Du Néo-patrimonialisme au Néo-fascisme

Hotep mon cher Ndack. Je nous invite tous à vraiment prendre en compte et à pratiquer cette mise en garde d,un écrivain du pays frère du Sénégal : ” le problème des Africains, est qu’ils répètent comme des perroquets et imitent comme des singes” Nous devons rester hermétiques aux théories fumeuses élaborées ailleurs pour autrui ou pour nous, sans nous et dans l’ignorance absolue de nos réalités. Qui peut nous connaître mieux que nous-memes ? Si Malilink est vraiment lieu de rencontre de l’intelligentsia malienne, ce que j’ai la faiblesse de croire, prenons enfin conscience de nos capacités réflexion autonome, particulièrement sur nos propres réalités et pour nous-mêmes ; ce que font les autres pour eux-mêmes et par eux-mêmes. Arrêtons de ressasser leurs théories fumeuses, incompréhensibles et sans intérêt pratique aucun pour notre Grand Peuple Noir qui regorge de toutes les compétences et qualités nécessaires à la réalisation de son bien-être social. Il suffit de retrouver cette confiance perdue en cet énorme potentiel. Puissent nos Vénérables Ancêtres nous inspirer la Pensée Juste, la Parole Juste et l’Acte Juste. Amon !!!

Fakoly Doumbia


Bonjour cher Doumbi Fakoly,

D’abord c’est ma chère Ndack, je suis une dame 🙂

Ensuite, vous utilisez “nous”, “eux” sans que l’on sache de qui vous parlez. Dans tous les cas, j’ai régulièrement lu vos interventions sur ce forum et s’il y a deux camps à choisir, je vous le dis tout de suite, je ne fais pas parti du vôtre !

Aussi, pour ce qui est de mes posts, merci de commenter le sujet même ou de laissez tout simplement passer le post s’il ne vous intéresse pas.

Et le plus important, surtout abstenez-vous à l’avenir de m’expliquer ce que je dois penser, lire, suivre, imiter ou non. Je trouve que votre commentaire est typique d’un infantilisation d’une Afrique (la vôtre) que je ne cherche plus à comprendre depuis plusieurs années. Je préfère l’Afrique jeune, enracinée mais ouverte avec laquelle j’échange tous les jours et dont vous ne faîtes pas parti.

Aussi, je vis dans un pays de liberté (le Canada) et cet espace qu’est Malilink est également un espace de liberté.

Bien à vous,

Ndack


sme

Mille excuses ma chère Ndack pour cette erreur ! 1)Je suis comme Aimé Césaire : “je soumets la langue française à mon vouloir écrire et à vouloir parler”. Mais quand j’écris Nous, Eux, il est aisé de savoir de qui je parle. 2)Vous vous adressez à la jeunesse. Tous mes écrits et mes interventions orales sont également destinés à cette catégorie de nos populations. Ils sont très bien reçus ! 3)La science est un mot pompeux, d’invention récente, qui ne veut rien dire que : observation, analyse et interprétation de la nature et de ses phénomène. Nos Vénérables Ancêtres ont créé les calendriers (3), construit les pyramides, inventé les mathématiques, la médecine, et j’en passe, ce mot pompeux qu’est la science n’était pas encore inventé. 4)Votre post ne portait pas sur les techniques que je n’ai jamais dit de rejeter. Mais sur un débat politique et/ou philosophique. Lorsque vous ou d’autres aborderez un sujet qui entre dans ces catégories, rien ni personne ne m’empecheront de réagir si je juge utile de le faire. À mois de censurer mes réactions. Mais j’ai la faiblesse de croire que Malilink restera un espace démocratique aussi longtemps que des propos diffamatoires, injurieux n’accompagneront pas les posts.. 5)Quant au village planétaire, ce n’est qu’une autre invention (encore des autres) pour nous mener en bateau dans des directions que seuls eux-memes ont choisies pour servir leurs intérêts égoïstes. 6)Oui, l’Afrique noire est le seul continent qui peut s’entourer d’une ceinture de sécurité et vivre en autarcie le temps de retrouver sa grandeur. Elle regorge de toutes les richesses, sous et sur ses terres, qui le lui permettent. Seule la peur des remises en question essentielles nous empêche de conjuguer notre “destin” à nos propres modes et temps. Vie Santé Force.

