Mouvement Armé pour Défendre les Peuls?

Déclaration de l’ADPS sur la création d’un mouvement politico-militaire à base ethnique

en République du Mali

L’Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise (ADPS) exprime sa vive préoccupation face à l’annonce faite, le 18 juin 2016 sur une radio étrangère, de la création d’un groupe politico-militaire prétendant défendre un groupe ethnique donné et considérant les Forces Armées nationales comme la cible de leurs futures attaques.

L’ADPS estime que ce développement très inquiétant est l’une des conséquences directes de l’Accord d’Alger et de la prime à la rébellion armée que ledit Accord incarne, comme l’illustre la récente soit disant « Entente » imprudemment signée par le Gouvernement malien.

La menace sur l’unité nationale et l’intégrité territoriale de notre pays se précise de plus en plus. La zone géographique d’intervention annoncée par ce nouveau groupe politico-militaire à base ethnique indique clairement qu’il s’agit de la pièce manquante du puzzle de création du fantasmagorique « Etat de l’Azawad » et d’une étape cruciale dans le vaste complot visant à mettre fin à l’Etat malien en tant que République unitaire, démocratique et laïque dans ses frontières jusqu’à présent internationalement reconnues.

Tout en réaffirmant son soutien total aux Forces Armées et de Sécurité nationales dans l’accomplissement de leur difficile mission régalienne de sécurisation des toutes les composantes de la Nation et de toutes les régions du Mali dans le respect des droits de l’homme, l’Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise dénonce, une fois de plus, l’incapacité manifeste des pouvoirs publics à affirmer l’autorité de l’Etat républicain comme détenteur du monopole de l’usage de la force légitime et à faire prévaloir, partout et en tout temps, l’intérêt supérieur du Peuple malien.

En outre, l’ADPS invite à nouveau les pouvoirs publics à faire preuve d’une gestion plus stratégique et plus efficace des conséquences multiformes du changement climatique sur l’aggravation de la compétition et des affrontements intra et intercommunautaire pour le contrôle des ressources naturelles, notamment l’eau et la terre, sur fond d’appétit aiguisé de puissances extérieures pour les ressources du sous-sol (eaux souterraines, richesses minières, etc., etc.) et du ciel (énergie solaire et éolienne, etc., etc.) de la République du Mali.

Tout en attirant l’attention des uns et des autres sur l’expérience catastrophique d’autres pays, y compris en Afrique, l’ADPS engage l’ensemble des forces patriotiques, républicaines, démocratiques, progressistes, politiques et sociales à redoubler de vigilance et à se mobiliser au sein du Front Populaire pour la défense de la Patrie, la sauvegarde de l’unité et de la concorde nationale ainsi que la préservation du caractère unitaire, républicain, démocratique et laïc du Mali dans le cadre de la Constitution du 12 janvier 1992.

Fait à Bamako, le 23 juin 2016

Pour le Directoire de l’ADPS

Le Conseiller Politique


D’après plusieurs sources familières avec le sujet et la région, la création du groupe de défense des peuhls n’ est qu’ une farce. Le leader n’est même pas peuhl, mais un touarègue et ancien combattant du MNLA. Aucune association peuhl reconnaît ce groupe.

Donc, il est bien possible que ce leader a d’autre sinistre but que de défendre l’intérêt des peuhls.

Amadou Wane


Moi, je suis informé que ce Oumar Aldjana est un transfuge et manipulé du MNLA et de la CMA. Il n’ a aucune base sociale dans le Delta (voir un des liens qui suivront: il semble se réfugier maintenat en Mauritanie). Oui il est effectivement de mère peule et de père targui (Dawshaq). Mes sources sont très diversifiées et jusqu’á présent fiables …

C’ est regrettable que l’ ADPS s’ embourbe dans des infos qui sont déjà périmées avant même qu’ elles ne soient diffusées.

