PM veut chercher des coupables parmi ses collaborateurs techniques des Affaires Étrangères, qu’il y aille. Mais il faut qu’il sache que pour toute personne raisonnable et de bon sense, il est le premier coupable.

En tout cas, ce ne sont pas ces collaborateurs techniques aux affaires étrangères qui viennent de nommer Oumar Ibrahim Touré comme Commissaire à la Sécurité Alimentaire avec rang de Ministre, un Oumar Ibrahim Toure déjà emprisonné pour détournement des fonds du Fonds Mondial, ayant un dossier judiciaire à son actif, et ayant été trouver par des Institutions internationals, premier responsible de vols organisés. C’est du ridicule tout ce cinema que le PM veut utilizer pour endormir les maliens; et seulement s’ils le savent! C’est dommage que tout ceci ne donne l’impression qu’il n’y a plus d’intellectuels au Mali, en tout cas qui sont à la hauteur des enjeux actuels!

Toutefois, s’il veut tirer cette affaire au claire comme il faut qu; il sache qu’il veut aussi dire implicitement que son Président de la République (PR) fait des choses inacceptables, mais à la difference il ne peut pas pretender tirer au Claire ce que son PR fait; et c’est dommage pour lui. Certes et sans aucun doute, cette affaire aux Affaires Étrangères, comme il le dit, doit être tirée au claire, mais pas par lui, le PM, ni dit par lui dans la presse. Le Mali dispose d’une justice, d’un pouvoit judicaire, avec des magistrats spécialistes en mesure de tirer au claire cette affaire avec l’aide d’autres specialists. Il doit seulement inciter et soutenir les institutions du pays à bien faire leur travail, même si cela concerne lui, sa propre personne, ou ses propres intérêts. C’est cela un bon dirigeant qui veut construire son pays, comme un Jerry Rowlings du Ghana l’a montré que c’est faisable.

Cordialement.

Soumaila Mariko


Bonsoir à tous,
A mon avis, le problème étant connu, la solution y étant la de même que les moyens, l’application doit être immédiate. Mon frère Moussa, je pense que ça vaut le coup de payer ses cotisations. Pouvons nous demander aux autres d’assainir leur cour tandis que la notre est sale? Autrement dit que pouvons nous revendiquer auprès de l’ONU si la balance penche de notre côté?

Elie Coulibaly


En tout cas, ce n’ est pas professionnel !!!

Depuis des dizaines d’ années, une première fois que le virement soit mal rempli???

Grande acrobatie intellectuelle du PM ??? !!! Gnagami, gnagami, voilà gnagami !!! :-)!

Puis, je suis sûr que l’ ONU a rappelé aux gouvernements maliens que les cotisations du Mali manquent.

Même en privé si une seule chose se passe, il y a rappel, puis sanction.

Il faut que le PM et IBK, etc., éclaircissent là où les millions de FCFA sont restés alors.

Peut-être qu’ en réponse à cette sortie du PM, l’ ONU, les fonctionnaires des Affaires Étrangères et la banque concernée vont aussi répondre. ce serait en tout cas très bien pour vérification des dires du PM.

Je trouve le rappel de Soumaila très pertinent: “En tout cas, ce ne sont pas ces collaborateurs techniques aux affaires étrangères qui viennent de nommer Oumar Ibrahim Touré comme Commissaire à la Sécurité Alimentaire avec rang de Ministre, un Oumar Ibrahim Toure déjà emprisonné pour détournement des fonds du Fonds Mondial, ayant un dossier judiciaire à son actif, et ayant été trouver par des Institutions internationals, premier responsible de vols organisés.”

Toutes fois je dirais, contrairement à Soumaila, que les Mali a certaienment bien encore d’ intellectuels capables de diriger. Il ne faut pas pas tous dans un sac.