Fakoly Doumbia


Bonjour à tous,

Tout d’abords mes excuses à M. Stéphane B. si je digresse encore mais si nous considérons le point de départ de ce thread, ce sera une digression dans une autre 🙂

Je suis terrifié par l’approche de M. Doumbi Fakoly qui en ce 21-ème siècle continue de voir le monde en noir et blanc ( au propre et au figuré), eux-contre nous. Mais l’erreur capitale dans cette posture et que j’ai signalée à plusieurs reprises, c’est que les temps auxquels M. Fakoly se réfère ne sont pas des temps de continents ni de race. Certes la société grecque était raciale et Platon (je crois) a même développé une théorie qui expliquerait pourquoi les tropiques (lire les Noirs) ne sont pas propices au développement de l’esprit. Mais l’Egypte pharaonique, encore une fois avait tout à voir avec le Moyen Orient, la Turquie, la Grèce et l’Italie de nos jours et rien à voir avec le Mali ou le Sénégal actuel. Si l’eau comme moyen de communication ne suffit pas comme preuve, tous les livres, y compris la Bible, le Coran et l’expansion de l’Islam le confirment. Oui, le professeur Diop a trouvé des similarités entre le Ouolof (ou le Sérère) avec la langue égyptienne mais nous prenons cela avec quelque grains de sel.
Voici un lien qui donne une idée des civilisations au fil des âges: http://metrocosm.com/history-of-cities/

Mais au-delà de tout cet aspect, je voudrais attirer l’attention de M. Fakoly sur le caractère raciste de son discours qui semble venir directement de Mein Kampf d’Hitler si on remplace Noir Africain par race Aryenne. Si M. Fakoly n’a pas lu Mein Kampf, je suggère fortement qu’il le fasse. Cela aide parfois de savoir à qui on ressemble par ses opinions et de qui on voudrait se distancer.
Je vous propose plus loin quelques extraits du livre d’Hitler. Notez qu’il utilise exactement le même mot “singe” et dans un contexte similaire. Il est dangereux de refuser une idée parce qu’elle est étrangère. Il est dangereux de savoir beaucoup de peu de choses. On constitue un danger quand on ne veut apprendre que de ce qui nourrit notre ego. Une bonne idée n’a pas de couleur. Une mauvaise idée non plus. E=mc2 n’a pas une couleur juive et certainement pas égyptienne. La plus belle formule mathématique, e(i*pi) + 1 = 0 n’est pas africaine. Elle est *universelle*!
Quand ce que vous dites, ce que vous pensez, ce que vous faites n’est pas universel, vous devez mieux faire, vous devez vous améliorer. Dixit Sabu.

Une “ceinture de sécurité” autour de Malilink et nous restons chacun dans son coin! Donc de quoi parle Monsieur Fakoly ? N’est-ce pas un délire que de se cramponner à un époque, à un continent, à la supériorité d’une race? Surtout à celle qui est à ce tournant de l’histoire dans les tranchées en train de se redéfinir et qui devrait mettre les bouchées double pour apporter une fraiche contribution au patrimoine de l’humanité ?
Voici Hitler dans “Son Combat”.

… L’exemple le plus probant de ce fait nous est donné par la race dépositaire du développement de la
civilisation humaine, c’est-à-dire par les Aryens.

…Ce ne fut pas par hasard que les premières civilisations naquirent là où l’Aryen rencontra des peuples inférieurs, les subjugua et les soumit à sa volonté. Ils furent le premier instrument technique au service d’une civilisation naissante

… Mais le Juif ne possède pas les facultés qui distinguent les races créatrices et douées par suite du privilège de fonder des civilisations.

…Ce qui prouve à quel point le Juif ne s’assimile les civilisations étrangères que comme un copiste, qui d’ailleurs déforme son modèle, c’est qu’il cultive surtout l’art qui exige le moins d’invention propre, c’est à dire l’art dramatique. Même ici il n’est qu’un bateleur ou, pour mieux dire, un singe imitateur ; même ici il lui manque l’élan qui porte vers la véritable grandeur ; même ici il n’est pas le créateur de génie, mais un imitateur superficiel sans que les artifices et trucs qu’il emploie arrivent à dissimuler le néant de ses dons de créateur.

… Si l’on répartissait l’humanité en trois espèces : celle qui a créé la civilisation, celle qui en a conservé le dépôt et celle qui l’a détruit, il n’y aurait que l’Aryen qu’on pût citer comme représentant de la première.

