Entente sur les Autorités Intérimaires


Reste que, de ma part,

– la partition du pays plane;

– primes aux rébelles: membres des autorité intérimaires = pouvoir d’ influence énorme, car au nord tout est devenu tribaliste/ethniciste, primes financières aussi. D’ autre part le penchant, voir la vassalisation de Harouna Toureh par les groupes touarègues et arabes – il faut le dire comme ça existe réellement – renforcera de plus l’ influence des dirigeants de ces groupes. Donc l’ injustice et la sous-représentation de contre la majorité des populations restent intactes. Conséquences imprévisibles !!!

D’ autres auront certainement des remarques pertinentes autres que les miennes. Attendons la discussion générale.

Une autre grande insuffisance pour ma part: ces parties appelées signataires de l’ Accord, favorisent la main-mise des groupes rébelles illégaux et armés au détriment d’ une Conférence nationale d’ Entente pourtant prévue dans le même Accord et qui serait beaucoup plus représentative de la société malienne. Les parties signataires ne parlent même pas de cette Conférence comme prochaine étappe à venir.

Bien cordialement
M. Diagayété


Bonjour,
Je voudrai avoir des clarifications sur les modalites de mise en oeuvre des autorites interimaires. En effet, la loi votee par l’AN le mois dernier stipule en son Article 153

<< les membres de l'assemblee regionale y compris le president et les vice presidents sont nommes par decret pris en conseil des ministres, sur proposition du ministre en charge des collectivites territoriales>>

.

Or l’entente signee le 14/06 entre le gouvernement `a travers le ministere Konate (ministre de la construction et de developpement du nord etc) et les groupes armes (CMA+Plateforme) definit en sa p.2

<<....Les membres de l’Autorité intérimaire de Région sont désignés de façon consensuelle par le Gouvernement, la Plateforme et la Coordination parmi les agents des services déconcentrés de l’Etat, la société civile et les conseillers sortants.>>

la loi sur les autorites interimaires et l’entente entre les groupes armes et le gouvernement (ministre Konate) sont elles complementaires ou contradictoires? les groupes armes rebelles siegeront ils au conseil des ministres pour debattre de la nomination des membres des autorites interimaires, cela sous tend un remaniement ministeriel avec l’integration des groupes armes?
Cette entente ne viole t elle pas l’esprit et la lettre de la recente loi votee par l’AN en ce qu’elle ne s’applique qu’a une partie du territoire national. Elle a ete signee par un ministre qui n’a pas en charge la gestion des collectivites terrtoriales comme le demande la loi de mai 2016.

Merci.

Balata Sidibé


Bonne analyse Balata.

Je pense que ce gouvernement se fiche pas mal de nos lois. Pour eux, la loi doit se fléchir à leur volonté. La gymnastique législative s’occupera du reste plus tard avec comme chef de peloton, la cour constitutionnelle.

C’est la pagaille à tous les niveaux…aucune rigueur intellectuelle dans nos textes.

Amadou O. Wane


Bonnes questions Balata !

Moi je dirai que la contradiction fondamentale c’ est le Régime d’ IBK et la loi (la Constitution) en vigueur au Mali. Celle-là est tordue ou bafouée à volonté pour satisfaire des criminels qui ne connaissent que la violence et le chantage comme moyens d’ expression.

Une autre aberration: ce sont les pays comme la France qui chantent à plien coeur le respect de la loi et des Droits Humains qui encouragent voire exigent le non-respect de la loi, pourtant si belle

Article 2 de la Constitution du Mali du 27 Février 1992:
Tous les Maliens naissent et demeurent libres et égaux en droits et en devoirs. Toute discrimination fondée sur
l’origine sociale, la couleur, la langue, la race, le sexe, la religion et l’opinion politique est prohibée.

Copié/collé de la Constitution Française du 3 juin 1958:

ARTICLE PREMIER. La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

Oui, presque copié/collé …

Bien cordialement

M. Diagayété