IBK a montré qu’ il n’a pas de stratégie pour sortir le Mali du trou. Il fait et défait des gouvernements, rien ne s’ ammeliore comme le dit Mamadou Lamine Doumbia, au contraire ça s’ empire. Alors moi je supposerais:

– soit que se ressemblent s’ assemble
ou bien

– les gens qui viennent aux affaires (Ministres, PM, etc.) sont “bons”, mais leur chef les obligent à être “mauvais” et ils n’ ont pas le courage de faire comme Oumar Tatam Ly, à savoir démissioner en dénonçant des “dysfonctionnements”.

Malobbo


“Yoro Sow: journal Inter de Bko:
Le PM, sur les antennes de l’Ortm, ampute l’humiliation a l’ONU au ministre Diop qui a donne un faux numéro de compte a la BCEAO et au budget qui a son tour garde le silence après le retour de l’argent dans ses caisses. Questions: a qui appartient ce compte parallèle? Les agents du budget voulaient-ils se partager la somme si l’affaire n’avait pas éclaté”. Réponse à : “Où est le magot?”
GUINDO


Bonjour Karim,

Personnellement, je crois encore à ce que le PM a dit; à moins d’avoir la preuve que les bons de transfert entre le trésor public et la BCEAO qu’il a montrés, sont faux. Aujourd’hui, la situation au Mali est plus grave que tout ce qu’on imagine et qu’on dit à longueur de journée sur ce réseau. Le mot RESPONSABILITÉ a presque disparu de l’administration publique malienne d’aujourd’hui et les actes posés par certains fonctionnaires maliens sont simplement inimaginables.

En tout cas, le Gouvernement doit éclairer les malien(ne)s sur ce qui s’est passé dans cette affaire, car beaucoup de questions restent sans réponse. En supposant, qu’il y a eu une erreur involontaire sur le numéro de compte:
– Pourquoi n’y a-t-il a pas eu de suivi lorsque la BCEAO a refusé le paiement depuis plus de 6 mois?
– L’Ambassadeur du Mali aux Nations Unies ne devrait-t-il pas savoir que le paiement du pays n’a pas été effectué et informer qui de droit?
– Ne devrait-il pas avoir un mécanisme fiable de suivi pour des transactions pareilles que le pays effectue depuis plus de 50 ans?

Meilleures salutations,

Mamadou Lamine


Connaissant comment les travailleurs de l’administration malienne operent, je ne serait pas du tout etonne si ce que le PM dit ici s’averait. Je serait surtout surpris si la “faute” etait adequatement sanctionnee. Si sanction il y avait, ce seraient certainement des fretins qui feraient les frais.

Amadou Niang


Salut Mala,
En fait la question à poser est pourquoi avoir attendu 2 ans avant de faire le moindre payement. L’ONU, je suppose, fait des relances régulières sur les mauvais payeurs. Le Mali a payé sa quote-part en 2013, mais rien en 2014 et 2015; depuis que IBK est aux affaires; et le PM vient montrer des documents en disant “Walahi on a essayé de payer!!!”

Je ne crois pas à un seul moment qu’ils ont vraiment essayé de payer; le Mali est à l’ONU depuis 50 ans; on n’a eu des arriérés pendant les périodes difficiles, mais on ne s’est jamais trompé d’adresse! Vu les agissements de ces gens-là je me permet de croire qu’il y a anguille sous roche; le PM a montré des documents; mais comme les escrocs le savent bien: celui qui ne veut pas payer son chèque s’efforce d’y laisser des ratures ou une signature non-conforme. Le morceau est simplement trop gros. Je crois tout simplement qu’ils n’avaient aucune intention de payer. C’est ça le mensonge; sinon pourquoi n’avoir rien payé en 2014?

Le PM va-t-il montrer ces documents à Ban Ki Moon pour prouver sa bonne foi?