Sabu Nyuman


« les rapports entre les humains ne reposent pas sur le génotype invisible à l’oeil nu mais bel et bien sur le Phénotype. »_Doumbi Fakoly

Cher Doumbi Fakoly, dans ce cas, pourquoi les noirs devraient s’unir ? Pourquoi un peul du Sénégal devrait se sentir proche d’un pygmée du Cameroun ? Car tous les noirs ne partagent pas le même phénotype, tout comme tous les blancs.

Ou est-ce que vous ne parlez que de la couleur de peau comme phénotype ? Et encore là, je ne vois pas dans toute l’Histoire de l’humanité en quoi les rapports humains reposeraient uniquement sur la couleur de peau. Quand Français et Anglais se faisaient la guerre pendant 100 ans (Guerre de Cent ans), ils avaient la même couleur. Pareil pour l’Afrique pré-coloniale au Sud du Sahara, nous nous faisions la guerre entre peuples de même couleur de peau.

Ou bien vous referez-vous uniquement à cette portion de l’histoire où des arabes puis des blancs ont vendu des noirs ? Quand est-il alors des noirs qui ont vendu d’autres noirs en premiers ? Quand est-il des arabes qui ont vendu d’autres arabes ? Des blancs qui ont vendu d’autres blancs ? Car l’esclavage a existé dans tous les grands empires, quels que soient la couleur de peau des habitants de ces empires.

Ou alors faîtes-vous uniquement référence aux racistes blancs d’Europe (puis d’Amérique) ? Si oui, pourquoi parce que des Européens, à un moment donné de l’histoire, ont été suffisamment avides, bêtes et méchants pour créer une construction intellectuelle qui dit que l’homme blanc est supérieur à l’homme noir que, par réaction, tous les Africains devraient en réponse n’avoir, comme unique objectif dans la vie, que de prouver que l’homme noir est supérieur à l’homme blanc ? N’est-ce pas cela la définition même de l’aliénation que vous combattez ? À savoir imiter le blanc dans sa démarche – ici par un jeu de miroir en remplaçant “blanc” par “noir” au centre de l’analyse – mais imiter quand même ? Pourquoi parce que des blancs à l’intelligence limitée sont eurocentrés tous les noirs devraient alors être afrocentrés ? Pourquoi parce que certains blancs sont limités dans leur vision du monde, tous les noirs devraient les suivre et se limiter aussi dans leur vision du monde ?

Ce sont toutes ces questions qui font que j’aurai toujours du mal à comprendre votre discours. Mais je me contenterai de votre explication, à savoir que nous travaillons différemment (je dirai même plus que nous pensons différemment).

Bien à vous tous,

Ndack


Hotep Monsieur Doumbia,

“Ceux au nom de qui, vous prêchez”-D.F

Dois-je prêcher au nom de quelqu’un quand je ne partage pas votre point de vue? C’est encore là une constance chez les dictateurs qui sont venus et ont tous échoué. Ils ont aussi été de toutes les couleurs d’Hitler à nfa-Sékou. Ils ont échoué parce que leurs formules n’étaient pas universelles( fallait lire E2 = mC2 dans le messsage précédant). Il ne faut qu’un très court temps pour échouer quand votre formule de développement n’est pas universaliste. Plus vous y tiendrez, plus vous ferez de victimes innocentes et votre peuple recommencera loin après les autres quand vous serez à bout d’haleine. Quant à votre ceinture de sécurité, rappelez-vous que si la montagne ne vient pas à Mohammed, Mohammed ira à la montagne. La ceinture de sécurité sera veine quand ira Mohammed à la montagne. L’universalisme (impérialisme si cela peut débloquer certains) est inévitable. Sans lui l’Homme se sortiatit pas d’Afrique. Sans lui vous et moi ne saurions absolument rien de l’Egypte aujourd’hui. Ce n’est certainement pas nos griots qui nous ont conté les pharaons ou leur phenotype négroïde. Ceux qui nous les ont rapportés ont suivi d’autres et se sont servi de méthodes universelle de datation archéologiques sans lesquelles tout serait spéculations. Quel plaisir y-a-t-il à casser la cuvette dans laquelle on mange et boit?
“Par ailleurs, je dois vous rappeller, qu’il est malhonnête de comparer nos actuelles POUSSIÈRES d’État à ce que fut l’Afrique avant l’arrivée meurtrière des autres.”-D.F