Pour ce qui est des différentes infos circulant en ce moment je mets ci-après des commentaires et des articles édifiant. Je ne peut pas tout commenter, mais les commentaires sont, de ma connaissance, justes. Surtout si je vois Harouna Toureh érigé en parrain d’ un nouveau mouvement appelé “MDP” = Mouvement pour la Défense de la Patrie”. C’ est Houra Toureh qui s’ est érigé en opposant catégorique à la représentation correcte et proportionnelle des Songhay et des Peuls dans les structures de l’ Accord qui ne cesse d’ ailleurs de décevoir et créer des frustrations dont les conséquences de manifestent de plus en plus. Je doute fort du parrainage de certaines personalités citées, telles que Adam Thiam et le député Abderahman Niang …

Quelques soient les gesticulations de IBK et du Gouvernement, il n’ y a qu’ une seule issue: il faut la justice et abandonner l’ impunité. Il faut que que tous les dirigeants du MNLA et de la CMA soient poursuivis par la justice. Il faut leur retirer tous les avantages accordés. C’ est seulement á ce prix que les frustrations vont s’ arrêter. Ce n’ est pas compliqué. C’ est seulement la volonté politique, le courage et la détermination qu’ il faut.

Comment se fait-il que IBK et le gouvenement ne parlent plus de justice et de poursuite contre les criminels du MNLA et de la CMA?

M. Diagayété

——————————————————————————————-

Hama Founé Diallo : Itinéraire d’un rebelle peulh (Adam Thiam)

Par Le Républicain

Hama Founé Diallo : Itinéraire d’un rebelle peulh

Samedi à la Maison des Aînés et sous le parrainage de l’Imam Mahmoud Dicko et de Me Harouna Toureh, président de la Plateforme, un groupe à rallier le processus de paix et de réconciliation en adhérant à la Plateforme est le groupe de Hama Founé Diallo.

Cinquantaine robuste, moustache fournie, regard caché derrière d’épaisses lunettes noires, cet homme qui ne dit rien aux ressortissants du Sud du Mali est une véritable légende dans le Delta Central du Niger, qui correspond à la zone inondée de la Région de Mopti. La légende se renforce à partir de fin 2014 quand l’homme prend le commandement d’un groupe de combattants locaux dominés par les Peulh. Mais Hama Founé était tout sauf inconnu au bataillon. Originaire de Sosoobe, il dirige les troupes de ce village du Cercle de Tenenkou dans la guerre contre le village voisin de Salsaalbe en1993. Cette guerre née d’un vieux litige foncier aura été particulièrement meurtrière avec une trentaine de morts, une cinquantaine de blessés et un profond traumatisme.

Bien avant ce sanglant conflit, Founé comme il est appelé partout dans sa région, a combattu au Liberia à la fin des années 1970 avec les troupes de Charles Taylor. C’est d’ailleurs au Liberia qu’il rencontrera son ex épouse américaine qui lui donnera deux enfants vivant aujourd’hui aux Etats-Unis plus de Macdo que de lait caillé. Retour dans le Delta au début des années 1980: il se fera une réputation contrastée. Pour certains il devient une sorte de Zorro toujours du côté des plus faibles. Pour d’autres, il est occasionnellement un des Terreurs locaux, ces voleurs de bétail qui obsèdent les éleveurs.

Identitaire mais pas jihadiste ?

En 1994, à la faveur de la rébellion du Nord, il se retrouve – avec la bénédiction de l’Etat comme il s’est dit?- à la tête d’une milice d’autodéfense peulh contre les éventuelles exactions des insurgés. Il prend alors du galon. Son aura aussi. C’est souvent qu’il invitera la communauté peulh à se mobiliser et à s’unir pour mieux se défendre en particulier contre les abus de l’administration. Car la Région de Mopti, c’est connu, était le royaume de l’impunité et l’eldorado offshore des fonctionnaires: juges, gendarmes, eaux et forêts notamment. Il n’y a pas d’autre solution pour les Peulh, lui prête-t-on de dire à maintes occasions, “que de prendre les armes comme les Touaregs pour se faire respecter”.

Est-ce pour la fascination des armes qu’il rejoindra le Mnla vers Nampala en 2012? Le dernier charnier de militants de ce mouvement qui ont massacré des Peuls en 2013 passe pour l’avoir choqué au plus haut point. Il est vrai qu’au même moment la libération du pays par les troupes Franco maliennes avait commencé et que Founé ne peut pas ignorer la donne. Toujours est-il que de fin 2014 à son ralliement au processus de paix en février dernier, et ce grâce à l’entremise de certains de ses proches, les bons offices des députés de la Région de Mopti, la bénédiction du gouvernement et la facilitation du Général Ismaila Cissé, Il a surtout sévi dans le Delta, avec sa centaine d’hommes.