Et puis le PM a tout simplement accusé le ministre Diop (et son staff) et le directeur du Trésor (et son staff) d’incompétence; même si il dit prendre ses responsabilités il se décharge en accablant les autres. Ce n’est jamais sa faute; même les logements sociaux de sa famille ne viennent pas de lui; c’est la faute de quelqu’un d’autre. Il faut démettre le ministre et/ou le directeur du Trésor.

______________________
A. Karim Sylla


La Section syndicale du Trésor vient de réagir par la voix de son Secrétaire général, Aguissa Zouladéini Maïga, pour démentir les propos du Premier ministre Modibo Kéita accusant les agents du Trésor de n’avoir rien fait face au renvoi de l’ordre de paiement des contributions du Mali à l’ONU.

Selon les responsables syndicaux du Trésor, le Premier ministre Modibo Kéita n’a pas eu toutes les informations avant de jeter le discrédit sur les cadres du Trésor qui ont fait leur travail.

En effet, explique Aguissa Zouladiéni Maïga, après le renvoi des ordres de transfert par la BCEAO le 5 juin 2015, le 8 juin, le Trésor a saisi par lettre officielle l’ordonnateur, la Direction du Budget, pour qu’elle transmette les numéros de compte corrects. Cela n’a pas été fait. Le 27 août 2015, le Trésor a adressé une nouvelle correspondance à l’ordonnateur pour alerter encore.

http://malijet.com/a_la_une_du_mali/145371-a-propos-de-la-suspension-du-mali-de-son-droit-de-vote-%C3%A0-l%E2%80%99onu-l.html


Et voila 🙂
Le cirque continue. On a pas finis de rire avec cette comédie tragique. Ils prennent les maliens pour des cons (excuse my french).

Amadou O. Wane


Amadou
Je pense que cette réaction confirme en partie l’explication du PM et dégage si cela est vrai la responsabilité du Trésor public. Attendons la réaction des autres.
Oumar Ouattara


Ambassadeur du Mali à l’ONU limogé ce jour. Conseil des ministres
Oumar Ouattara


IBK a eu son agneau! On aurait souhaité un belier, mais enfin…..

Amadou O. Wane


Mr Wane, le bélier sera le PM lui-même. Attendons, on verra! Dieu peut tout faire! C’est du ridicule tout ça, en commençant par limoger l’ambassadeur du Mali auprès des Nations Unies (NU). Comment alors le Gouvernement malien a su les arriérés de cotisation du Mali si l’ambassadeur du Mali auprès des Nations Unies n’avait pas transmis les correspondances qu’il a reçu du secretariat general des NU? J’étais fonctionnaire au siege des NU et je sais comment les choses fonctionnent. Le Secretaria Général des NU saisit la représentation nationale du pays, qui a son tour saisit son gouvernement à travers le Ministère des Affaires étrangères. A l’intérieur du pays, je ne sais pas comment les choses se passent. Cependant, ce que je peux dire, c’est que le problème du Mali est profond. Lorsque j’étais fonctionnaire au siege des NU, j’ai même représenté le Mali un jour d’audience car le siège du Mali se trouvait vide (absent) et avec la double nationalité, les NU m’a demandé de représenter le Mali; ce que j’ai fait.

Le problème de non paiement de cotisation arrive souvent aux NU, mais il faut que le pays sache ce qu’il veut. Pendant tous les deux mandats de Bush père, et même avant lui, les États Unis avaient refusé de payer leur cotisation et leur supports aux NU, et ont maintenu leur siège vide. C’est quand Bill Clinton est venu au pouvoir, c’est à son deuxèime mandate, exactement en 1999, qu’il a payé tous les arriérés de cotisation des États Unis et occupé le fauteuil.

Cordialement,

Soumaila


“Le Conseil des ministres a, en outre, au titre du Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine, adopté un projet de décret portant abrogation du décret de nomination de Monsieur Sékou KASSE en qualité d’ambassadeur du Mali auprès de l’ONU à New York.”__Conseil des Ministres Jan. 27 2016