Pas que j’aie fait telle comparison, mais je vous invitais peu avant à visiter l’Afrique précoloniale où on vendait ses enfants comme ses chèvres en période de pénurie, où toutes les villes étaient entourées de murailles (pas seulement Sikasso) parce qu’on se faisait la guerre comme rien, au point de ne pas pouvoir travailler la terre à plus forte raison s’adonner à une forme supérieure de developpement. C’etait cela à la place des “POUSSIERES d’ETATS”. Ce n’étaient pas des mâges occuppés à calculer la valeur de pi ou la poussée qu’Archimède devrait s’approprier ou cogitant sur un Dieu hermaprodite. Vous trouvez cela malhonnêtes?
C’est vrai que ce n’est pas ce que chanteront les griots. Eux ne chantent que la musique à vos oreilles, combien toute votre lignée était vaillante blè-blè-blè. Cela vous parait-il plus honnête? Qu’avons-nous à montrer pour notre glorieux passé précolonial? Le passé colonial arabe peut-être à Tombouctou ou Djenné? Le tombeau des Askia (nos pyramides)? Peut-être quelques forges au mandé?

Sabu Nyuman


“Ceux au nom de qui, vous prêchez si généreusement Universalisme et Universalité sont justement ceux-là qui ont appris d’Hitler et du dieu ternaire menteur, truqueur, negrophobe (l’Eternel, Le Pere de Jesus et Allah)_dont ils pratiquent les idées quotidiennement contre notre peuple.” (Doumbifakoly).

Monsieur Doumbia, ont-ils reelement appris “du dieu ternaire…” ou ont-ils impose leurs idees racistes a travers dieu, l’universalisme et l’universalite? Je suis d’avis que dieu n’y est pour rien. C’est plutot sont intrumentalisation qui doit etre mise en cause. Ceci dit, je suis d’accord avec vous que l’universalisme a tres souvent cache des tendances racistes, colonialistes, et imperialistes comme Etienne Balibar nous le demontre a travers son oeuvre gigantesque sur le sujet.

Amadou Niang


Hotep mon cher Sabu. Universalisme ? Universalité ? Encore des mots creux pour embarquer, toutes celles et tous ceux d’entre nous qui ont renoncé aux remises en question essentielles, et qui préfèrent fermer les yeux sur les évidences les plus criardes : les rapports entre les humains ne reposent pas sur le génotype invisible à l’oeil nu mais bel et bien sur le Phénotype. Ceux au nom de qui, vous prêchez si généreusement Universalisme et Universalité sont justement ceux-là qui ont appris d’Hitler et du dieu ternaire menteur, truqueur, negrophobe (l’Eternel, Le Pere de Jesus et Allah)_dont ils pratiquent les idées quotidiennement contre notre peuple. Ce peuple dont certains enfants, dans un désir surréaliste de nous faire adopter par nos bourreaux, choisissent la facilité d’une réflexion et d’un raisonnement simplistes.

C’est bien à cause de telles attitudes de renoncement que notre peuple est vulnérable dans sa chair et dans son esprit : Sida, Ebola, jihadisme, et j’en passe. Oui, pendant que vous êtes terrifié à l’idée de nous entourer “d’une ceinture de sécurité et en même temps sanitaire” le temps de notre reconstruction, pensant que nous en serions incapables, les autres tremblent à cette idée par ce qu’ils savent ce que coûterait une telle rupture à leurs prétentions de domination éternelle. Par ailleurs, je dois vous rappeller, qu’il est malhonnête de comparer nos actuelles POUSSIÈRES d’État à ce que fut l’Afrique avant l’arrivée meurtrière des autres. “Quand on ne sait plus où on va, il est sage de revenir à son point de départ”.

Seule le manque de volonté et de courage peuvent tenter de nourrir la suggestion inverse. Du reste, les relations étroites dans le tryptique du temps ” Passé-Present-Futur” démontrent que, si les choses restent en l’etat,le futur sera le frère jumeau du Présent. Êtes-vous satisfait du Présent de notre Peuple?

Fakoly


Salut Ndack, Doumbi, Sabu et tous !
Le debat est vraiment tres interessant,et j’avoue que j’ai personnellement beaucoup appris de l’echange.
Cependant, il me semble que, dans ce genre de debats, puisque les postulats/les premices/les ‘a priori’ des theses defendues par vos positions respectives divergent des le depart, l’echange risquera de continuer dans sa posture parallele aussi longtemps qu’il continuera. Je peux bien me tromper dans cette assertion…

Que faut-il donc faire?
1-Agreeing to disagree and moving on to another topic?
2-Continuer l’echange avec la possibilite de soulever d’autres incomprehensions et questionnements tout au long?
‘Hotep’ a tous !

