Une Direction Nationale de l’ Economie Numérique

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA COMMUNICATION :

Sur le rapport du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, le Conseil des Ministres a adopté des projets de textes relatifs à la création, à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique de la Direction nationale de l’Economie numérique.

Les présents projets de texte créent une direction nationale de l’économie numérique pour assurer l’élaboration des éléments de la politique nationale des télécommunications, des technologies de l’information et de la communication (TIC) et des postes et d’assurer sa mise en œuvre.

La direction est organisée en cinq divisions en ligne et deux services en staff, avec une prévision d’effectif d’environ une soixantaine d’agents.

La création de la Direction nationale de l’Economie numérique contribuera au développement de l’économie numérique, en particulier la mise en œuvre des actions de la Politique nationale de Développement de l’Economie numérique, adoptée par le Gouvernement en février 2016.

Communiqué du Conseil des Ministres du 31 août 2016


Enfin le gouvernement commence à comprendre qaue l’ èconomie Numérique n’a rien à voir avec le griotisme pour le Gouvernement (= Porte-parole du Gouvernement).

Il faut complètement séparer ces deux ressorts. Une petit premier pas est fait en créant une Direction Nationale de l’ Economie Numérique.

Pour un pays comme le Mali, il faut un ministère de l’ Économie Numérique.

Faty


Espérons que l’animation de cette direction soit à hauteur de souhait.
Il y a des structures qui sont dans la léthargie depuis plus de dix (10) ans.

Bonne rentrée aux uns
Bonne journée à tous

Mamadou Diarra


Je crois qu’il ne serait pas inutile de déterminer ce à quoi correspond l’“économie numérique” au Mali. Quel type d’activité économique a lieu dans ce secteur? Quel apport à l’économie nationale? Quel rôle jouent ou joueront les différentes structures (AGETIC, AMRTP, Plan Mali numérique 2020, etc.)?

Par exemple, Mali numérique 2020 était en discussion sur ce réseau il y a deux ans. Atelier de validation en fin novembre 2014, adoption en conseil de ministre en fin mai 2015, apparemment encore en attente d’autres permis… Pour un programme conçu en 2011, c’est à deux doigts de la date de péremption.

La nouvelle direction semble afficher un agenda “analogue“ – et un pressentiment peu réjouissant.

Mohomodou


Mohomodou,

Au Mali on aime mettre la charrue avant les bœufs. Sinon, la priorité doit être l’infrastructure numérique.

C’est comme essayer de construire une industrie automobile dans un pays sans route.

Le problème de connexion doit être résolu d’abord.

Amadou O. Wane


C’ est toujours la même chose: c’ est la mimique de modernisme. Tout le monde en parle, parlons en.

Pour être pédant: sans infrastructure (base matérielle) aucune superstructure (organisation, utilisation, gestion de la même base, etc.) ne peut fonctionner. Il faut que ça ca rentre dans les têtes une fois pour toutes.

M. Diagayété


Dans la même veine, j’aimerais que quelqu’un parle un peu de ce que l’Agetic a réalisé.
Je peut affirmer, de ce que je sais, que l’Administration n’est pas connectée; quand elle l’est ça fonctionne cahin-caha…
Le Mali, de façon générale est mal connecté: quand le Sénégal est déjà à la 4G, notre 3G ne fait que nous tourmenter.
Qui pour nous sortir de cet autre trou, car nous savons qu’il y’en a plusieurs…

Salihou GUIRO, consultant
Commerce, Logistique et Transport