Contrairement aux hommes de Hamadoun Kouffa, il n’a jamais, lui, revendiqué ses forfaits. Mais sa légende l’a dépassé et il est devenu la terreur noire de l’administration qui a préféré déserter le Delta. Une centaine d’écoles fermées, des préfectures vides, des mairies abandonnées, des postes de sécurité “repliés”, des chefs de villages réfugiés à Bamako. Bref une psychose qui amalgame les actions jihadistes du fantomatique Kouffa et les frappes politiques de la bande à Founé. La frontière est évidemment mince et on le sait les vases du Sahel communiquent. Mais la confusion est peut être terminée car Hama Foune Diallo l’a juré samedi: il dépose les armes et adhère au fragile processus de paix en cours.

Adam Thiam

————————————————————————-

Commentaire de:

wawataake (en Peul: l’ invincible) sur malijet

Mr Hama Foune Diallo, présenté ici comme un des chefs militaires de ce mouvement (MDP) qui n’a jamais existé est natif de Sossobe (cercle de Tenenkou) connu dans sa zone comme un voleur de bétail sans pareil, recherche par les populations.

En 2012, il rejoint le MNLA comme combattant avant de se retrouver à Mberra en Mauritanie dans un camp de refugies suite à l’intervention Française. Il faisait partie des renforts du MNLA qui ont rejoint Kidal suite à la visite de Mara et aurait personnellement contribue à la déroute de l’armée malienne a Kidal.

Le jeune Oumar Aljana qui vient de créer ce très alphabétique nouveau mouvement “ANSIPRJ” était lui aussi un ex-combattant du MNLA et ex-locataire du camp de Mberra. Je suis sûr que ces deux personnes se connaissent bien.

Au Mali les conflits sont devenus un fonds de commerce surtout pour des hommes politiques couches à Bamako et soucieux de se faire une place auprès du pouvoir, pour leurs intérêts personnel et immédiats.

————————————————————–

Voici un article revélateur:

Mali-Mauritanie : Encore un dissident malien chez Abdel Aziz

Par L’Aube

Mali-Mauritanie : Encore un dissident malien chez Abdel Aziz

Un autre article article semant la desinformation, les demi-vérités et la pagaile – en impliquant des personnages certainement très critiques vis-à-vis de ce développement:

http://malijet.com/a_la_une_du_mali/159219-processus_paix_mdp_adhere_plateforme.html


Mr Wane,

Apparrement, nous n’avions rien appris de ce que nous traversons actuellement. Des les premiers jours de sa creation, le MLNA fut rejete par tout le monde, y compris le COREN qui est suppose etre la mere parapluie qui couvrait tous les groupements et associations des ressortissants du Nord de notre pays. Malgre que les maliens aient eu a siffler dans toutes les trompettes et sur les tous les toits, que ces terroristes du MLNA ne soeint mandates par les nordistes, ils ont tenu mordicus a leurs ambitions racistes, esclavagistes et terroristes. pour finalement etre soutenus par tout le monde y compris ceux nous reclamons etre des amis du Mali. La suite et les consequences de notre negligeance ne sont cachees de personne.

Il serait tres dangereux de pretendre ne pas ecouter la souffrance et la frustrastion des victimes. Quand l’injustice et le desordre deviennent l’ordre dans tous les compartiments et dans toutes les couches de la societe, la violence s’impose. Et ces jeunes la ne feront pas exception a la regle

Soyons prudents.N’ecoutons pas ces associations qui sont tres souvent proches du pouvoir qu’aux populations juste pour la survie et le chercher a manger qu’aux populationscar; du coup tres souvent responsables de la souffrance et de la marginalisation de nos peuples. De plus, il n’est cache de personne que ces associations sont tres souvent les mains, les oreilles, et les yeux de nos gouvernements qui n’ operent que dans la division des au sein de nos populations.

Si le MLNA n’a pas attendu que la vaste majorite des nordistes souscrive a leurs ambitions de marcher sur des tombeaux pour leurs propres aspirations, rien ne me dit que ces jeunes auront le temps pour ces associations pour se defendre contre leurs predateurs.

A nous de choisir!

Sidy Danioko


Certes Sidy…mais il faut faire attention aux imposteurs. There is a lot of wolves in sheep clothing.

Amadou O. Wane