Talatou


Je reviens d’une tournée européenne (France et Belgique) et antillaise (Martinique et Guadeloupe) sur le thème de la Spiritualité Africaine. Afrocentrisme ou Afrocentricite la grande majorité de ces Noirs adeptes, y compris les musulmans et les chrétiens qui ont découvert l’arnaque de l’islam et du Christianisme, sont pour un retour à notre Source de Vie, la Spiritualité négro-africaine. Ils sont donc partisans déterminés de la construction d’une solidarité de race face aux prédateurs se nourrissant de la conviction phenotypique débile du Dieu ternaire (l’Éternel-le Père de Jésus-Allah). Vous avez beaucoup voyagé et beaucoup lu, moi aussi et, en plus je suis dans l’action et dans les réseaux qui militent pour la cause que je défends. Je sais donc je dis. Par ailleurs, en toute modestie, je vous informe que je suis l’auteur de quarante livres (40) dont le tiers, environ, porte sur la Spiritualité négro-africaine et les emprunts grossiers qu’en ont fait les autres prétendument révélées. Personne, pas même les Juifs, ne conteste mes arguments ou ne me traîne devant la justice pour diffamation. Pourtant un des titres est “la Bible en procès” .Pour terminer, je vous informe également que seuls les Noirs encore abusés par les inepties théologiques des guides religieux sur le Jugement dernier, le Paradis et l’Enfer, (dont nos Vénérables Ancêtres ont le titre de propriété pour en avoir conçu les concepts) croient encore à ces sottises. Ne vous étonnez pas si je ne réagis pas cette nuit à votre prochain post. Je le ferai demain. Je vais au lit.

Fakoly Doumbia


Je ne doute pas que vous ayez des fans, ce n’est pas ce que j’ai dit. Je dis plutôt qu’ils ne sont pas une dizaine de millions. Je ne pense pas que lors de vos conférences vous remplissez des stades comme Dicko pour la religion ou Sidiki Diabité pour la musique, ni en Europe, ni en Afrique.

Puis vous donnez l’exemple de la France, de la Belgique, qui sont des pays européens, et l’exemple de Martinique et Guadeloupe qui sont des territoires européens (eux-mêmes disent des colonies). Donc vous avez récemment prêché dans des pays peuplés à majorité de blancs et où des noirs vivent une certaine forme de discrimination raciale. C’est normal que certains parmi eux (et c’est une minorité) trouvent refuge dans votre discours. Mais la grande majorité se débat plutôt pour acquérir du pouvoir économique dans ces pays (y compris aux USA). Leurs héros c’est plutôt Akon, Jay-Z, Malamine Koné, Aliko Dangote, Lilian Thuram, Christiane Taubira, etc. Des gens qui ont su acquérir un certain pouvoir économique (et parfois politique) en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique. Eux aussi remplissent des stades.

Tout ça sans parler du fait que tous ces membres de la diaspora, que celle-ci soit historique ou récente, ne prennent pas des pirogues pour aller vivre cette spiritualité ancestrale africaine sur le continent. Les pirogues vont plutôt dans l’autre sens.

Vous avez écrit 40 livres, très bien, je vous en félicite, mais je doute qu’ils soient très lus par la majorité, dans la diaspora comme en Afrique, car comme je disais les gens cherchent souvent plutôt à lire ce qui va leur permettre d’acquérir de la nourriture pour leurs enfants là maintenant. Oui, ils recherchent ce qui va les libérer de leurs chaînes mentales (Bob Marley) et vos livres sont sans doute d’excellents débuts de réflexion (le stade de l’enracinement) mais ensuite, pour se libérer concrètement, ils ont surtout besoin d’enrichissement par l’ouverture au monde et par l’action menée concrètement dans ce monde, d’où la popularité des modèles comme Akon, Jay-Z, Ali Dangote, etc.

Le fait que personne ne conteste vos écrits montrent effectivement que ce que vous dîtes est surement juste, mais surtout qu’il n’y a pas de débat de toutes façons puisque, comme je le disais ,ce sont des blancs eux-mêmes qui ont prouvé scientifiquement que l’Afrique est le berceau de l’humanité. Ce débat est donc peut-être dépassé ? D’où l’absence de débatteurs. Les gens se tournent le plus souvent plutôt de plus en plus vers l’action qui les enrichit aujourd’hui sans se préoccuper de ce que pense le voisin.

Bien à vous,

Ndack


Hotep ma chère NDack. Vous le savez déjà, mais je vous le rappelle : Aux États-Unis, une goutte de sang noir suffit à placer une personne dans la race noire. L’inspiration vient du Dieu menteur, truqueur et negrophobe (l’Éternel) : Ancien Testament Chapitre 9 versets 25 à 27. Ce dieu jaloux, il le dit lui-même, sera suivi dans son délire par le Père de Jesus et Allah. Voilà pourquoi toutes les relations humaines sont conjugués au temps et au mode du génotype et du génotype seulement. Qu’il soit Blanc immaculé ou Blanc cassé, il véhicule en lui cette prétendue supériorité sur les Noirs qu’elles que soient les nuances de leur pigmentation. Qu’il soit noir charbon ou couleur de lait, un Noir restera toujours un Noir. Chez les Blancs existe une solidarité de race en vertu de laquelle ils forment toujours un bloc dès qu’ils sont en face des Noirs. Les guerres fratricides entre Noirs ou entre Blancs ? Elles ont jalonné l’histoire des peuples pour des raisons aussi diverses que l’expansion territoriale, l’impérialisme spirituel par exemple. Elles ne peuvent occulter le rôle du phénotypes qui n’opère que lorsque les deux races sont face à face. Aussi avons-nous intérêt, pour résister à ces vagues negrophobes, à nous assumer et construire une solidarité de race. L’esclavage en Afrique noire ? Il est essentiellement du fait des roitelets convertis à l’islam ou au Christianisme ; des vrais traîtres à la Vision du Monde Ancestrale. Ceux qui lui sont restés fidèles l’ont fortement combattu. Je vous invite à vous informer sur ce que le Grand Sumaoro Kante faisaient aux conducteurs des colonnes d’esclave. Si vous ne comprenez pas ma position par rapport à la réalité du phénotype, des dizaines de millions de Noirs à travers le monde, surtout dans la diaspora, la partagent pleinement. C’est aussi en leur nom que je parle. Vie Santé Force.

Fakoly Doumbia


« Si vous ne comprenez pas ma position par rapport à la réalité du phénotype, des dizaines de millions de Noirs à travers le monde, surtout dans la diaspora, la partagent pleinement. »_Doumbi Fakoly

Merci mais j’ai beaucoup voyagé et lu mais votre position par rapport à la réalité du phénotype et très minoritaire statistiquement parlant. Elle est enclavée dans une vision afrocentriste que le reste des noirs et du monde entier ne comprend pas vraiment. Les noirs de la diaspora historique sont déjà minoritaire par rapport aux noirs africains et même n’y adhère pas tous. Quant aux Africains, ils ont des préoccupations qui sont très loin de ce que vous exposez ici, et ceci de leur propre aveu.

La spiritualité en Afrique est à la base tournée vers la vie. Ce n’est que par désespérance que beaucoup l’utilise maintenant pour espérer un monde meilleur dans l’au-delà ou s’enferme dans des réflexions afrocentristes de ce type, trouvant un refuge psychologique quelque part dans l’Egypte Antique. Et c’est surtout des hommes qui sont dans ces refuges. Peut-être un aveu d’échec ou d’impuissance, je n’en sais rien. Les femmes elles sont en permanence en train de chercher à manger pour allaiter leurs bébés et les faire grandir. Elles sont des modèles de résilience.

Tout ça pour dire que les dizaines de millions de noirs dont vous parlez cherchent surtout à bien vivre ici bas – se nourrir, se loger, éduquer ses enfants, etc. comme le reste des humains de notre planète, et qu’importe la couleur de celui ou celle qui les y aide.

Bien à vous,

Ndack


Hotep ma chère NDack. Si l’Afrique reste clouée sur la ligne de départ vers le Bien Être Social, c’est justement parce qu’elle ne sait plus qui elle est : chrétienne et judéo-chrétienne ou musulmane et arabe ? Elle veut coûte que coûte se réaliser dans la peau des autres, ayant renoncé à se servir de son propre Génie. Sans les autres croit-elle point de salut. Vous l’ignorez parce que vous n’êtes pas sur le terrain, depuis deux dizaines d’années, les Noirs ont compris que leur Mère Matrie, l’Afrique restera une coquille fragile aussi longtemps qu’elle ne s’abreuvera pas à sa Source de Vie À SATIÉTÉ. En clair, sans libération Spirituelle et Culturelle, il n’y aura jamais de développement. Nous continuerons de faire de la pauvreté, du mépris des autres nos compagnons de route. Toutes ces stars que vous citez font rêver notre jeunesse simplement parce qu’ ils chantent bien et leur donnent l’espoir de sortir un jour, peut-être, de la misère. S’ils étaient des modèles, au sens où vous l’entenfez, tous les jeunes se mettraient à faire de la musique. Je ne suis pas lu sur le continent ni pas assez dans la diaspora. Qu’en savez-vous. Votre supposition est gratuite et erronée. C’est par dizaines que des Noirs du Mali, du continent et de la diaspora abandonnent l’islam et le Christianisme grâce à mes livres. Pas une année ne s’écoule sans que plusieurs d’entre eux ne se fassent initier au Vaudou ou au Komo, ici au Mali.Il n’y a pas de débatteurs simplement parce qu’ ils savent qu’ils n’ont aucun argument pour le faire. Vous savez que les juifs sont prompts à traîner devant la justice toute personne qui dérange leur certitude affirmée dans les commandements de leur dieu. Ils n’ont pas bougé le petit doigt quand j’ai écrit “l’origine Biblique du Racisme anti-noir” et “la Bible en procès” dans lequel je demande la convocation devant la justice de ce mauvais récit historique pour ces mensonges negrophobes. Les guides religieux qui remplissent les stades ? Ils ne traînent derrière eux que des ignorants. Comme eux-mêmes : Quand un guide religieux soutient l’existence du paradis et de l’enfer où le corps physique est reconstitué, il donne la preuve formelle qu’il est très limité dans la saisie de la Divinité Suprême : La Mère-Pere Primodiale. Ma chère NDack, Talatou a raison : si intéressant soit-il, ce débat restera toujours sur des chemins parallèles ou opposés. Je suivrai donc son conseil ; je vous laisse sur vos positions d’autant plus que je vois qu’à chaque fois que vous êtes en difficultés, vous faites surgir l’homme dont vous semblez aimer faire notre éveilleur de conscience. Je suivrai l’autre conseil de Talatou qui est de déplacer le débat sur un autre terrain. Je nous invite à tenter de résoudre l’équation suivante : Moise, Jésus ni Mohamed n’ont pas même écrit une seule ligne de leur vie. Même les dix (10) Commandements ont écrits par l’Éternel pour son protégé Moise. Pourtant ils appartenaient tous à des peuples de lettrés. Leur second point de ressemblance absolue est que l’un ni les autres n’ont laissé le moindre enfant mâle. Le dernier point commun est que leur biographie et leur enseignement n’ont été révélés qu,une dizaine d’annees au moins après leur mort. Qu’en pensez-vous ? Vie Santé Force.


Bonjour cher Doumbi,

Ce n’est pas une affaire de terrain puisque vous semblez prêcher en Europe. Puis je suis les activités économiques en Afrique où j’ai moi-même des partenaires d’affaires, donc le terrain je l’étudie, c’est mon travail d’ailleurs, je suis économiste.

Aussi, je parle de modèle en termes d’action pour acquérir du pouvoir économique. Lilian Thuram a fait une carrière au football, Akon dans le musique mais Aliko Dangote est un homme d’affaires. Il ne s’agit pas d’imiter ce qu’ils font mais de s’approprier leur vision. C’est en cela qu’ils sont des modèles. C’est le fait qu’ils aient acquis du pouvoir économique en mettant en avant leur capital humain qui fait d’eux des modèles. Ce sont des hommes qui sont partis de rien et qui ont bâti quelque chose à partir de leur compétence. Et les jeunes les suivent et tentent, chacun dans son domaine, de bâtir quelque chose juste avec sa tête, ses mains et ses pieds. Je connais une jeune femme sénégalaise qui, partie de rien, a bâti une société qui vend des produits de beauté partout dans le monde en utilisant le beurre de Karité pur acheté au Mali. Ce n’est pas de la musique ou du football mais c’est le même modèle.

Cher Talatou,

Il ne s’agit pas de savoir qui a tort ou qui a raison, ni de convaincre. Bien sûr que cela continuera de façon parallèle. Mais il y a des jeunes qui nous lisent et qui n’arrivent peut-être pas à comprendre ce que Doumbi Fakoly dit ici. J’en ai rencontré pleins des comme ça sur Facebook et d’autres plateformes. Mes arguments les aident à avancer. J’ai connu des jeunes qui, il y a 6 ans, ne parlaient que d’Egypte antique et d’aller apprendre à lire des hiéroglyphes et moi et d’autres n’ont cessé d’essayer de les sortir de là. Et 2 ans plus tard, ils étaient en première ligne dans les manifs contre Wade pour AGIR. Ils sont sortis de leur refuge afrocentrique pour gérer leur Présent. Certains sont maintenant entrepreneurs et participent à l’émergence de notre continent, émergence qui est réelle en Afrique anglophone mais les jeunes francophones se réveillent aussi peu à peu. Si des chercheurs comme Doumbi Fakoly ont participé à leur faire prendre conscience de certaines réalités, des gens comme moi doivent les tirer ensuite de là car à perpétuer son histoire, on en reste prisonnier. C’est ce qui a mené le Mali là où il est aujourd’hui et au Sénégal c’est pareil. Comme le rappelait hier dans le même type de discussion mon ami Matar Mbaye, la Culture est un Flux et non pas un Stock figé dans le Temps et dans l’Espace.

Bien des choses,

Ndack


Celles et ceux que nous avons aidés à sortir de l’aliénation Spirituelle et Culturelle ne retomberont plus jamais dans cette déchéance mentale. Si l’histoire est dynamique elle doit être pilotée par un peuple lui-même qui ne doit rester à la remorque de l’histoire pilotée par les autres. Cela est d’une banalité enfantine. L’économie comme la politique comme le Social portent la marque indélébile de la Source de vie, la Spiritualité d’un peuple. Tout peuple qui spécule sa réussite matérielle en singeant les autres est FOUTU pour l’éternité. Les Noirs, les Africains de nos jours ont compris cette évidence élémentaire. Alors si j’ai un dernier conseil à vous donner, c’est de ne pas consacrer en pure perte votre énergie à défaire ce que des chercheurs comme moi ont construit pour la libération mentale de notre peuple. Pas même un dieu ne pourra vous aider dans cette destruction. Aucun dieu n’en a les ressources. Alors révisez vos prétentions absurdes à la baisse. Et ayez un peu plus de respect pour celles et ceux qui ne pensent pas comme vous. Nous ne menons jamais d’attaque contre les personnes. Seulement contre les idées et les idéologies farfelues et negrophobes. Vous avez le droit de les défendre. Mais vous n’avez pas le droit de nous attaquez, encore moins comme vous le faites si grossièrement et si haineusement. Vie Santé Force.

Fakoly Doumbia


“Et ayez un peu plus de respect pour celles et ceux qui ne pensent pas
comme vous. Nous ne menons jamais d’attaque contre les personnes.
Seulement contre les idées et les idéologies farfelues et
negrophobes.”__Doumbia Fakoly

This is too much to swallow. Ça c’est purement de l’hypocrisie
intellectuelle. Vous passez votre temps à insulter et dénigrer les
autres et leurs croyances, puis vous avez l’ audace de demander du
respect??? Je ne sais pas sur quelle planète vous vivez, mais sûrement
pas sur terre.

Le respect est réciproque Mr. Doumbia….le respect est réciproque.

En fin de compte, je suis arrivé à la conclusion que vous êtes un grand
danger pour la jeunesse malienne qui est inéduqué et proie à vos idées
qui font chaud au cœur mais mène à la perdition.

Vous êtes un marchant d’illusion; je ne manquerai de vous dénoncer à
chaque accession qui se présente.

Amadou O. Wane


Vos propos sont la preuve que vous n’avez aucun argument à opposer à ce que j’affirme. Dire d’un dieu menteur, truqueur et negrophobe que c’est un dieu menteur, truqueur et negrophobe est la stricte réalité. Si vous êtes capable de démontrer le contraire, alors vous pourrez dire, à raison que je manque de respect à celles et à ceux qui suivent aveuglement un tel dieu. Cherchez les arguments pour démonter les miens plutôt que de brandir des affirmations gratuites et des menaces ridicules.

Fakoly Doumbia


Mr. Doumbia,

Je n’ai absolument rien à vous prouvez. À vous vos pensées et croyances, aux autres leurs pensées et croyances. Comme je l’ ai dit auparavant, on ne peut avoir une discussion constructive avec quelqu’un qui est si catégorique dans sa position. En consequence, je ne m’aventurera pas à vous suivre dans votre sophisme; ce serait vous donner trop de crédibilité.

Sachez que vous ne pouvez pas attaquer les autres pour leurs croyances et espérer avoir du respect en retour.

La seule chose que nous pouvons avoir en commun c’est respecter le droit de chacun d’avoir ses idées. Mais là encore c’est trop vous demander; parce que vous refusez ce droit aux autres. Évidement, cela n’aboutira qu’a des conflits interminables.

Amadou O. Wane